Aide humanitaire aux personnes réfugiées venues d’Éthiopie

Caritas International Belgique Aide humanitaire aux personnes réfugiées venues d’Éthiopie

© Caritas Ethiopie - Ici, Caritas Ethiopie distribue de la farine, de l'huile, des biscuits, des haricots, des pâtes, du riz, du sel et du savon aux ménages déplacées, en Ethiopie mais aussi au Soudan, pays voisin.

© Caritas Ethiopie - Ici, Caritas Ethiopie distribue de la farine, de l'huile, des biscuits, des haricots, des pâtes, du riz, du sel et du savon aux ménages déplacées, en Ethiopie mais aussi au Soudan, pays voisin.

04/02/2021

Lieu:

Gedaref (à l'est du Soudan)

Public-cible :

30.000 personnes réfugiées et des communautés d'accueil locales

Budget:

1.579.578 euros

Durée:

du 01/01/2021 au 31/08/2021

Financement:

réseau Caritas, dont Caritas International (10.000 euros), et ACTAlliance (1.569. 578 euros)

Conflit armé au Tigré en Éthiopie

En novembre 2020, un conflit armé éclate entre le gouvernement fédéral éthiopien et le gouvernement régional du Tigré. Les habitant-e-s fuient les violences et se dirigent alors vers d’autres régions en Éthiopie ou vers le Soudan voisin. Le 1er janvier 2021, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) recensait 54.000 Ethiopien-ne-s venu-e-s chercher refuge au Soudan. Ils et elles se retrouvent dans des régions montagneuses (en particulier Kassala et Gedaref à l’est), pauvres, avec une infrastructure faible et peu accessibles à l’aide humanitaire.

>> A LIRE AUSSI : Sauterelles, coronavirus et guerre augmentent l’insécurité alimentaire en Éthiopie 

Aide d’urgence et humanitaire en actions

Les victimes de violences ainsi que les communautés d’accueil locales peuvent compter sur l’aide du réseau mondial de Caritas. En premier lieu, Caritas fournit de l’eau et de meilleures conditions d’hygiène. L’hygiène est extrêmement importante dans la lutte contre la propagation de maladies, y compris le Covid-19. Concrètement, cela signifie que Caritas s’occupe : de l’approvisionnement en eau potable, de la mise à disposition de latrines pour les ménages et les communautés, du traitement de l’eau (y compris distribution de pastilles de purification), de formations sur la purification de l’eau, de mettre à disposition des douches pour hommes et femmes, du tri et du ramassage des déchets, d’installer des lieux de lavage pour les mains, de la sensibilisation autour de l’hygiène, de la distribution de seaux, savon, matériel menstruel.

Focus sur les femmes et filles aux besoins spécifiques

Souvent les premières victimes de violences en situation de conflit, les filles et les femmes bénéficient d’une aide spécifique ainsi que de soins adaptés. Concrètement, elles :

  • Reçoivent un kit de soins personnalisé (kit d’accouchement-nouveau-né, kit mère-bébé) ;
  • Disposent d’espaces adaptés ainsi que d’un centre communautaire pour apporter la sérénité aux victimes de violences basées sur le genre ;
  • Sont encadrées par une équipe formée spécialement pour guider les femmes victimes de violences ;
  • Reçoivent une éducation psychologique de base ;
  • Peuvent aussi compter sur les campagnes de sensibilisation de Caritas. Les inégalités entre les sexes sont combattues, d’une part en sensibilisant les femmes à leur dignité et leurs capacités, et d’autre part en offrant aux garçons et aux hommes des alternatives à la violence. Cela se fait au moyen d’affiches, de groupes de discussion au sein des communautés, de jeux de rôle, de groupes de soutien pour les femmes.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées