Foire aux questions

Caritas International Belgique Foire aux questions

Legs, dons et déductions fiscales

À partir de quel montant mon don est-il déductible d’impôt ?

Lorsque la somme des dons annuels atteint au minimum 40 €, vous recevez automatiquement une attestation fiscale. Celle-ci vous est envoyée dans le courant du mois de février de l’année suivante, à temps pour votre déclaration fiscale de l’exercice clôturé. Par exemple : pour un don versé à Caritas International en 2019, vous recevez une attestation fiscale en février 2020. Vous récupérez ainsi 45 % du montant de votre don sous forme d’une réduction d’impôts, pour autant que le total de vos dons « attestables » ne dépasse pas 10 % de vos revenus imposables. Nous recevons toujours 100 % de votre don et de votre côté, vous n’en payez qu’une partie.

J’aimerais soutenir Caritas avec un virement classique. Quel est votre numéro de compte ?

Il est tout à fait possible de réaliser un don en versant le montant de votre choix sur le compte en banque de Caritas International. Voici les informations nécessaires :

Caritas International asbl – Rue de la Charité 43, 1210 Bruxelles.

IBAN : BE88 0000 0000 4141 – BIC : BPOTBEB1

Vous pouvez aussi télécharger un bulletin de virement pré-rempli et le remettre à votre institution bancaire.

Faire un don récurrent, est-ce possible ?

Vous pouvez soutenir Caritas International en établissant un ordre de virement récurrent. Avec une domiciliation européenne vous choisissez la fréquence et le montant de vos dons. Que devez-vous faire ? Simplement, télécharger le formulaire, le compléter et nous le renvoyer par courrier ou par e-mail. Nous nous occuperons du reste avec votre banque. Nous vous proposons aussi de faire votre don dans la durée sur notre plateforme 100 % sécurisée. Pour rappel, tous vos dons de l’année sont comptabilisés pour votre attestation fiscale. Si vous atteignez au moins 40 euros sur une base annuelle, vous recevrez donc automatiquement une attestation fiscale.

Comment léguer une partie de mon testament à Caritas ?

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter M. Gonzalo Dopchie, personne de confiance et conseiller en legs pour Caritas International. Vous pouvez le joindre par téléphone au numéro 0475 76 10 00 ou par e-mail : g.dopchie@caritasint.be. Pour en savoir plus sur les legs, consultez aussi l’article « Legs : Caritas sur votre testament ».

De quelles données officielles ai-je besoin pour mentionner Caritas International dans mon testament ?

Voici les informations à mentionner pour inclure Caritas International dans votre testament :

  • Dénomination : CARITAS INTERNATIONAL asbl.
  • Numéro d’entreprise : 0410.644.946
  • Compte bancaire : BE 41 2100 4714 7510
  • Adresse : Rue de la Charité 43, 1210 Bruxelles

Plus d’informations sur les legs.

Un don en ligne est-il sûr ?

Pour les dons en lignes, nous utilisons les services de la société iRaiser, le leader européen de la récolte de fonds en ligne. iRaiser s’appuie sur des années de pratique en la matière, fournit un service totalement sécurisé – comme en atteste le « https » devant l’adresse de la page, et collabore avec Ogone, spécialiste des paiements en ligne. Les dons en ligne sont donc totalement sûrs.

Comment vous assurez-vous que mon don arrive bien aux destinataires ?

Caritas est le maillon belge d’un réseau actif dans plus de 160 pays et régions. Grâce à ses partenaires locaux présents au plus près des populations, Caritas sait et vous assure que l’aide est apportée directement aux plus vulnérables.

Nous nous engageons également à la transparence. Nos comptes sont vérifiés et approuvés chaque année par des réviseurs d’entreprises agréés et sont disponibles sur le site de la Banque nationale. Dans notre rapport annuel, vous pouvez retrouver nos comptes annuels ainsi que la manière dont vos dons sont utilisés sur place – et ils font toute la différence ! Nous sommes membres de l’association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (en abrégé AERF) qui contrôle chaque année le respect de nos engagements en matière de récolte fonds), nous avons des contrôles et des procédures internes stricts et, afin de pouvoir délivrer des attestations fiscales, nous devons répondre à une série de critères et d’exigences de la part du Ministère des Finances. Enfin, nos comptes sont également disponibles sur ONG-Livre Ouvert et DonorInfo.

Puis-je soutenir financièrement un projet spécifique ?

Vous pouvez décider vous-même de l’affectation de votre don. Pour un don en ligne, il vous suffit de cocher la case de votre choix. Pour un don par virement, si vous répondez à un de nos appels, n’oubliez pas la communication structurée pré-imprimée. Si vous faites un virement en dehors de nos appels, vous pouvez préciser en communication le pays ou le projet que vous voulez soutenir. Sans précision de votre part, votre don ira à notre fond d’urgence.

Quand puis-je m’attendre à recevoir mon attestation fiscale ?

Caritas International est habilitée à délivrer des attestations fiscales pour tout don d’au moins 40 euros sur base annuelle, fait en une ou plusieurs fois. Cette attestation sera envoyée automatiquement en février de l’année suivante pour autant que les dons soient arrivés sur notre compte bancaire au plus tard le 31 décembre.

Caritas fait-elle du démarchage en porte-à-porte ?

Caritas International ne fait jamais de démarchage en porte à porte, ne vend aucun produit de récolte des fonds et n’envoie pas d’équipes devant les grandes surfaces ou dans les rues pour faire signer des domiciliations.

Toutes personnes ayant été témoin ou victime d’une escroquerie de ce genre sont invitées à prendre contact avec la police. N’hésitez également pas à nous le signaler via nos différents canaux : au+32 2 211 10 55, par e-mail infofr@caritasint.be, Twitter ou Facebook.

Caritas est-elle contrôlée en matière de récolte de fonds ?

Nos comptes sont vérifiés et approuvés chaque année par des réviseurs d’entreprises agréés et sont disponibles sur le site de la Banque nationale. Nos données financières et opérationnelles sont également disponibles sur différents portails tels que celui de l’association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (en abrégé AERF) dont nous sommes membres et qui contrôle chaque année le respect de nos engagements, ainsi qu’ONG-Livre Ouvert et DonorInfo. Enfin, afin de pouvoir délivrer des attestations fiscales, nous devons répondre à une série de critères et d’exigences de la part du Ministère des Finances, notamment en matière de récolte de fonds.

Aider Caritas autrement

Puis-je lever des fonds pour Caritas ? Comment ?

Toute personne qui le désire peut bien sûr lever des fonds pour Caritas International, nous en sommes toujours très heureux. Certains le font déjà sur leur page Facebook mais, attention, les dons récoltés par ce canal ne donnent pas droit à une attestation fiscale. La meilleure solution pour les personnes désireuses de mener une action pour Caritas International est de créer un profil sur notre nouvelle plateforme de pages personnelles, de choisir un des « événements » proposés et de créer sa propre page de récolte de fonds. Les dons récoltés par ce biais sont « attestables ». Voici le lien de notre plateforme : www.action.caritasinternational.be.

Est-il possible de devenir volontaire pour Caritas International ?

Les volontaires sont indispensables à l’action de Caritas. A ce jour, plus d’une centaine de personnes s’engagent déjà à nos côtés : au service de nos projets sur le terrain ou au siège à Bruxelles, en soutenant aussi bien les demandeurs d’asile et les réfugiés reconnus que le personnel de Caritas lors d’évènements. Un soutien de qualité motivé par l’envie d’aider les autres. Le volontariat chez Caritas vous tente ? Complétez le formulaire en ligne et notre équipe vous tiendra au courant des différents projets à proximité de chez vous. Plus d’informations sur les différentes possibilités de volontariat par ici.

Caritas International envoie-t-elle des volontaires à l'étranger ?

Nous n’envoyons aucun volontaire à l’étranger. Simplement parce que nous travaillons avec des partenaires Caritas locaux, ainsi qu’avec d’autres organisations reconnues sur le terrain. C’est notre politique. Même s’il ne fait aucun doute que le partage d’idées et de compétences entre les pays développés et en développement est précieux, nous veillons à ce que les membres des communautés locales soient formés et soutenus.

Caritas International peut-elle m’aider dans le transport de matériel ou de provisions vers certains pays ?

Non, Caritas International ne dispose pas de la logistique suffisante pour expédier de bien (vêtements, denrées alimentaires ou autres) vers des pays en développement. Pour des raisons écologiques et financières, ces biens sont collectés localement. Nous vous recommandons toutefois notre partenaire Wereldmissiehulp.

Où puis-je faire des dons matériels (couverture, vêtements, meubles,…) en Belgique ?

Certains de nos partenaires pourront certainement faire en sorte que vos donations parviennent à celles et ceux qui en ont le plus besoin.

Pour vos donations matérielles en Belgique, nous vous invitons à prendre contact avec l’asbl Convivial. Celle-ci collecte tout ce dont une personne a besoin en quittant un centre d’accueil pour s’installer dignement en Belgique. Pour acheminer des biens vers l’étranger, nous vous invitons à contacter l’asbl Wereldmissiehulp.

J’ai un logement à proposer pour des personnes réfugiées en Belgique. Comment procéder ?

Comme vous le savez certainement, une habitation correcte est le premier pas essentiel vers l’intégration. C’est pourquoi Caritas a mis en place un réseau de propriétaires solidaires prêts à louer leurs biens à des personnes reconnues réfugiées. Proposez votre logement en nous contactant par e-mail proprio.solidaire@caritasint.be ou par téléphone au +32 2 609 06 54. Plus d’informations le concept de propriétaires solidaires.

J’aimerais poser ma candidature pour un emploi ou un stage.

Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents à Caritas International. Pour consulter les annonces de recrutement en cours et y répondre, rendez-vous sur notre page « Offres d’emploi ». Pour poser une candidature spontanée (recrutement ou stage), envoyez un e-mail avec votre CV ainsi qu’une lettre de motivation à cv@caritas.be.

Besoin d'aide

J’ai besoin d’aide en Belgique.

Notre équipe d’assistants sociaux expérimentés organise quotidiennement une permanence à Bruxelles. Ils pourront vous soutenir dans les domaines du regroupement familial, du retour volontaire, la recherche de logement ou l’accompagnement médical. Si vous êtes en situation précaire en tant qu’étudiant étranger ou mineur non-accompagné, vous pourrez également y trouver de l’aide.

N’hésitez à prendre rendez-vous par téléphone au 02 229 36 11 entre 8h30 et 15h30. Vous avez aussi la possibilité de vous rendre à la permanence sans rendez-vous tous les matins de 8h30 à 11h30 du lundi au vendredi.

Je ne suis pas en Belgique et j’ai besoin d’assistance. Comment faire ?

Caritas International ne répond malheureusement pas aux demandes d’aide individuelles provenant de l’étranger. Pour tout notre travail à l’étranger, nous travaillons en étroite collaboration avec les Caritas locales. Vous pouvez vous adresser à la Caritas la plus proche de vous. Vous trouverez toutes leurs coordonnées, pays par pays, sur le site de Caritas Internationalis : www.caritas.org.

Je mets en place un projet à l’étranger et je cherche un soutien de Caritas. Comment faire ?

Pour tout notre travail à l’étranger, nous travaillons en étroite collaboration avec les Caritas locales. Vous pouvez vous adresser à la Caritas la plus proche du lieu d’implémentation de votre projet. Vous trouverez toutes leurs coordonnées, pays par pays, sur le site de Caritas Internationalis : www.caritas.org.

Elles seules déterminent les projets locaux et demanderont ensuite le soutien de Caritas International Belgique.

Caritas dans les écoles

Avez-vous du matériel pédagogique pour les écoles ?

Oui, nous avons une offre d’éducation à la citoyenneté avec notamment l’outil pédagogique « Inclu Acto » proposant un jeu de rôle ainsi que l’atelier « Between 2 Worlds » sur les personnes réfugiées en Belgique avec la participation d’un-e réfugié-e témoin. Nous accompagnons également des écoles dans des projets d’école et offrons la possibilité d’échanger des lettres avec des jeunes réfugiés syriens. Si vous avez une question spécifique ou souhaitez plus d’informations, contactez notre équipe en charge des projets d’éducation à la citoyenneté. Consultez aussi toute notre offre d’éducation à la citoyenneté dans la section « Education » de ce site.

Vous rendez-vous dans les écoles ?

Oui, un collaborateur-rice de Caritas ainsi qu’un-e réfugié-e témoin peut venir rencontrer les élèves et/ou les enseignant-e-s pour une séance d’information, une activité ou un workshop. Si vous souhaitez en savoir plus, contactez notre équipe en charge des projets d’éducation à la citoyenneté.

Sur quelles thématiques proposez-vous du matériel éducatif ?

Sur base de notre travail de terrain en Belgique, nous travaillons, en priorité, les thématiques liées à la migration, aux personnes réfugiées ou en demande d’asile. Nous pouvons aussi aborder des thématiques basées sur notre travail de coopération internationale dans les pays du Sud (sécurité alimentaire et coopératives agricoles). Jetez un œil sur l’onglet « Education » de notre site pour en savoir plus.

Dans quelle mesure les workshops donnés dans les écoles sont-ils neutres ?

Aucun de nos workshops ne cherchent à convaincre d’une réalité ou d’une autre. Nous souhaitons surtout sensibiliser et éduquer à la citoyenneté mondiale et solidaire. Concrètement, cela veut dire fournir au corps professoral et aux jeunes des connaissances de bases appropriées et leur donner les meilleures ressources pour qu’ils puissent ensuite formuler leur propre opinion. Parallèlement aux partages de chiffres et autres supports théoriques, nous mettons en avant les récits de vie de personnes que nous accompagnons en Belgique ou ailleurs.

Que puis-je faire avec mon école pour aider Caritas ?

Ce qui nous aide déjà est de mettre en place des collaborations pour sensibiliser vos élèves à la question des personnes réfugiées et migrantes via un de nos projets d’éducation à la citoyenneté.

Si vous souhaitez aller plus loin et rentrer en action avec vos élèves, vous pouvez organiser une action de récolte de fonds avec votre classe, voire avec votre école. Organiser un concert, vendre des gaufres, proposer un tournoi de sport,… Tout est possible ! Plus d’information sur les modalités pratiques, par ici.

J’aimerais travailler avec mon école sur la thématique des migrations et des personnes réfugiées sur une plus longue durée. Est-ce que Caritas peut m’aider ?

C’est tout à fait possible. Nous lançons régulièrement un appel à projet pour soutenir une école dans l’élaboration d’un projet d’école. Concrètement, Caritas et des organisations partenaires vous proposent un accompagnement 365°, adapté aux besoins et envies de votre école. Vous pourrez alors compter sur un accompagnement pédagogique, des animations pour les élèves, des formations pour les enseignant-e-s, des apports de contenus théoriques, des ressources, outils pédagogiques, etc. Assurez-vous de vous inscrire à notre newsletter pour ne pas rater cet appel. Bien sûr, vous pouvez toujours nous contacter avec votre question spécifique. Nous réfléchirons ensemble à ce que nous pouvons mettre en place pour vous.

J’aimerais que mes élèves rentrent en contact avec des personnes réfugiées, est-ce possible ?

Oui bien sûr. Il est possible pour vos élèves de rencontrer un-e réfugié-e lors de notre atelier « Between 2 Worlds ». Celui-ci propose la venue dans votre classe d’un-e réfugié-e témoin. Nous pouvons aussi mettre en place, avec vous, une rencontre avec des demandeurs/ses d’asile séjournant dans un de nos centres d’accueil. Afin d’organiser cela, contactez notre équipe en charge des projets d’éducation à la citoyenneté. Une dernière possibilité est la mise en contact, par courrier cette fois, de vos élèves avec des jeunes syriens réfugiés au Liban. Plus d’informations sur ce projet par ici.

Est-ce possible de visiter une structure d’accueil pour personnes réfugiées avec mon école ?

Caritas n’organise pas de visite de centres d’accueil mais invite les élèves et leurs enseignant-e-s à rencontrer des personnes réfugiées dans le cadre d’un projet de sensibilisation sur la thématique (atelier dans les classes en présence d’un-e réfugié-e témoin, rencontre avec les demandeurs d’asile séjournant dans un de nos centres d’accueil, etc.). Afin d’organiser cela, contactez notre équipe en charge des projets d’éducation à la citoyenneté.

Communication et courriers

Comment diminuer la quantité de courriers et de magazines Caritas dans ma boîte aux lettres ?

Si vous recevez nos courriers en double ou si, à l’avenir, vous ne souhaitez plus recevoir nos envois postaux, vous pouvez envoyer votre demande à infofr@caritasint.be. Comme alternative, vous pouvez vous inscrire à nos newsletters. Cela signifie : autant d’informations sur notre travail, moins de papier pour vous, moins de coûts d’envoi et d’impression pour nous. Enfin, vous pouvez bien sûr être tenu-e au courant de nos projets sur ce site web ainsi que sur nos réseaux sociaux.

Comment Caritas protège-t-elle mes données personnelles ?

Transparence, sécurité et facilité tels sont les mots-clés qui résument notre approche en termes de gestion de vos données personnelles. En tant qu’organisation de solidarité internationale, Caritas s’engage à protéger les personnes migrantes et réfugiées, mais pas seulement…  Nous veillons aussi au respect des droits de nos donateurs/rices, de nos sympathisant-e-s et de notre personnel : les forces vives de Caritas. Pour cela, nous avons mis en place 12 politiques de confidentialité en fonction des contextes dans lesquels les données ont été collectées. Pour exercer vos droits et consulter les politiques de confidentialité, rien de plus simple. Une URL spécifique : www.caritasinternational.be/fr/privacy.

Que vous nous suiviez par e-mail, sur les réseaux sociaux, en visitant notre site web ou en faisant un don, vos droits sont protégés par nos clauses de confidentialité. Nous faisons tout pour que vous vous sentiez en sécurité lors de vos visites et vos contacts avec nos équipes.

J’aimerais déposer une plainte.

Caritas n’a pas été à la hauteur de vos attentes ? Vous êtes victime ou témoin d’un comportement inadéquat de la part d’un-e employé-e ou d’un-e volontaire de Caritas International Belgique ?

Merci de nous en faire part en introduisant une plainte via cette adresse e-mail : ombudsman@caritas.be.

Nous traiterons votre interpellation avec grande attention et en toute discrétion.

Transparence

Outre les dons libres, y a-t-il d’autres organisations ou institutions qui financent Caritas International ?

Outre les dons de particuliers, nous recevons des subsides, des autorités fédérales, entre autres, mais aussi des différentes régions et de l’Union européenne. Vous pouvez trouver la liste des instances subsidiantes ainsi que les montants perçus dans notre rapport annuel.

Les comptes de Caritas International sont-ils disponibles ?

Caritas met ses comptes dans tous ses détails à la disposition de la Banque Nationale. Ils sont ensuite consultables ligne en précisant le numéro d’entreprise 0410.644.946. Les comptes simplifiés sont également disponibles dans notre rapport annuel.

Les finances de Caritas sont-elles contrôlées par des tiers ?

Les comptes de Caritas International sont contrôlés chaque année par des réviseurs d’entreprises agréés avant d’être envoyés à la Banque Nationale. Le ministère des Finances opère aussi des contrôles réguliers pour afin de décerner l’agrément qui permet à l’association de délivrer des attestations fiscales.

Nos données financières et opérationnelles sont aussi disponibles sur différents portails tels que celui de l’association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (en abrégé AERF), ONG-Livre Ouvert et DonorInfo dont nous sommes membres. Ces instances contrôlent régulièrement le respect de nos engagements, y compris en termes d’audit et de révision de nos comptes.

Comment sont réparties les recettes et dépenses de Caritas ?

Chaque année, nous publions un rapport annuel dans lequel vous pouvez trouver les détails financiers, ce compris la répartition des recettes et des dépenses de Caritas. Sa version digitale est disponible dans la partie « Publications » de ce site. A la sortie de celui-ci nous réalisons également un bref retour sur l’année écoulée incluant la répartition des recettes et des dépenses. En 2017, il s’agissait de l’article « La force de chacun : découvrez notre rapport annuel 2018 ». Il s’agit ici de versions simplifiées, pour consulter nos comptes dans tous ses détails, consultez le site de la Banque Nationale en précisant le numéro d’entreprise 0410.644.946.

Quels sont les organes décisionnels de Caritas et qui en fait partie ? 

Les organes de gestion de Caritas sont au nombre de quatre : un conseil d’administration émanant de l’assemblée générale, un comité de gestion et un comité de direction. Les mandats de ces différents organes sont décrits dans les statuts de l’asbl publiés au Moniteur et disponibles sur ce lien.

A la date du 31 décembre 2018, les membres du conseil d’administration de Caritas étaient : Monsieur Frank De Coninck (président), Père Philippe de Dorlodot (vice-président), Monsieur Dominic Verhoeven (vice-président), Vicaire général Bruno Aerts, Monsieur Frans Cardyn (jusqu’au 28 janvier 2019), Mgr. Jan Dumon, Madame Marie-Christine d’Ursel-ter Hark, Madame Martine Jonet-de Bassompierre, Monsieur Michel Kesteman, Madame Marie-Paule Moreau, Monsieur Marc Nuytemans, Monsieur Hubert Sanders, Monsieur l’abbé Giorgio Tesolin et Monsieur Bernard Woronoff.

Parmi ceux-ci, on retrouve Monsieur Frank De Coninck, Père Philippe de Dorlodot, Monsieur Dominic Verhoeven, Mgr. Jan Dumon, Madame Marie-Paule Moreau dans le comité de gestion. Le directeur général de Caritas International, Monsieur François Cornet, en fait également partie.

Celui-ci peut compter sur l’appui du comité de direction ayant en son sein Madame Anne Dussart, Monsieur Gilles Cnockaert, Madame Florence Lobert, Monsieur Hubert Thienpont, Madame Eliane Vastenavondt et Madame Bernadette Van Raemdonck.

CARITAS : NOTRE PHILOSOPHIE

Caritas International aide-t-elle uniquement les personnes de confession chrétienne ?

L’aide de Caritas International vise en priorité les personnes qui en ont le plus besoin. En Belgique comme à l’étranger, les victimes de crise et de pauvreté qui sont accompagnées par les collaborateurs et collaboratrices de Caritas sont sélectionnées sur base de critères de vulnérabilité précis, sans discrimination aucune.

Dans des contextes sensibles comme le Moyen-Orient, en particulier en Syrie et en Irak, une attention particulière peut être portée aux communautés chrétiennes de par les exactions ciblées dont elles sont parfois victimes pour des motifs religieux. Mais ici encore, sont ciblés en priorité les personnes les plus vulnérables.

Opérer en toute impartialité avec une attention particulière aux populations les plus vulnérables, sans distinction d’origine, de nationalité, de sexe ou d’orientations sexuelle, religieuse et philosophique, et dans le respect du principe d’humanité constituent deux des socles fondamentaux du Droit International Humanitaire et de l’action humanitaire.

Faut-il être catholique pour travailler chez Caritas International ?

Caritas International défend des valeurs de solidarité, de justice et, surtout, de respect de la personne humaine – indépendamment de sa religion ou de son origine. Nous ne basons donc pas notre recrutement sur des bases religieuses. Nous souhaitons toutefois que chaque personne que nous employons partage les valeurs et le cadre éthique de Caritas International.

Pourquoi Caritas fait-elle partie du Consortium 12-12 ? Et qu’est-ce que cela signifie ?

Caritas s’est associée à six autres organisations humanitaires. Ensemble, elles forment un consortium belge pour les situations d’urgence, le Consortium 12-12. Offrir une communication harmonieuse vers le public et établir des contacts efficaces avec la presse et les médias permettent d’encourager la solidarité de la population, tout en diminuant les coûts autant que possible. Le total des dons récoltés est divisé entre les organisations partenaires sur base d’un accord préalable. Un peu moins de 10 % des dons sont reversés à Caritas International.

Que faites-vous pour les belges ?

Chaque ONG a une mission spécifique – ce qui leur permet d’être complémentaire dans leur approche. La mission spécifique de Caritas International est le soutien des personnes les plus vulnérables, que ce soit à l’étranger (via l’aide d’urgence et la coopération internationale) ou en Belgique (via le soutien aux personnes migrantes et réfugiées).

Au sein de la famille Caritas en Belgique, Caritas francophone et Caritas Secours agissent auprès des victimes de la pauvreté et plaident pour des solutions structurelles à ces problématiques spécifiques, notamment sur le plan du logement. Par exemple, dans le cadre d’un projet Housing-first mené à Charleroi, nos organisations mettent en place des solutions durables pour les victimes du sans-abrisme.

Quel lien y a-t-il entre Caritas et l’Eglise ?

Caritas International œuvre pour un monde de paix, de solidarité et de justice, dans lequel la dignité de chaque personne constitue une valeur fondamentale et dont les richesses sont mieux partagées. Nous puisons notre inspiration dans une vision chrétienne de l’Homme et de la société, basée sur l’Evangile. Nous travaillons sans préjugés, ne prêchons pas et sommes fiers de notre diversité.

Caritas International fait partie intégrante de l’Église catholique avec des bureaux dans chaque diocèse de Belgique. Ceux-ci travaillent directement avec les communautés paroissiales de leur localité. Nous sommes placés sous le haut patronage de l’Archevêque de Malines-Bruxelles et des Evêques de Belgique. Nos sympathisant-e-s appartiennent principalement à la communauté catholique et nous félicitons également du soutien de personnes de toutes confessions et religions confondues.

Membre du réseau ecclésial de Caritas Internationalis, nous avons une présence locale dans 165 pays et régions du monde. Caritas est la main tendue de l’Église qui peut souvent atteindre les personnes les plus démunies dans les zones où les structures de protection sociale et de gouvernement ne sont pas aussi solides ou tout simplement pas présentes. Faisant ainsi partie d’un des plus grands réseaux d’aide humanitaire au monde, nous soutenons les personnes pauvres, vulnérables et marginalisées, indépendamment de leur race ou de leur religion, pour construire un monde basé sur la justice et l’amour fraternel.