Support pour les personnes réfugiées réinstallées

Caritas International Belgique Support pour les personnes réfugiées réinstallées

© Fedasil

© Fedasil

09/04/2018

NOM:

P2P ou peer2peer (ou en français pair à pair)

Public cible:

Les personnes réfugiées réinstallées en Belgique

Lieu:

Belgique

Durée:

1er janvier 2018 – 30 décembre 2020

Partenaires:

En collaboration avec Fedasil et les initiatives locales d’accueil (ILA) qui accueillent les réfugiés réinstallés.

Trouver ensemble son chemin dans un nouveau pays

Les réfugiés réinstallés sont sélectionnés sur base de critères de vulnérabilité. Ils ont souvent un certain nombre d’attentes, par rapport au programme de réinstallation et de leur pays d’accueil, qui ne se réalisent souvent pas à court terme. C’est pourquoi, la question de l’adaptation les premiers mois après l’arrivée ne doit pas être sous-estimée. Au début, ils doivent, comme tous les réfugiés, consacrer beaucoup d’énergie à trouver un logement, à apprendre la langue, à comprendre les services en Belgique, etc.

La réinstallation est un programme collectif. Nous voulons dès lors utiliser cette dimension collective afin de renforcer le soutien « peer2peer » entre les réfugiés réinstallés, arrivés récemment mais aussi les plus anciens.

>> A LIRE AUSSI : Tous nos projets et actualités en liens avec la réinstallation en Belgique

Résilience et information

A travers un réseau de peer2peer, nous voulons:

  • Renforcer la résilience des réfugiés réinstallés;
  • Supprimer les barrières qui freinent la rencontre et l’échange;
  • Améliorer l’accès à une information correcte;
  • Renforcer et garantir la continuité de l’information et la gestion des connaissances dans le projet de réinstallation.

Développement personnel et de communauté

Afin d’atteindre ces objectifs, différentes activités sont organisées :

  • Ateliers de développement personnel

Ces ateliers sont des sessions collectives et interactives sur certains thèmes psychosociaux et de citoyenneté. Les thèmes abordés sont, par exemple, la gestion des attentes, le choc culturel après l’arrivée dans un pays tiers et le processus de deuil, mais aussi la gestion financière et de budgets limités… Les réfugiés réinstallés apprennent ainsi à gérer leurs frustrations, peuvent communiquer à ce propos avec des experts et échanger leurs expériences avec d’autres réfugiés réinstallés.

>>A LIRE : Atelier collectif pour syriens réinstallés : “Nous devons nous respecter les uns les autres

  • Une plateforme en ligne pour un soutien P2P

En août 2018, une plateforme en ligne a été créée pour les réfugiés réinstallés venant de la même région et qui ont été réinstallés en Belgique la même année. Sur cette plateforme fermée, des informations importantes pourront être échangées dans leur langue maternelle. Ainsi, les réfugiés qui ne peuvent pas être présents aux ateliers collectifs auront également accès à l’information.

  • Programme d’ambassadeurs et ambassadrices

Une dixaine d’ambassadeurs et ambassadrices ont été recrutés et formés en tant que volontaires. Afin de valoriser les expériences et les compétences propres des réfugiés et d’améliorer le projet, ces personnes volontaires sont impliquées dans les activités du projet peer2peer. Les ambassadeurs sont donc eux-même des réfugiés réinstallés mais ils vivent en Belgique depuis plus de deux ans et parlent suffisamment bien le néerlandais ou le français.

Note :

Avec le soutien de Fedasil, Agence Fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile et le Fonds asile, migration et intégration (AMIF). Vers une politique de migration plus intégrée, grâce au AMIF.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 60 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées