De l’eau pour 60 familles rurales

Caritas International Belgique De l’eau pour 60 familles rurales

© Caritas International

© Caritas International

09/12/2020

LIEU:

District de Irob (région du Tigré)

Public-cible :

60 ménages

BUDGET:

44.000 euro

Durée:

Du 01/08/2020 au 31/07/2021

Partenaire:

Ethiopian Catholic Church – Social and Development Coordinating office of Adigrat

FINANCEMENTS:

40.000 € par la Fondation Roi Baudouin – Fonds Elisabeth et Amélie et € 4.000 grâce aux fonds propres de Caritas International

Pénurie d’eau

District pauvre, l’Irob (dans la région du Tigré) fait face à des périodes de sécheresse de plus en plus rapprochées provoquées par le changement climatique. Selon les chiffres officiels, à peine 49% de la population y a accès à l’eau potable. Rares sont les points d’eau alimentés toutes l’année. Pour les personnes vivant en altitude dans les montagnes, la situation est encore plus difficile.

Corvées domestique et faibles revenus

L’accès limité à l’eau complique les travaux domestiques (cuisine, nettoyage, lessive…) et l’hygiène personnelle. Aller chercher de l’eau demande beaucoup de temps et d’efforts, le plus souvent supportés par les femmes. Les enfants aussi sont parfois mis à contribution, ce qui les oblige à manquer l’école. Certaines personnes tombent malades car elles boivent trop peu ou consomment de l’eau non potable. Par ailleurs, la rareté de l’eau empêche l’agriculture et l’élevage d’être rentables. Les familles ne parviennent pas à produire suffisamment pour leurs propres besoins, et encore moins à générer des revenus pour accéder aux biens et aux services de base.

Réservoirs d’eau, semences et sensibilisation

Pour aider à 60 familles de démarrer un potager, autant de citernes destinées à recueillir l’eau de pluie – fabriquées par des maçons locaux avec du matériel disponible sur place – seront mises à leur disposition. L’eau ainsi stockée doit permettre d’arroser légumes et herbes aromatiques pendant 3 mois, et pourra être utilisée pour les tâches ménagères. Des activités de sensibilisation aux méthodes de culture et à la culture des légumes, contribueront à garantir une alimentation plus abondante et plus saine pour ces familles. Les familles apprendront également à gérer durablement l’eau et à entretenir les citernes.

60 ménages particulièrement vulnérables

Principalement composés de femmes seules avec des enfants dans les villages de Alitena et Endalgeda, les 60 ménages sélectionnés vivent isolés dans les montages et sont particulièrement vulnérables. Le projet destiné à ces familles apporte ainsi un soutien supplémentaire au district Irob, ou nous mettons par ailleurs en œuvre notre programme structurel quinquennal « Empowerment dans un monde en mouvement ».

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous