Ward Tanghe à propos du camp de Bidi Bidi en Ouganda

Caritas International Ward Tanghe à propos du camp de Bidi Bidi en Ouganda
Caritas International Ward Tanghe à propos du camp de Bidi Bidi en Ouganda
04/07/2017

« On doit éviter que la prochaine génération sud-soudanaise ne soit une génération perdue », tel est l’appel de Ward Tanghe, responsable pour le Soudan du Sud de Caritas International. En vidéo, il explique la réalité de terrain dans le camp de réfugiés de Bidi Bidi en Ouganda et souligne que 70 % de la population du camp sont des enfants et des jeunes.

Ward Tanghe, responsable pour le Soudan du Sud de Caritas International

Sur place en Ouganda, Ward Tanghe :

Contexte

En mars 2017, les Nations Unies et le gouvernement sud-soudanais ont déclaré l’état de famine dans l’Unity State. Là-bas mais aussi dans tous les autres états du pays, le réseau Caritas est actif. Main dans la main avec les Caritas locales, notre réseau mondial fournit de l’aide alimentaire, des semences, de l’équipement agricole, de l’eau et des kits d’hygiène. Autant que possible, nous poursuivons nos programmes agricoles et travaillons à la consolidation de la paix.

Caritas à Bidi Bidi

Caritas assure l’aide aux réfugiés sud-soudanais à la frontière ougandaise dans le camp de Bidi Bidi. Divisé en cinq zones, Caritas y est active dans les zones 2 et 3, afin de permettre aux résidents de produire leur propre nourriture. Ce programme est complémentaire aux distributions de nourriture du Programme Alimentaire Mondial (PAM). Ces dernières ne suffisant plus, Caritas y aide 40.000 familles, en assurant des distributions d’outils et de semences ainsi que des formations techniques.

Votre aide, toujours la bienvenue

Derrière ce drame humain, on retrouve des centaines de milliers de réfugiés. Découvrez leur visage en consultant l’article « Afrique : l’aide en marche » ou l’histoire de Joseph, un des 270.000 réfugiés arrivés ces derniers mois au camp de réfugiés de Bidi Bidi en Ouganda.

Pour offrir une réponse humanitaire adéquate face à une telle crise, des moyens supplémentaires s’imposent. Votre aide reste précieuse.

Actualités associées

Toutes les actualités