Qui sommes-nous ?

ONG belge de solidarité internationale, nous soutenons les victimes de violences, de catastrophes naturelles et de la pauvreté.

À propos

À l'étranger

Que les victimes soient réfugiées ou sinistrées dans leur propre pays, nous mettons en place : De l’aide humanitaire à travers le monde (60 millions de personnes secourues chaque année par le réseau de Caritas) Des interventions d’urgence pendant les crises De l’aide à la reconstruction après les crises D’importants programmes de sécurité alimentaire De nombreux micro-projets de natures diverses

Que les victimes soient réfugiées ou sinistrées dans leur propre pays, nous mettons en place :

  • De l’aide humanitaire à travers le monde (60 millions de personnes secourues chaque année par le réseau de Caritas)
  • Des interventions d’urgence pendant les crises
  • De l’aide à la reconstruction après les crises
  • D’importants programmes de sécurité alimentaire
  • De nombreux micro-projets de natures diverses
Lire plusFermer

En Belgique

Nous soutenons les migrants en offrant une réponse humaine et individuelle au parcours migratoire de chacun via : Un accueil à petite échelle et accompagnement social des demandeurs d’asile Un soutien à l’intégration de réfugiés reconnus Un accueil de première ligne des migrants Un accompagnement pour un regroupement familial Une tutelle des mineurs étrangers non accompagnés (MENA’s) Des visites en centres fermés Une aide pour le retour volontaire et une réintégration durable dans le pays d’origine

Nous soutenons les migrants en offrant une réponse humaine et individuelle au parcours migratoire de chacun via :

  • Un accueil à petite échelle et accompagnement social des demandeurs d’asile
  • Un soutien à l’intégration de réfugiés reconnus
  • Un accueil de première ligne des migrants
  • Un accompagnement pour un regroupement familial
  • Une tutelle des mineurs étrangers non accompagnés (MENA’s)
  • Des visites en centres fermés
  • Une aide pour le retour volontaire et une réintégration durable dans le pays d’origine
Lire plusFermer

Vision et mission

Caritas International BelgiqueQui sommes-nous ?
Caritas International BelgiqueQui sommes-nous ?
Caritas International BelgiqueQui sommes-nous ?

Notre vision

Caritas International œuvre pour un monde de paix, de solidarité et de justice, dans lequel la dignité de chaque personne constitue une valeur fondamentale et dont les richesses sont mieux partagées. Caritas International puise son inspiration dans une vision chrétienne de l’Homme et de la société, basée sur l’Evangile. Chaque personne a droit à une vie digne et doit pouvoir jouir de ses droits fondamentaux. L’accès à une nourriture saine, à l’eau potable, aux soins médicaux, à l’enseignement, à l’emploi et à un logement décent doit être garanti. Notre travail est fondé sur les valeurs de solidarité et de subsidiarité[1]. Aucun pays ou aucune organisation n’est à même de résoudre tous les problèmes. Seule l’union des forces peut conduire à des solutions durables. [1]La subsidiarité implique que l’autonomie de chaque structure est respectée. Chaque structure, à son niveau, a un rôle à jouer dans l’ensemble. Tout ce qui peut être mieux exécuté à un niveau inférieur doit l’être à ce niveau. Des défis communs seront rencontrés à un niveau supérieur.

Caritas International œuvre pour un monde de paix, de solidarité et de justice, dans lequel la dignité de chaque personne constitue une valeur fondamentale et dont les richesses sont mieux partagées.

Caritas International puise son inspiration dans une vision chrétienne de l’Homme et de la société, basée sur l’Evangile. Chaque personne a droit à une vie digne et doit pouvoir jouir de ses droits fondamentaux. L’accès à une nourriture saine, à l’eau potable, aux soins médicaux, à l’enseignement, à l’emploi et à un logement décent doit être garanti.

Notre travail est fondé sur les valeurs de solidarité et de subsidiarité[1]. Aucun pays ou aucune organisation n’est à même de résoudre tous les problèmes. Seule l’union des forces peut conduire à des solutions durables.


[1]La subsidiarité implique que l’autonomie de chaque structure est respectée. Chaque structure, à son niveau, a un rôle à jouer dans l’ensemble. Tout ce qui peut être mieux exécuté à un niveau inférieur doit l’être à ce niveau. Des défis communs seront rencontrés à un niveau supérieur.

Lire plusFermer

Notre mission

Caritas International soutient les victimes de violences, de catastrophes naturelles et de la pauvreté, dans leur propre pays ou en fuite, en collaboration avec ses réseaux nationaux et internationaux. Nous accomplissons notre mission sans distinction de nationalité, de genre ou de convictions politiques,  philosophiques ou religieuses. Caritas International aide les personnes les plus vulnérables et les accompagne dans leur recherche de solutions durables. Caritas International et ses partenaires fournissent une aide d’urgence efficace en cas de crise. Nous mettons également en œuvre des projets de réhabilitation et de développement afin de donner aux personnes la possibilité de prendre en charge leur vie et leur avenir. Caritas International accueille les demandeurs d’asile et défend le droit des migrants à une aide matérielle, sociale et juridique, les accompagnants en Belgique ou dans leur pays d’origine. Nous dénonçons les situations d’injustice et les dysfonctionnements dont nos collaborateurs sont les témoins, et plaidons auprès des décideurs pour des solutions structurelles. Notre expertise nourrit un travail d’information et d’éducation à destination du grand public, et plus particulièrement du monde scolaire.

Caritas International soutient les victimes de violences, de catastrophes naturelles et de la pauvreté, dans leur propre pays ou en fuite, en collaboration avec ses réseaux nationaux et internationaux. Nous accomplissons notre mission sans distinction de nationalité, de genre ou de convictions politiques,  philosophiques ou religieuses.

Caritas International aide les personnes les plus vulnérables et les accompagne dans leur recherche de solutions durables. Caritas International et ses partenaires fournissent une aide d’urgence efficace en cas de crise. Nous mettons également en œuvre des projets de réhabilitation et de développement afin de donner aux personnes la possibilité de prendre en charge leur vie et leur avenir.

Caritas International accueille les demandeurs d’asile et défend le droit des migrants à une aide matérielle, sociale et juridique, les accompagnants en Belgique ou dans leur pays d’origine. Nous dénonçons les situations d’injustice et les dysfonctionnements dont nos collaborateurs sont les témoins, et plaidons auprès des décideurs pour des solutions structurelles. Notre expertise nourrit un travail d’information et d’éducation à destination du grand public, et plus particulièrement du monde scolaire.

Lire plusFermer
  • Intro

    Lors de la création de Caritas International, en 1949, notre action était orientée vers l'accueil des personnes étrangères en Belgique suite à la Seconde Guerre Mondiale. S'en est rapidement suivi un élargissement de notre action vers l'assistance internationale lors de situations d'urgence. Parallèlement, nous soutenions des microprojets qui, dans le temps, ont également évolué vers des soutiens de programmes structurels de développement autour du thème de la sécurité alimentaire.

  • Nos principales actions

    • 1948

      À la demande des évêques belges, création du ‘Secours International de Caritas Catholica' (Les statuts de SICC sont inscrits au Moniteur en 1949). L'objectif est de venir en aide aux victimes de la Seconde Guerre Mondiale et de veiller à la réunification des familles. Accueil et accompagnement des enfants étrangers victimes de la guerre et placés dans des familles belges.

    • 1949

      Ouverture du premier centre d'accueil belge pour personnes déplacées.

  • Nos principales actions

    • 1950

      Accueil de personnes de nationalités russe et ukrainienne, avec un handicap ou malades et qui sortent de camps chinois.

    • 1951

      - Création du réseau ‘Caritas Internationalis', regroupant 15 Caritas nationales.
      - Guerre de Corée : soutien financier du travail social de l'Eglise coréenne pour les personnes déplacées.

    • 1952

      Soutien aux Pères salésiens pour un centre d'accueil pour jeunes réfugiés de 15 à 20 ans.

    • 1953

      Aide aux victimes des inondations aux Pays-Bas et en Angleterre.

    • 1954

      Aménagement d'un hospice pour des personnes agées et réfugiées.

    • 1955

      Aide d'urgence et de réhabilitation au Soudan, frappé par une guerre civile.

    • 1956

      Aide d'urgence et de réhabilitation en Hongrie, frappée par une guerre civile.

    • 1958

      Accueil des personnes réfugiées venue d'Hongrie.

    • 1959

      Création d'un service d'information dans le cadre de la Journée Mondiale des Réfugiés.

  • Nos principales actions

    • 1969

      Printemps de Prague : accueil et aide de personnes réfugiées tchécoslovaques.

    • 1968

      Guerre du Biafra : aide alimentaire envoyée.

    • 1967

      Guerre israélo-arabe : aide d'urgence aux personnes déplacées en masse à partir de la Palestine.

    • 1966

      Aide aux victimes des inondations en Italie et aux personnes réfugiées soudanaises.

    • 1965

      Opération Vietnam.

    • 1964

      Aide aux missionnaires rapatriés du Congo.

    • 1963

      Soutiens internationaux aux projets ‘Enfants en détresse'.

    • 1962

      Aide aux personnes réfugiées d'Albanie, au camp de Gerovo en Yougoslavie.

    • 1961

      Action de Carême au profit des victimes de la famine au Congo.

    • 1960

      - Publication de la première revue ‘Contact'.
      - Accueil des Belges rapatriés du Congo.
      - Aide suite au tremblement de terre à Agadir.

  • Nos principales actions

    • 1971

      Aide d'urgence pour les victimes du cyclone et de la guerre civile au Pakistan.

    • 1972

      Aide d'urgence au Burundi suite à un conflit interethnique.

    • 1973

      Accueil de personnes réfugiées venant de Chili, fuyant la dictature de Pinochet.

    • 1974

      Soutien au Sahel de 26 programmes d'assistance et de lutte contre la sécheresse.

    • 1975

      Fin de la guerre du Vietnam : aide d'urgence sur place et accueil des personnes réfugiées en Belgique (boat people).

    • 1976

      Fin de la guerre civile au Liban : lancement des programmes de reconstruction.

    • 1977

      Aide d'urgence en Roumanie suite à un violent tremblement de terre et en Inde, frappée par un cyclone et des inondations.

    • 1978

      Tremblement de terre en Iran : assistance sur place et accueil des personnes réfugiées en Belgique.

    • 1979

      Accueil de personnes réfugiées 'boat people' du Sud-Est asiatique : 650 adultes et 200 enfants.

  • Nos principales actions

    • 1980

      Accueil de personnes réfugiées d'Afghanistan suite à l'invasion russe ainsi que de personnes venant de Salvador, frappé par une guerre civile.

    • 1981

      Convois de biens alimentaires et de médicaments pour la Pologne, en état de siège.

    • 1982

      Sabra et Chatila (Liban) : assistance aux étudiant-e-s sans revenus.

    • 1983

      Constitution d'un fonds médical pour envoi urgent de médicaments essentiels dans des pays en développement.

    • 1984

      Sécheresse et famine frappent 24 pays en Afrique : aide alimentaire et démarrage de programmes agricoles.

    • 1985

      Programmes d'urgence et de réhabilitation suite au tremblement de terre au Mexique et à l'éruption volcanique en Colombie.

    • 1986

      - Tchernobyl : lancement de plusieurs projets médicaux en faveur des victimes.
      - En Belgique, nous luttons pour des solutions humaines pour les demandeurs d'asile qui sont dans une situation de plus en plus difficile.

    • 1987

      Aide d'urgence au Sahel suite à la famine grandissante ainsi qu'au Mozambique et au Soudan, les deux pays étant en guerre civile.

    • 1988

      Première mission en URSS.

    • 1989

      Chute du mur de Berlin et chute du dictateur roumain : programme alimentaire

  • Nos principales actions

    • 1990

      Famine au Rwanda

    • 1991

      SOS Croatie à cause de la guerre civile et aide au Bangladesh suite à des inondations.

    • 1992

      - Secours International de Caritas Catholica devient Caritas Secours International.
      - Aide d'urgence suite à la guerre civile et la famine en Somalie, en Angola et au Zaïre.

    • 1993

      Programme alimentaire au Rwanda et au Burundi pour 1,4 millions de personnes réfugiées installées dans des camps.

    • 1994

      Génocide au Rwanda : importants programmes d'urgence dans la Région des Grands Lacs avec 80 personnes expatriées travaillent sur le terrain.

    • 1995

      - Programmes alimentaires dans 40 centres au Rwanda, 83 centres au Burundi et au Kivu (RD Congo).
      - Caritas lance des projets de réhabilitation en Bosnie Herzégovine.

    • 1996

      Nouvelle base logistique à Kampala (Ouganda) et Kisangani (Congo).

    • 1997

      Poursuite de l'assistance aux personnes réfugiées venant du Rwanda, du Zaïre (Kisangani-Biaro et Bunia) et du Burundi.

    • 1998

      - Un cyclone ravage l'Andhra Pradesh en Inde : démarrage de projets de réhabilitation en Inde.
      - Programmes d'urgences dans le Sud-Soudan suite à la famine.

    • 1999

      - Caritas fête ses 50 ans d'existence.
      - Epuration ethnique au Kosovo, un million de Kosovars fuient en Albanie. Aide d'urgence en Albanie puis au Kosovo.
      - Ouragan Mitch, aide d'urgence en Amérique centrale : lancement d'un nouveau service de logements unifamiliaux pour les personnes dont la demande d'asile est en phase de recevabilité.

  • Nos principales actions

    • 2000

      - Notre département chargé de l'aide aux personnes réfugiées et migrantes participe à la Campagne de régularisation.
      - Aide d'urgence à Madagascar, au Mozambique, en Ethiopie, en El Salvador, dans les Grands Lacs.

    • 2001

      - Accompagnement de près de 3.000 demandeurs d'asile en Belgique et augmentation du nombre des personnes sans papier.
      - Séisme au Gujarat (Inde) : appel à la solidarité de la population belge. Caritas Secours International lance un appel d'urgence avec le Consortium d'aide d'urgence (12-12).
      - Aide d'urgence et de réhabilitation en Afghanistan, au Congo, au Burundi, au Kosovo, à Madagascar...

    • 2002

      - Caritas Secours International développe des programmes structurels aussi nommés ‘projets de développement'.
      - Démarrage de programmes de sécurité alimentaire en Ethiopie.
      - Pénurie alimentaire en Afrique australe et dans la Corne d'Afrique.

    • 2003

      - Caritas Secours International change de nom et devient Caritas International.
      - Intervention américaine en Irak : distribution de biens de première nécessité et programmes nutritionnels pour les bébés.
      - Les conflits s'intensifient au Darfour (Soudan) : aide aux personnes déplacées et réfugiées (Tchad).
      - Tremblement de terre à Bam (Iran) : programme d'urgence et de réhabilitation.

    • 2004

      - Une tempête tropicale (Jeanne) s'abat sur Haïti.
      - Pénurie alimentaire au Niger.
      - Un tsunami frappe les pays de l'Asie du sud-est : aide à plus de 500.000 personnes en Inde, Sri Lanka, Thaïlande et Indonésie.
      - Caritas International initie le projet de retour volontaire au pays d'origine pour les personnes venant d'Ukraine et de Bulgarie dont la demande d'asile est en cours.

    • 2005

      - Ouragan Stan s'est abattu sur plusieurs pays d'Amérique centrale.
      - Intervention au Guatemala, au Salvador et au Mexique.
      - Tremblement de terre au Cachemire : envoi de tentes et participation à des programmes de reconstruction

    • 2006

      - En Belgique, nous démarrons la tutelle pour accompagner les mineurs étrangers non accompagnés.
      - Guerre au Liban : participation au programme d'aide au Proche Orient.
      - Le programme d'intégration durable dans les pays d'origine après un retour volontaire s'étend à d'autres pays (Arménie, Georgie et Serbie Monténégro).

    • 2007

      - Soutien aux victimes les plus vulnérables des crises politiques au Kenya et Tchad, et des conflits au Liban, Myanmar, Pakistan, Soudan et Zimbabwe, et en Somalie, Palestine et Irak.
      - L’ouragan Sidr s’acharne sur le Bangladesh, l’Inde, le Népal et le Pakistan : interventions d’urgence en collaboration avec le réseau Caritas afin d’aider les victimes.
      -Reconnaissance « programme ONG » de la Coopération belge au Développement de notre département Coopération internationale.
      - Célébration des 75 ans de Caritas Catholica Belgica et création de la fondation Caritas International-Deckers.
      - Co-fondation de ERSO (European Reintegration Support Organisations), un réseau de partenaires européens et dans les pays d’origine, qui collaborent en matière de retour volontaire et de réintégration après retour.

    • 2008

      - Suite à une crise alimentaire mondiale, mise en place de nouveaux programmes de sécurité alimentaire en Ethiopie, RD Congo et dans divers pays d’Afrique de l’Ouest.
      - Soutien aux victimes des inondations au Bangladesh.
      - Aide d’urgence et reconstruction suite au tremblement de terre Sishuan en Chine.
      - Saturation du réseau d’accueil des demandeurs d’asile en Belgique : les personnes avec un statut de réfugié doivent de quitter les places d’accueil gérées par Caritas endéans les deux mois après obtention du statut.

    • 2009

      - Recrudescence des violences dans le Nord-Est de la RD Congo : aide aux personnes déplacées avec des denrées de base, augmentation de la production de nourriture et de la constitution de réserves à Mahagi, et soutient le partenaire local Caritas en vue d’une autonomisation et d’un développement local.
      - Les structures d’accueil en Belgique sont toujours saturées et des milliers de demandeurs d’asile sont contraints de dormir à la rue. Avec 4 autres ONG, Caritas organise – en signe de protestation – un camp de réfugiés au centre de Bruxelles.
      - Caritas collabore au projet-pilote de « réinstallation de 47 réfugiés venus d’Irak », le premier depuis les années 90.
      - La cellule Intégration commence à accompagner les personnes avec un statut de réfugié dans leur recherche de logement et leur parcours intégration.

  • Nos principales actions

    • 2010

      - Tremblement de terre en Haïti : organisation d’une grande campagne de collecte de fonds et d’actions locales
      - Aide d’urgence pour les victimes des inondations au Pakistan : destruction de 1,75 millions d’habitations et 20 millions de personnes laissées dans le besoin.
      - Caritas augmente de 700 à 1.000 le nombre de places d’accueil qu’elle gère et démarrage des « Logis de Louvranges », structure d’accueil pour femmes et mères célibataires.

    • 2011

      - Le Printemps arabe : mise en place un couloir humanitaire entre la Lybie et le Bangladesh.
      - Sécheresse dans la Corne de l’Afrique, en Ethiopie, au Kenya et en Somalie : transformation des projets de développement en interventions d’urgence.
      - Caritas contribue à la révision du manuel Sphere sur les normes d’intervention humanitaires.
      - Fedasil manque de places pour plus de 5.000 personnes. Le Consortium SOS Accueil (8 ONG dont Caritas International) prévoit un accueil de nuit temporaire et un accompagnement juridique et social en décembre 2011 et janvier 2012.

    • 2012

      - Conflit syrien : programmes d’aide aux personnes déplacées en Syrie et aux réfugiés syriens dans les pays voisins.
      - Crise alimentaire au Niger : aide alimentaire
      - Reconstruction après le tremblement de terre en Haïti : maisons, infrastructures sanitaires, éducation et sécurité alimentaire.
      - Une procédure de demande d’asile plus courte demande une organisation de l’accueil plus flexible afin de garantir un accueil et un accompagnement de qualité.
      - Participation au groupe de travail qui instaure des guidelines pour le travail des tuteurs/rices de mineurs étrangers non-accompagnés (MENA).

    • 2013

      - Enorme élan de solidarité suite au passage du typhon Haiyan ainsi que pour les victimes des conflits à l’est du Congo.
      - Des réductions des dépenses au niveau fédéral et européen nous obligent à ralentir ou redimensionner nos programmes de développement.
      - Baisse du nombre de demandes d’asile suite à diverses restructurations.
      - Réduction des places au sein de notre réseau d’accueil ainsi qu’un nouvel accueil régulier et occasion pour la petite enfance proposé aux Logis de Louvranges
      - Lancement de parrainage pour les personnes tout juste reconnues réfugié afin de faciliter leur intégration dans notre société
      - Education à la citoyenneté : première réalisation d’un webdocumentaire qui permet aux élèves de 15 à 18 ans de faire connaissance avec l’agriculture coopérative au Rwanda.

    • 2014

      - Soutien aux programmes d’aide dans le cadre de la lutte contre Ebola en Sierra Leone, Guinée Conakry et au Liberia.
      - Importantes inondations dans les Balkans : reconstruction en Serbie et Bosnie.
      - Guerre civile au Soudan du Sud : aide aux personnes réfugiées et aux communautés d’accueil avec semences, du matériel et des formations.
      - Année internationale de l’agriculture familiale : depuis 2006, Caritas, avec le soutien financier du gouvernement, met l’accent sur cette agriculture familiale et combat la pauvreté au Burundi.
      - Réfugié ch. travail : une enquête auprès de réfugiés installés en Belgique depuis plus de 3 ans révèle les obstacles dans l’accès à l’emploi. Publication d’un rapport et de recommandations.
      - Dix ans d’accompagnement à la réintégration après retour sont fêtés par une conférence : « L’accompagnement ne s’arrête pas à la frontière ».

    • 2015

      - Crise humanitaire en Ukraine suite aux hostilités entre séparatistes pro-Russes et troupes du gouvernement : programme d’aide hivernal
      - Séisme ravageur au Népal : le public réagit généreusement à notre appel et à celui du Consortium 12-12
      - Recrudescence spectaculaire du nombre de demandes d’asile en Belgique et saturation des structures d’accueil : . organisation de permanences dans la file à l’Office des Etrangers et appel à l’aide auprès de propriétaires solidaires pour louer leur bien à des demandeurs d’asile ou personnes réfugiées. Ouverture de 750 places d’accueil d’urgence répartis sur 3 campings dans la région de Liège. Pendant l’hiver : ouverture des centres collectifs de Scherpenheuvel et Spa.
      - Création d’Housing-cafés à Liège, Bruxelles et Anvers pour l’aide à la recherche de logement de personnes récemment reconnues en tant que réfugié.
      - Coaching de tuteurs/rices francophones avec le financement du ministère de la Justice.
      - « Between2worlds » : ateliers pour les élèves du secondaire supérieur, qui expliquent l’accueil de réfugiés en Belgique.

    • 2016

      - Aide humanitaire suite au passage de l’ouragan Matthew.
      - Liban : soutien post-traumatique et éducation pour les enfants réfugiés syriens.
      - « Early warning system » pour une réponse humanitaire adéquate en RD Congo en collaboration avec Unicef.
      - La Coopération belge au Développement nous octroie un financement pour notre programme quinquennal, élaboré avec la Commission Justice et Paix : « Empowerment dans un monde en mouvement » (activités au Congo, Rwanda, Niger, Ethiopie, Haïti et volet nord en Belgique).
      - Moins de demandes d’asile en Belgique (fermeture de la route des Balkans et accord UE-Turquie). Fermeture du centre collectif de Spa et réduction drastique des places d’accueil dites « individuelles ». Permanence à Zeebrugge pour les migrants désireux de rejoindre l’Angleterre : Caritas propose une information sociojuridique.

    • 2017

      - Faim en Afrique : intervention humanitaire en collaboration avec le réseau au Niger, Nigéria, Soudan du Sud, Ouganda, Kenya, Ethiopie et Somalie grâce à la solidarité de nos donateurs/rices et la campagne Famine 12-12.
      - RD Congo : crise au Kasaï. Intervention à trois niveaux : veille humanitaire, distribution de kits d’hygiène et de cuisine, matériel pour la construction d’abris et redémarrage de l’agriculture. Campagne #Kasaïnow en collaboration avec Justice et Paix.
      - Les demandeurs/euses d’asile doivent dorénavant démarrer leur procédure dans un centre collectif d’accueil. Nous pouvons néanmoins garder 275 places d’accueil individuelles subsidiées afin d’aider les personnes les plus vulnérables (personnes avec un handicap, des problème psychosociaux ou médicaux, du stress posttraumatique, victimes de la traite des êtres humains, mères célibataires,).
      - Le gouvernement décide d’arrêter sa collaboration avec Caritas et Convivial et donc de stopper l’accompagnement de personnes arrivées en Belgique grâce à un programme de réinstallation.
      - Nouveau : « Inclus Acto », jeu de rôle sur la thématique de l’intégration de personnes primo-arrivantes.

    • 2018

      - Sulawesi : séisme et tsunami. Partenaires locaux et volontaires distribuent de la nourriture et proposent des abris. Caritas International finance la distribution de non-food (kits d’hygiène, tentes…). La reconstruction met l’accent sur la réduction des risques.
      - Finalisation des programmes au Burundi, Niger et en RD Congo : améliorer la résilience de la population et limiter les risques.
      - Élargissement du programme ERRIN qui propose un soutien à la réintégration aux personnes désireuses de retourner dans leur pays d’origine. Caritas International gère les dossiers émanant de 18 pays européens et à destination des pays suivants : Maroc, Russie, Ukraine, Népal, Inde, Brésil, Nigeria, Ghana et Ethiopie.
      - Nouveau : projet-pilote « Peer2peer » pour réfugiés réinstallés. Des ateliers de développement personnel et un programme d’ambassadeurs au sein duquel les compétences et expériences de personnes réfugiées sont valorisées.
      - Projet MIND (Migration, Interconnectedness and Development) dont l’objectif est de réfléchir à et de montrer comment les migrations peuvent contribuer au développement durable (économique, social et écologique).