Ethiopie, Tigré : Caritas lance un appel d’urgence

Caritas International Belgique Ethiopie, Tigré : Caritas lance un appel d’urgence

© Caritas Ethiopie - Des dizaines de milliers de personnées déplacées ont trouvé refuge dans les églises, les écoles ou les centres de santé, où leur accès à la nourriture, à l’eau et aux biens essentiels reste problématique.

© Caritas Ethiopie - Des dizaines de milliers de personnées déplacées ont trouvé refuge dans les églises, les écoles ou les centres de santé, où leur accès à la nourriture, à l’eau et aux biens essentiels reste problématique.

18/12/2020

Le conflit qui se déroule au Tigré, cette province du nord de l’Ethiopie, a désormais atteint les zones de l’est de la province, plus densément peuplées. Les conséquences conjuguées de la guerre, de l’insécurité alimentaire chronique, des effets de la pandémie, ainsi que de la pire invasion de criquets pèlerins en 70 ans pourraient être dramatiques. Le réseau Caritas lance un appel d’urgence pour apporter une réponse aux besoins humanitaires croissants.

Le 4 novembre 2020, un conflit armé éclatait entre le gouvernement fédéral et le gouvernement régional du Tigré, province du nord du pays frontalière du Soudan et de l’Erythrée.

>> JE FAIS UN DON

D’après les Nations unies, plus de 2 millions de personnes pourraient désormais avoir besoin d’assistance humanitaire au Tigré. « Ces personnes ont traversé les dernières semaines sans accès aux biens essentiels, nourriture, eau ou abri, ni aux services téléphoniques, internet ou bancaires, » témoigne un partenaire local de Caritas. « Les moyens de subsistance de la population et les infrastructures sont détruits. » 

Près de 50.000 Ethiopiens et Ethiopiennes ont par ailleurs trouvé refuge au Soudan voisin et un très grand nombre de Tigréen-ne-s sont déplacé-e-s à l’intérieur de leur région et dans les régions voisines d’Amhara et d’Afar.

Convergence de crises

La population de la province se trouvait déjà dans une situation alimentaire difficile, du fait de l’insécurité alimentaire chronique et de la pandémie de Covid-19. Les champs allaient être récoltés au moment même où les combats ont commencé et où les flux financiers, commerciaux et d’aide alimentaire ont été interrompus.

>> À LIRE AUSSI : Éthiopie: Des fléaux en cascade

S’ajoute un motif de préoccupation majeur : 4 personnes sur 5 au Tigré vivent de l’agriculture, essentiellement créréalière. Des denrées dont se nourrissent aussi les criquets pèlerins. Ces derniers sont responsables, depuis de début de cette année en Afrique de l’Est, et notamment au Tigré, des pires destructions de terres cultivées et de pâturage pour le bétail depuis 70 ans. La conjonction de ces crises menace toute la sous-région et fait redouter le retour d’une crise alimentaire majeure.

Réponse humanitaire de Caritas

Caritas International Belgique est présente depuis de nombreuses années dans la province du Tigré, où elle met en œuvre avec ses partenaires des projets de sécurité alimentaire.

Caritas Ethiopie, avec l’appui de ses partenaires locaux et internationaux, lance un appel d’urgence pour aider les populations vulnérables du Tigré et des provinces avoisinantes. L’évaluation des besoins humanitaires réalisée par les équipes de Caritas précise que l’accès à la nourriture est la première priorité et souligne d’autres aspects tout aussi urgents: les besoins en soins de santé, en eau, hygiène et assainissement, en produits de première nécessité, comme les couvertures, les savons, les casseroles, etc.

L’aide prévue par Caritas inclura de la nourriture vitaminée pour les enfants de moins de cinq ans, des activités d’approvisionnement en eau potable, des constructions de latrine, des distributions de cash aux ménages les plus vulnérables, etc. Dans une deuxième phase, l’assistance sera complétée par des distributions de semences, notamment pour la culture du sorgho, et un soutien à l’élevage.

Caritas vise à atteindre grâce à cette opération humanitaire un total de 187.000 personnes, dont une majorité d’enfants. Une assistance est également prévue pour les réfugiés érythréens vivant dans des camps au Tigré, ainsi que pour les déplacés tigréens ayant trouvé refuge dans les provinces voisines. Une attention particulière sera également accordée à la promotion de la coexistence pacifique et de la cohésion sociale.

Pour soutenir la réponse de Caritas, faites un don en ligne ou sur le BE88 0000 0000 4141 avec la mention «  3944 Ethiopie  ».

Actualités associées

Toutes les actualités