Burundi : les opérations s’adaptent suite au coronavirus

© Caritas – Tenir ses distances est l'une des mesures les plus importantes dans la lutte contre le coronavirus mais pas toujours facile à tenir en réunion. Une nouvelle technique fait des merveilles, ici en photos, l'avant et l'après.

© Caritas – Tenir ses distances est l'une des mesures les plus importantes dans la lutte contre le coronavirus mais pas toujours facile à tenir en réunion. Une nouvelle technique fait des merveilles, ici en photos, l'avant et l'après.

18/05/2020

​​Au Burundi aussi, l’épidémie de coronavirus modifie les comportements et influence nos manières de travailler et de communiquer. C’est le cas par exemple des réunions des « ASSEC », les associations d’épargne cumulée et de crédits internes soutenues par Caritas. Leurs membres avaient l’habitude de se regrouper en étant très proches les uns des autres. Ils et elles ont dû s’adapter.

Les populations riveraines des montagnes Mpungwe font face à de nombreux problèmes environnementaux. Caritas International et ses partenaires les aident à renforcer leurs capacités de prévention et de réduction des catastrophes naturelles : sensibilisation, reboisement, formations techniques… vont de pair avec une diversification des sources de revenus pour réduire la vulnérabilité des ménages. C’est ainsi que des ASSEC ont vu le jour.

>>LIRE PLUS SUR CE PROJET : Ensemble pour la réduction des risques de catastrophe

La technique du demi-cercle concentrique

Grégory Claus, gestionnaire de ce projet, nous explique : « Les membres des ASSEC se rencontrent régulièrement pour discuter d’épargne et de crédit. Avec nos partenaires de la SOPRAD Caritas Ruyigi, nous les avons sensibilisé-e-s aux mesures barrières pour éviter la propagation du Covid-19 ».

Pour respecter une distance d’1,5 mètres entre eux, les participant-e-s utilisent maintenant la technique du cercle concentrique (simple ou double). Cette technique permet de tenir les réunions tout en respectant les distances nécessaires :

Croquis montrant la manière de former le cercle concentrique.

Il est difficile de trouver sur les collines une salle permettant de respecter la distanciation physique. Du coup, ces dernières semaines, les réunions des ASSEC se tiennent le plus souvent en plein air. « En cas de mauvais temps, nous incitons les participant-e-s à tout simplement arrêter ou reporter leurs rencontres », complète Grégory.

des mesures d'hygiène

Se laver les mains régulièrement permet aussi de contenir la propagation du virus. Avec ce robinet tippy, c’est possible.

Toutes les réunions débutent désormais par un lavage des mains et par un rappel des mesures de précaution simples à prendre contre le coronavirus. Les communautés ont été formées à la fabrication et à l’installation du « tippy tap », un système de lavage des mains qui évite de toucher des objets ou des surfaces infectées. Caritas leur distribue également des seaux et du savon. Même les embrassades, formes de salutation par excellence dans le pays, sont supprimées pour l’instant.

Au côté des victimes de la pandémie

En dehors du Burundi, le réseau de Caritas est également actif contre la propagation du virus dans une centaine de pays. En RD Congo, en Haïti, en Syrie, au Venezuela ou, plus près de chez nous, en Italie, où des équipes mobiles contribuent au dépistage, organisent des accueils d’urgence, assurent des distributions alimentaires, etc…

En Belgique, Caritas International met tout en œuvre pour garantir l’accompagnement social et la protection des personnes et en particulier des plus vulnérables d’entre elles, au sein de ses structures d’accueil et là où son assistance est requise.

Pour répondre à cette urgence mondiale, Caritas International et les six autres membres du Consortium 12-12 ont lancé un appel commun de solidarité. Sous le nom de COVID 12-12, cet appel vise à réunir les moyens nécessaires pour d’intervenir auprès de celles et ceux qui en ont le plus besoin.

Chaque minute compte pour sauver des vies ! Pas besoin de sortir de chez vous, soutenez le Fonds d’urgence Coronavirus via notre plateforme de dons en ligne ou sur le compte BE88 0000 0000 4141 avec la communication « Coronavirus 005 ». 

Note :

Actualités associées

Toutes les actualités