Caritas International  L’histoire de Ishwari
01/02/2017

Népal: construire des maisons et une communauté solide

Juste en dehors de la capitale Népalaise, Katmandu, Ishwari Khatiwada travaille dure à la construction de sa future maison. Elle est l’une des nombreuses victimes Népalaises qui furent confrontés aux conséquences du terrible tremblement de terre en 2015.

Pour l’instant, Ishwari et ses trois enfants habitent dans un abri d’urgence temporaire. Abri qu’elle pourra bientôt quitter pour sa nouvelle maison. En effet, grâce à notre organisation partenaire au Népal, Ishwari a reçu un soutien financier lui permettant de construire une nouvelle habitation qui sera résistante à de futurs tremblements de terre. « La maison aura trois chambres avec au milieu un couloir où l’on pourra stocker nos affaires », explique une Ishwari visiblement heureuse.

Son ancienne maison a été réduite à néant en avril 2015 lorsque la terre se mit à trembler. Sa plus grande crainte ? Le sort de ses enfants qui – heureusement – survécurent. Par contre, de ses affaires personnelles, rien ne reste. Grains, ustensiles de cuisine, souvenirs,… la famille a tout perdu. Ils furent même contraints de dormir à la rue avec pour seule protection : une tôle, dénichée au milieu des débris.

Après plusieurs jours, Ishwari reçu de l’aide pour la construction d’un abri temporaire. Abri dans lequel elle vit encore aujourd’hui.

Elle est décidée à faire de sa future maison un véritable chez-soi : « construire une maison, ce n’est pas comme cuisiner », dit-elle. « On ne peut pas le faire tous les jours et donc il faut très bien le faire. Nous construisons de nouvelles maisons solides, pour notre propre sécurité. »

Histoires associées

Caritas International  L’histoire de Laxmi

L’histoire de Laxmi

Naddunuri Laxmi fait partie d’une communauté sans caste et est une femme très pauvre, habitant le village de Premnagar. Elle tente de gagner sa vie…

Lire plus
Toutes les histoires