Travailler ensemble à un monde en mouvement

Caritas International Belgique Travailler ensemble à un monde en mouvement

© Isabel Corthier

© Isabel Corthier

31/07/2018

Quels liens entre la Belgique, la RD Congo, le Rwanda, le Burundi, le Niger, l’Ethiopie et Haïti ? Depuis de nombreuses années, Caritas International y mène différents projets. Cette fois, il s’agit d’un projet un peu spécial par son côté transfrontalier. Le point commun ? Un objectif transversal : l’empowerment dans un monde en mouvement.

Au cours des cinq prochaines années, Caritas développera des actions dans ces sept pays afin de promouvoir la solidarité, la dignité et la résilience. Ces actions viseront à renforcer la population et à ainsi apporter des changements durables et positifs. Le projet « L’empowerment dans un monde en mouvement » est le fruit de plusieurs mois de réflexion sur le nouveau programme quinquennal financé par la Direction générale de la coopération au développement et de l’aide humanitaire (DGD)[1].

Synergies

Ce programme a donné lieu à une toute nouvelle collaboration avec la Commission Justice et Paix (CJP)[2]. Comme Caritas, le CJP peut compter sur un réseau catholique mondial et partage un socle de valeurs et de visions avec notre organisation. Dans d’autres pays, Caritas et CJP travaillent déjà ensemble. Grâce au programme de la DGD, nous collaborons maintenant plus étroitement en Belgique aussi. C’est ainsi que nous avons mis en place un agenda commun qui s’appuie sur les forces de notre complémentarité.

Grâce à l’expertise de Caritas International dans le Sud, les activités de sensibilisation et d’éducation du CJP en Belgique ont une résonance plus concrète sur le terrain. Inversément, Caritas peut s’inspirer des longues années d’expérience du CJP pour développer davantage son travail de sensibilisation et de plaidoyer autour du lien entre ‘migration et développement’.

Sécurité alimentaire et sensibilisation

La pauvreté diminue plus lentement qu’espéré. La migration quant à elle évolute constamment. En conséquence : de plus en plus de personnes qui risquent leur vie.

Quels changements visons-nous ? Tout d’abord, l’amélioration des conditions de vie des populations rurales les plus précarisées dans les pays où nous avons déjà créé un réseau de partenaires.

Ensuite, nous cherchons à sensibiliser la population et les décideurs politiques belges quant au lien entre migration et développement d’une part, et notre manière de vivre, nos choix sur les plans économique, politique et environnemental, d’autre part.

La clé : l'empowerment

L’empowerment signifie un renforcement des capacités matérielles et organisationnelles des personnes et des communautés afin de leur permettre de prendre leur destin en main. Il s’agit précisément de ce que nous souhaitons réaliser dans le cadre de ce programme, tant dans le Sud qu’en Belgique. Soit la seule manière de changer la politique chez nous et de permettre aux gens dans le Sud d’améliorer durablement leurs conditions de vie.

En savoir plus ?

Envie d’en savoir plus sur le déroulement spécifique du programme dans chacun des 7 pays ? Consultez également nos fichiers de projet par pays :


Avec le soutien de la Coopération belge au développement – DGD

Note :

[2]

Plus d’infos sur la Commission Justice et Paix sur leur site web.

Actualités associées

Toutes les actualités