Les familles paysannes face au changement climatique au Niger

Caritas International Belgique Les familles paysannes face au changement climatique au Niger

© Isabel Corthier - Exemple de culture de légumes réussie au Niger (2018)

© Isabel Corthier - Exemple de culture de légumes réussie au Niger (2018)

12/11/2019

À quoi pensez-vous lorsqu’on évoque le Sahel ? La sécheresse du désert ? La pauvreté ? La faim ? Les trois ? Abordons aujourd’hui la question du changement climatique. Dans cette région, ses conséquences sont éminemment perceptibles. Les gens cherchent des moyens novateurs pour y faire face. Mahamane Halilou en est un exemple. Il a trouvé un moyen d’échapper aux caprices du climat et aux mauvaises récoltes. Comment ? Grâce à l’agroécologie.

Mahamane vit dans la région de Tahoua, au Niger, dans le Sahel. Là, le sol fertile fait, progressivement place à un paysage désertique et stérile. À cause du changement climatique, les précipitations sont devenues irrégulières et imprévisibles. Il pleut trop tôt ou trop tard, trop ou trop peu et les récoltes sont compromises. Le spectre de la famine est de retour. Les familles paysannes tentent de survivre avec des céréales, mais ce n’est plus possible.

L’agroécologie : de l’eau pour l’agriculture

Mahamane a pu compléter la culture des céréales par une autre forme d’agriculture. Pour y arriver, il a été guidé par le projet d’agroécologie de Caritas, axé sur la culture de légumes. Contrairement aux céréales, les légumes ne dépendent pas de la capricieuse saison des pluies. Il est possible de les arroser via un système d’irrigation et les légumes poussent jour après jour, même lorsqu’il ne pleut pas.

>> À LIRE AUSSI : L’agroécologie en réponse au changement climatique

© CADEV Niger

Le projet a radicalement changé la vie de Mahamane et de sa famille. « Je cultive de l’oignon et du chou », explique Mahamane. « Cela nourrit les enfants et une partie de la production est vendue pour acheter des vivres et des vêtements, pour nous soigner… Le maraîchage nous permet de répondre à nos besoins quotidiens et de ne pas tenter l’exode ».

>> JE CHANGE DES VIES AVEC UN DON

Investissez dans la culture de légumes à Tahoua

Le climat est impitoyable pour les familles paysannes de la région de Tahoua. Les récoltes de céréales sont si incertaines et si petites qu’elles ne permettent pas aux habitant-e-s de vivre. Les paysans et paysannes de Tahoua ne peuvent plus espérer récolter assez de céréales pour tenir pendant toute l’année. Mais ils peuvent compter sur vous.

Ce n’est que grâce à une bonne gestion de l’eau et au maraîchage qu’ils pourront vivre dignement. Merci de participer dès aujourd’hui au projet de potagers pour Tahoua. Vous offrez aux familles une nourriture quotidienne, et des revenus. Faites un don aujourd’hui encore sur le compte BE88 0000 0000 4141 ou sur notre plateforme en ligne. D’avance merci.

Actualités associées

Toutes les actualités