L’histoire d’Evangeline

30/08/2016

"Fière d'être membre d'une coopérative"

Evangeline Nyirantuyenabo est membre de la coopérative COAMSRU au Rwanda et raconte comment sa vie a changé depuis qu’elle s’implique auprès de la coopérative. « Avant j’étais une femme simple et ignorante, je ne récoltais qu’une seule tonne. Maintenant, je loue les champs des voisins et je peux récolter jusqu’à 4 tonnes, je stocke ma récolte dans le hangar de la coopérative et peux la vendre sur le marché au bon moment pour en avoir un bon prix.

Je suis fière d’être membre de la COAMSRU parce que grâce à elle J’ai acquis beaucoup de connaissances à travers différentes formations : j’ai appris les responsabilités d’un membre de la coopérative, la gouvernance dans une coopérative.

J’ai amélioré aussi mon hygiène et je m’habille désormais convenablement. Le fait de rencontrer d’autres personnes lors de formations, m’a encouragé dans ce sens. Par ailleurs, je n’ai plus peur d’approcher les autres pour échanger les idées. Puis, j’ai bénéficié de et appris beaucoup de choses au sein de la coopérative : l’agriculture améliorée, l’utilisation de la fumure, l’achat de semences sélectionnés.

Avant d’être membre je gaspillais ma récolte en la vendant à un prix très bas et je n’avais pas de place pour la stocker ou pour la protéger des charançons qui attaquaient sorgho et haricots. La gestion de ma récolte est meilleure dans la coopérative : je peux y stocker ma production et je sais qu’elle sera en sécurité puis je reçois également des conseils pour savoir quand la vendre sur le marché.

Grâce au stockage et à la vente de ma récolte, je ne manquerai pas de semences pour l’année à venir et j’augmente sensiblement mon revenu. Je pourrai nourrir mes enfants même pendant les périodes de pénurie de denrées alimentaires et j’ai de quoi payer le minerval ainsi que des habits pour toute la famille. »

Histoires associées

Caritas International L’histoire de Mihret

L’histoire de Mihret

« Avant, nous utilisions l’eau de la flaque près de la source. Chaque matin, dès 5 heures, je partais remplir mon bidon pour pouvoir préparer le…

Lire plus
Toutes les histoires