Plus de sécurité alimentaire, meilleure nutrition et hygiène à travers le développement de coopératives

Caritas International Plus de sécurité alimentaire, meilleure nutrition et hygiène à travers le développement de coopératives
14/12/2017

Lieu:

Les provinces de Kwilu, Kongo Central, Kwango et Sud Kivu

Budget:

2.621.180 € (20 % Caritas International – 80 % DGD)

Durée:

5 ans, de janvier 2017 à décembre 2021

Partenaires locaux:

Caritas Congo, diocèses des Caritas partenaires, DGD

Fonds propres:

524.236 €

Contexte

Le Congo possède d’énormes opportunités de croissance dans l’agriculture, l’élevage, la pêche et la foresterie : le pays pourrait nourrir jusqu’à 2 milliards de personnes. Le potentiel disponible est malheureusement insuffisamment exploité : à peine 10 % des terres agricoles disponibles sont utilisées. Il n’y a donc pas assez de nourriture pour les 70 millions d’habitants. Plus de 70 % de la population est mal nourrie ou souffre de malnutrition. De plus, les agriculteurs ont peu de revenus : leurs terres produisent peu et ils n’ont peu ou pas accès aux marchés organisés.

Objectifs

La sécurité alimentaire, les habitudes alimentaires et les pratiques en matière d’hygiène se sont considérablement améliorées dans quatre provinces du Congo.

Concrètement, cela signifie que:

  • Les coopératives ont étendu leurs capacités organisationnelles et institutionnelles. Grâce à leur soutien, les familles ont une meilleure récolte, de qualité supérieure et d’une plus grande diversité. Les ménages se nourrissent mieux et leur santé s’améliore grâce à de meilleurs services de santé maternelle et pédiatrique.
  • Les coopératives ont développé des systèmes de commercialisation pour les produits agricoles et d’élevage de leurs membres. Les agriculteurs sont ainsi moins dépendants des grands acteurs du marché.

Activités

Dans le contexte des coopératives:

  • Organiser et structurer les coopératives embryonnaires existantes (formations, infrastructures, reconnaissance légale, acquisition foncière).
  • Guider les coopératives dans la commercialisation des produits agricoles de leurs membres.
  • Développer un réseau de coopératives et d’acteurs privés (commerçants, transporteurs, stockistes, autres coopératives, …) et impliquer les services gouvernementaux.
  • Concevoir un système de gestion de l’information basé sur les nouvelles technologies d’information et de communication (collecte de données, SMS, messages vocaux, …).

Soins de santé pour la mère et l’enfant:

  • Organiser la sensibilisation et la formation en vue de l’utilisation d’un livret de santé pour les consultations prénatales.
  • Equiper les hôpitaux de référence d’équipements médicaux et assurer la formation nécessaire.
  • Promouvoir l’accouchement à l’hôpital.

Public-cible

2.400 agriculteurs et leurs familles qui sont membres de 18 coopératives dans les provinces de Kwilu, Kongo Central et Kwango ainsi que 5.000 femmes enceintes dans la province du Sud Kivu (territoire de Bukavu).

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées