Appel pour des politiques migratoires durables

Caritas International  Appel pour des politiques migratoires durables
08/03/2017

Des organisations de la société civile appellent à des politiques migratoires durables et basées sur une vision de long terme, qui garantissent les droits des individus, plutôt que de les renvoyer vers un danger certain.

Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat et de gouvernement,

Nous sommes des organisations de la société civile, soutenues collectivement par des dizaines de milliers de personnes dans toute l’Europe. Nous travaillons auprès des plus démunis pour leur fournir une aide essentielle, réduire la pauvreté et défendre les droits humains.

Face à l’augmentation du populisme xénophobe en Europe et au niveau mondial, ce texte est un appel aux dirigeants européens pour promouvoir la défense et le respect des droits et valeurs qui sont les principes fondateurs de l’Union Européenne depuis 60 ans. Ensemble, nous devons empêcher que les inquiétudes légitimes concernant la gestion des flux migratoires soient utilisées pour détourner et faire déraper le projet européen.

Nous sommes les témoins chaque jour d’une solidarité largement répandue envers les personnes fuyant des guerres brutales, les persécutions, les violations des droits humains, l’instabilité et l’extrême pauvreté. Dans toute l’Europe et le monde, nous voyons des gens accueillir les réfugiés et les migrants dans leurs communautés, ouvrir leur maison, donner de l’argent, de l’aide matérielle ou de leur temps pour les aider. Cette semaine,  nombre de ces citoyens sont venus à Bruxelles pour vous appeler à respecter vos engagements concernant la relocalisation de demandeurs d’asile depuis la Grèce, et à les « Amener ici ». Nous entendons également beaucoup des personnes exprimer leurs inquiétudes sur le futur, demandant à leur gouvernement de faire preuve de leadership face à l’arrivée d’un large nombre de personnes.

Nous sommes fiers des engagements de l’UE vis-à-vis du respect du droit international et des droits humains, et nous attendons de vous que vous encouragiez et promouviez ces engagements au sein de l’UE et ailleurs. Cependant, lorsque le nombre de personnes dans le besoin arrivant en Europe a augmenté durant l’été 2015, l’Europe a échoué à répondre à ces arrivées de façon collective et avec humanité, dignité et solidarité. A ce jour, les États européens sont toujours peu disposés à répondre à ces arrivées en respectant leurs obligations vis-à-vis du droit international et européen, se limitant à garder les migrants et les réfugiés au plus loin et hors de leur vue.

Nous vous entendons répéter votre engagement pour les valeurs européennes – le respect de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’Etat de droit et les droits humains. Mais nous demandons à voir ces principes appliqués également dans vos actions. Trop de dirigeants ont été occupés à empêcher les réfugiés et les migrants d’atteindre l’Europe, au risque de réduire l’accès à la protection pour ceux qui en ont le plus besoin.

Vous avez la responsabilité de gérer les questions migratoires de façon juste, en répondant aux inquiétudes légitimes des citoyens européens. Cela doit être basé sur des principes et des faits, non sur une rhétorique populiste. Etre fort ne signifie pas tourner le dos à ceux qui ont le plus besoin d’aide. Etre fort, c’est montrer une direction qui respecte nos valeurs.

En outre, si l’UE et ses Etats membres veulent rester des acteurs internationaux crédibles, ils ne peuvent pas attendre de pays comme la Turquie, la Jordanie ou le Liban qu’ils accueillent des millions de réfugiés, tandis que l’UE rejette les migrants et les réfugiés aux frontières de l’Europe, ou bloque des milliers de personnes dans des conditions inhumaines sur les îles grecques, le long de la route des Balkans ou dans une zone de conflit incontrôlée comme la Libye. Vos décisions sont une question de vie ou de mort. Si vous continuez à diminuer les standards d’accueil, les autres pays vous suivront.

Plutôt que de contrer l’augmentation des discours populistes et xénophobes, la réponse de l’Europe a été trop souvent d’appliquer leurs recettes. Mais une approche basée sur la dissuasion et la fermeture des frontières n’équivaut pas à une politique efficace sur le long terme. Nous espérons des dirigeants européens qu’ils défendent les principes d’humanité et de dignité et qu’ils répondent aux inquiétudes de chacun, plutôt que de nourrir ces peurs. Nous souhaitons des politiques migratoires durables et basées sur une vision de long terme, qui garantissent les droits des individus, plutôt que de les renvoyer vers un danger certain. Ces solutions incluent l’expansion de voies sûres et régulières vers l’Europe, comme les visas humanitaires, la réinstallation, la réunification familiale et la mobilité des travailleurs, quel que soit leur niveau de compétences. D’autres préoccupations globales, comme les conflits, l’instabilité, les inégalités et les changements climatiques doivent également rester à l’agenda européen.

Vous et votre gouvernement devez mesurer l’impact de vos politiques sur les droits humains et les conditions de vie des femmes, hommes et enfants migrants, ainsi que sur l’engagement de longue date de l’Europe à respecter les droits et améliorer les vies des populations dans le monde entier.

A la veille du soixantième anniversaire de l’Union Européenne, nous vous demandons de faire preuve de solidarité, de respect pour les principes d’humanité et de dignité, et de responsabilité. Nous vous demandons d’être des dirigeants réellement inspirants. Notre engagement pour les valeurs fondatrices de l’Union Européenne ne doit pas faiblir. Seule une Europe défendant vraiment ses valeurs peut être un leader mondial, fort et crédible, dans un monde secoué par le populisme et les « faits alternatifs ».

L’histoire européenne est remplie de personnes qui ont dû quitter leur foyer à cause de guerres et de persécutions. Le travail que les peuples européens ont enduré pour développer et protéger les droits humains durant les 70 dernières années ne doit pas être perdu. Seule une Europe qui défend les droits de tous, sans exception, peut être une Europe dont nous pouvons être fiers.

 

Liste des organisations signataires.

Actualités associées

Toutes les actualités