Caritas International Belgique Un chez-soi, c’est quoi ?
scroll to

Campagne

#whatishome :
Un chez-soi, c’est quoi ?

Caritas International BelgiqueUn chez-soi, c’est quoi ?
juin 2020

Quand vous sentez-vous chez vous ? Lorsque vous êtes entouré-e de votre famille ? Est-ce l’endroit où vous pouvez vous épanouir personnellement et professionnellement ? Partagez votre définition de votre chez-soi ou laissez-vous inspirer par d’autres.

 

Une question ? Contactez-nous

Monique Fodderie

Caritas International BelgiqueUn chez-soi, c’est quoi ?

– Monique Fodderie, 62 ans, originaire de la RD Congo

- Emad Al Sous

Caritas International BelgiqueUn chez-soi, c’est quoi ?

– Emad Al Sous, 31 ans, originaire de Syrie

Szandra Gonzalez

Caritas International BelgiqueUn chez-soi, c’est quoi ?

– Szandra Gonzalez, 36 ans, d’origine chilienne-hongroise ©France Dubois.

Un endroit où vous pouvez faire la différence

Le point commun entre ces témoignages ? Le chez-soi est un endroit où les autres vous connaissent, où vous pouvez agir. Ce sont tant les relations personnelles et que professionnelles qui font le chez-soi. Le travail joue en effet un rôle important pour beaucoup de personnes. Comme expliqué par Emad, originaire de Syrie : « Chez-moi, c’est là où je peux m’exprimer, travailler, être actif ». Il y a évidemment aussi le sport, la musique, l’engagement bénévole, etc.

« Tous les dimanches, nous allons chanter à la chorale de la messe. C’est un rituel de famille. Mon fils y joue au djembé. Il y a une ambiance très multiculturelle », explique Christian. 

<p>Dans les secteurs dits “essentiels” (la santé, les soins, l’alimentaire, les transports, etc.), 1 travailleur/se sur 5 est un-e migrant-e.</p>

Dans les secteurs dits “essentiels” (la santé, les soins, l’alimentaire, les transports, etc.), 1 travailleur/se sur 5 est un-e migrant-e.

Comment la migration renforce notre société

Les personnes migrantes amènent de nouvelles connaissances et compétences qui permettent d’enrichir les arts, la musique, les débats mais aussi le monde du travail et l’économie en général. Que ce soit au niveau des finances publiques (un apport de 0.8 % du PIB[1]), des produits disponibles (pensez aux restaurants/supermarchés spécifiques), de l’entreprenariat (les migrant-e-s sont plus susceptibles d’être entrepreneurs[2]) ou de l’emploi (1 migrant-e sur 2 travaille dans un secteur essentiel).

Pourtant, l’accès à l’emploi est souvent parsemés d’embûches pour les migrant-e-s. Plusieurs raisons l’expliquent, notamment une moins bonne connaissance du marché du travail/de la langue, la non-reconnaissance des diplômes et la discrimination. L’entreprenariat permet à beaucoup d’éviter certaines de ces difficultés.

<p>Christian, 41 ans, originaire de la RD Congo est infirmier au sein du service de revalidation d’un hôpital bruxellois.</p>

Christian, 41 ans, originaire de la RD Congo est infirmier au sein du service de revalidation d’un hôpital bruxellois.

Covid-19 : un rappel du rôle essentiel de la migration

La crise du coronavirus a montré à quel point les emplois dits « essentiels » étaient importants pour faire tourner le pays. Comment auriez-vous fait vos courses sans personne à la caisse ? Comment vous déplacer, sans chauffeur/ses ? Et surtout, comment vous soigner avec un personnel médical réduit de 15 %, soit le nombre de personnes migrantes dans le secteur des soins et de la santé ?[3] 

Bien qu’essentiel, ces métiers sont souvent mal payés, peu valorisés et les conditions de travail y sont difficiles. N’est-il pas temps de revaloriser ces personnes et leur travail ?

Et vous ?

Un chez-soi, c’est quoi ? Partagez VOTRE vision sur Facebook ou Instagram, ajoutez votre photo avec le hashtag #whatishome et invitez vos ami-e-s à faire de même !

Sur Instagram #whatishome
Sur Facebook #whatishome

[1] OCDE. 2013. International Migration Outlook. Paris: OECD Publishing
[2] OCDE/UE. Indicators of Immigrant Integration 2015: Settling In. Paris: OECD Publishing.
[3] Fasani, Francesco & Mazza, Jacopo, 2020. « Immigrant Key Workers: Their Contribution to Europe’s COVID-19 Response », IZA Policy Papers 155, Institute of Labor Economics (IZA).
[4] Photo de couverture : 2ème photo ©France Dubois.


#whatishome est une campagne de trois ans menée dans 11 pays par 12 Caritas. Elle fait partie du projet MIND qui reçoit le soutien financier du programme de l’Union européenne pour la sensibilisation et l’éducation au développement (DEAR). Pour plus d’informations, c’est par ici. Ce contenu relève de la responsabilité de Caritas International et ne reflète pas nécessairement la position de l’Union européenne.

Drapeau de l'Union Européenne

Actualités associées

Toutes les actualités

Projets associés

Tous les projets

Découvrez toutes nos autres campagnes

Toutes les campagnes