Europe : Les migrants jouent un rôle clé en matière de développement

Caritas International Belgique Europe : Les migrants jouent un rôle clé en matière de développement
14/06/2019

Sur base de recherches et de son expérience de terrain dans 11 pays de l’Union européenne, le réseau Caritas a publié sa série de rapports « Common Home ». Ces publications nationales étudient les différents contextes en matière de migration et ses effets sur le développement à la fois des régions de résidence et d’origine des migrants. Nous vous livrons ici les principales conclusions !

Disponible sous format numérique sur le site de Caritas Europa, les rapports « Common Home »[1] analysent les liens qui existent entre migration et économie, culture et politique dans 11 États membres de l’Union européenne. Ils soulignent les opportunités qui s’offrent aux migrants dans leur contribution au développement, mais également les obstacles qu’ils rencontrent. Cette série de publications fournit également des recommandations destinées aux décideurs politiques, tout en conservant une approche globale à long terme.

« L’objectif des publications ‘Common Home’ est de promouvoir un débat sur la migration et le développement plus équilibré et basé sur des données factuelles, qui serait susceptible d’aboutir sur l’adoption de politiques qui reconnaissent et renforcent les contributions fondamentales des migrants aux communautés d’accueil et d’origine » explique Shannon Pfohman, coordinatrice du service plaidoyer chez Caritas Europa.

Des contextes migratoires différents

Ces publications[2] soulignent l’importance de reconnaître les différentes réalités nationales et les récits migratoires dans chaque contexte. Voici quelques exemples de différences, tirés des rapports nationaux :

  • En Bulgarie, le nombre d’émigrés est 8,6 fois plus élevé que le nombre d’immigrés.
  • Le nombre de résidents étrangers en Italie équivaut au nombre d’Italiens vivant à l’étranger.
  • En Belgique, en Allemagne et en Autriche, les migrants contribuent davantage au système de protection sociale que ce qu’ils perçoivent en matière de prestations sociales.
  • Les migrants vivant aux Pays-Bas ont envoyé à leurs pays d’origine des transferts de fonds d’un montant trois fois supérieur à celui de l’Aide Publique au Développement.
  • De nombreux migrants assument un rôle politique important dans leurs pays d’origine. C’est notamment le cas des migrants résidant au Portugal qui viennent du Cap-Vert et du Brésil.
  • En Belgique et en Allemagne,  la migration permet de combler un manque de main d’œuvre conséquent, luttant ainsi contre l’effet du vieillissement de la population.

Une analyse comparative complémentaire des publications nationales est disponible en anglais dans la publication « Common Home » européenne. Elle fournit un aperçu régional et intégrera les conclusions et recommandations des publications nationales.

Des recommandations pour toute l'Europe

Caritas appelle l’Union européenne et ses États membres à prendre en considération les recommandations des 11 publications « Common Home » qui sont basées sur l’expérience des employés de Caritas qui travaillent avec des migrants et des réfugiés à travers le monde. « Nous exhortons les instances et les représentants à implémenter des politiques en faveur d’une solidarité mondiale » conclut Tom Devriendt, chargé de plaidoyer chez Caritas International.


Cet article prend place dans le cadre de la campagne #whatishome dans laquelle nous abordons le lien entre migration et développement. Campagne sur les réseaux sociaux menée dans 11 pays avec 12 organisations Caritas, elle fait partie du projet MIND qui reçoit le soutien financier du programme de l’Union européenne pour la sensibilisation et l’éducation au développement (DEAR). Pour plus d’informations, cliquez ici. Ce contenu relève de la responsabilité de Caritas International et ne reflète pas nécessairement la position de l’Union européenne. 

Drapeau de l'Union Européenne

Note :

1

Les publications nationales « Common Home » sont toutes disponibles en anglais ici. La version française de la publication belge est ici.

2

Ces publications font partie du projet MIND et ont été réalisées en partenariat avec les organisations Caritas d’Autriche, de Bavière (Allemagne), de Bulgarie, de République Tchèque, des Pays-Bas, de Belgique, d’Italie, du Portugal, de Slovaquie, de Slovénie, de Suède ainsi qu’avec notre secrétariat régional Caritas Europa.

Actualités associées

Caritas International Belgique « La rencontre fait souvent office d’élément déclencheur pour l’insertion des personnes réfugiées » [Long read]

« La rencontre fait souvent office d’élément déclencheur pour l’insertion des personnes réfugiées » [Long read]

À quelles difficultés sont confrontés les réfugiés ? Quelle société voulons-nous pour eux ? Notre collègue, Ariane Dewandre, coordinatrice d’un projet d’accompagnement des réfugiés reconnus et professeur du cours d’éducation sociale,…

Lire plus
Toutes les actualités