Post-Matthew : après la tempête la reconstruction

Caritas International Belgique Post-Matthew : après la tempête la reconstruction
24/12/2017

DUREE:

4 mois ; de novembre 2017 à février 2018

LIEU :

Les communes Abricots et Bonbons du département de la Grand’Anse

BUDGET:

150.000 €

PARTENAIRES LOCAUX :

Caritas Diocésaine de Jérémie

Contexte : Après Matthew

Après le passage de l’ouragan Matthew en octobre 2016, les résidents des communes Abricots et Bonbon se sont retrouvés dans une situation alarmante. Ils avaient presque tout perdu : bétail, plantation, la toiture de leur maison ou même, parfois, leur maison entière a été détruite.

Face à cette situation, Caritas International Belgique et Cordaid – la Caritas des Pays-Bas – ont apporté leur aide dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage ainsi que dans la réhabilitation de toitures de maisons. Malheureusement, cette aide n’a pas permis d’aider toutes les victimes. De plus, après la distribution de semences et de boutures, les habitants d’Abricots et de Bonbon ont subi de nouvelles intempéries : un mois de sécheresse suivi de deux semaines de pluies diluviennes. Les pertes agricoles étaient, à nouveau, très importantes, d’où la mise en place de cette seconde phase du projet.

Objectif : logement et reprise des activités

Ce projet vise à permettre aux familles sinistrées suite au passage du cyclone Matthew :

  • d’avoir un logement décent ;
  • de reprendre leurs activités économiques et sociales dans un environnement protégé.

Activités : maisons, agriculture, animaux, eau

La mise en place de ces objectifs se fait via différentes activités :

  • à la réparation de maisons ;
  • Fourniture d’outils pour les familles ainsi que pour les travaux communautaires ;
  • Fourniture de semences ;
  • Fourniture d’animaux tagués ;
  • Campagne de vaccination des animaux ;
  • Aménagement de bassins versants et ravines[1].

Le public-cible : des familles vulnérables

Ce projet se concentre sur l’accompagnement de familles vulnérables des communes d’Abricots et de Bonbon :

  • 350 familles seront mises à l’abri en cas de fortes crues des deux sources alimentant la Côte de Fer ainsi que la Burotte.
  • 190 familles disposeront d’un appui à l’agriculture ou à l’élevage.
  • Nous procurons de l’aide à la reconstruction et à la réparation de maisons pour 52 familles.

Note :

[1]

Une ravine est un lit creusé par un torrent.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées