Caritas International  L’histoire de Kumari
26/08/2016

Une hospitalité à toute épreuve

Le tremblement de terre qui a dévasté le Népal le 25 avril 2016 n’a pas seulement réduit en miette la maison de Kumari Gurgung à Hansapur, mais a aussi ruiné son commerce.

« J’avais un hôtel de 22 lits. Il était grand et beau. Quand le tremblement de terre a frappé, il s’est complétement effondré. Ma petite-fille a été ensevelie et on a dû attendre l’arrivée de mon fils pour l’extirper des décombres. »

Kumari tenait cet hôtel depuis 14 ans. Il était pour ainsi dire sa seule source de revenus. Maintenant, tout est devenu précaire. Mais grâce à Caritas Catholic Relief Services, elle peut, progressivement, reconstruire son entreprise. « Avec l’argent fourni par CRS et un peu d’argent à moi, j’ai fait cet hôtel temporaire ». Kurami, son fils et sa belle-fille louent 7 chambres pour la modique somme de 2$ la nuit. Ce revenu est loin d’être suffisant pour permettre à Kumari de construire un nouvel hôtel, aussi grand et beau que l’ancien. Elle estime qu’il faudra encore 5 ans  pour que le marché retrouve son niveau d’activité d’avant séisme.

Toutefois, les affaires moins florissantes n’empêchent pas Kumari de se projeter dans l’avenir. Elle doit faire face à l’âpre concurrence de nombreuses autres familles qui ont construit des chambres supplémentaires dans leurs abris afin de les louer aux voyageurs. Mais Kumari a des années d’expérience et pense détenir l’ingrédient clé de la réussite : une attention particulière à l’hospitalité. « Je ris et je parle avec mes hôtes. Je leurs sers du thé et de bons repas. C’est comme ça que mes clients reviennent ».

Histoires associées

Caritas International  L’histoire de Laxmi

L’histoire de Laxmi

Naddunuri Laxmi fait partie d’une communauté sans caste et est une femme très pauvre, habitant le village de Premnagar. Elle tente de gagner sa vie…

Lire plus
Toutes les histoires