Est du Congo : Et si vous aviez tout perdu ?

Caritas International Belgique Est du Congo : Et si vous aviez tout perdu ?

© Caritas Bukavu - des centaines de milliers de personnes ont dû fuir leur village.

© Caritas Bukavu - des centaines de milliers de personnes ont dû fuir leur village.

09/12/2019

Depuis plus de 20 ans, le Sud-Kivu, à l’est de la RD Congo est le théâtre de violences, de terreur et de pillages perpétrés par des forces armées. La région est également confrontée à des conditions météorologiques extrêmes : des pluies diluviennes qui emportent les terres, font déborder les cours d’eau et détruisent les ponts. Conséquence : d’importants et réguliers déplacements de populations pour échapper aux atrocités. Dans le Sud-Kivu, à l’est du Congo, 800.000[1] personnes sont en fuite dans leur propre pays et ont tout perdu.

Concilie Vumiliya ne savait pas trop à quoi s’attendre lors de la distribution de biens dans son village de Nindja, dans le territoire de Kabare, à l’est du Congo. Un pagne[2], une couverture, une bâche en plastique, des marmites…, tout ce qui facilite la vie quotidienne, et dont elle avait dû se passer jusque-là. « Regarde-moi bien, j’ai déjà l’air beaucoup mieux, plus jeune… », lâche Concilie dans un éclat de rire lors de notre rencontre, un mois plus tard. « J’ai à nouveau du savon pour me laver, je mange avec mon mari et mes enfants, j’ai une couverture sur mon lit et je m’habille correctement. Mon coeur déborde de gratitude. »

Situations de crise en RD Congo

Malgré les efforts des organisations humanitaires, l’aide aux familles touchées qui ont tout perdu est souvent insuffisante. D’une part à cause d’un manque de préparation (et parfois de stocks trop limités par manque de moyens), d’autre part parce que les situations de crise sont souvent signalées trop tard, ce qui fait perdre un temps précieux.

©Caritas Bukavu – Amener des biens à des personnes dans le besoin demande parfois beaucoup de temps et d’énergie. D’où l’importance d’une bonne préparation.

Pour remédier à ce dernier problème, Caritas a mis en place un réseau d’alerte humanitaire. Jean-Yves , responsable du programme, explique : « Déplacements de population, violences, disparitions de personnes, conditions météorologiques menaçantes : notre partenaire Caritas local collecte toutes ces données. Grâce à son ancrage important, y compris dans les communautés isolées, et à la formation de responsables de paroisse, nous sommes idéalement placés pour y arriver. Avec d’autres organisations humanitaires, nous évaluons la situation et, lorsque c’est nécessaire, nous agissons. Nous avons déjà acquis une expérience solide dans ce domaine au Kasaï et en province de l’Equateur, en collaboration avec l’Unicef. »

>> À LIRE AUSSI : Bilan de la veille humanitaire du réseau Caritas au Congo 

Réagir rapidement auprès des familles congolaises

Notre première aide consiste généralement en de la nourriture et des produits de base ; nous constituons les stocks nécessaires pour y parvenir. Nous donnons également de l’argent afin que les personnes puissent acheter ce dont elles ont le plus besoin ; il peut s’agir de nourriture, mais aussi de soins médicaux, par exemple, ou de frais scolaires pour les enfants.

>> J’OFFRE À UNE FAMILLE CONGOLAISE DANS LE BESOIN, LE NÉCESSAIRE POUR LA VIE QUOTIDIENNE. 

Au Sud-Kivu : plans d’avenir en péril

Même si la situation est un peu plus calme pour l’instant dans l’est du Congo, la paix n’est pas pour demain. Et le programme se termine fin décembre. Nous ne pouvons pas l’accepter, les victimes ne peuvent attendre et nous n’allons pas nous y résigner. Pendant que vous lisez ces lignes, des mères et des pères du Sud-Kivu n’ont rien à manger, aucun ustensile de ménage, pas de couverture pour couvrir leurs enfants, pas d’argent pour le médecin ou pour l’école.

C’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité. Grâce à votre soutien, nous pourrons continuer à leur apporter de l’aide. Ensemble, nous faisons la différence pour les personnes qui ont tout perdu. Votre cadeau de Noël est le bienvenu sur notre plateforme de don en ligne ou sur le compte BE88 0000 0000 4141. De tout coeur, merci !

Note :

2

Vêtement léger porté dans les pays chauds comme la RD Congo.

Actualités associées

Toutes les actualités