L’Indonésie touchée par de graves tremblements de terre et un tsunami

Caritas International Belgique L’Indonésie touchée par de graves tremblements de terre et un tsunami

© Yassine Atari

© Yassine Atari

01/10/2018

Le bilan continue de s’alourdir à Sulawesi, une des plus grandes îles d’Indonésie. Les tremblements de terre et le tsunami de vendredi ont entrainé la mort de plus de 1.200 personnes. On déplore de nombreux blessés et disparus. Près de 50.000 personnes ont été obligées de fuir leurs foyers. Les ravages causés par les tremblements de terre et le tsunami en Indonésie sont indescriptibles. La détresse humaine, énorme.

« Les zones touchées sont difficilement atteignables. Cela implique que le nombre de victimes va probablement encore augmenter », explique Sébastien Dechamps, coordinateur des urgences chez Caritas International. « Nous faisons notre possible afin de faire parvenir notre aide aux victimes le plus rapidement possible. »

Une assistance difficile

Caritas dispose d’un réseau fortement ancré localement avec des partenaires dans les diocèses de Makassar et Manado qui sont proches des zones touchées. Ils ont mobilisé des volontaires qui sont en route pour aider les victimes.

Toutefois, les routes et les infrastructures –  dont l’aéroport – ont été fortement endommagées. Il est dès lors extrêmement difficile d’atteindre les zones de Palu et Donggala. Comme la route est bloquée à certains endroits à cause des glissements de terrain, les organisations d’aide mettent parfois de 10 à 12 heures pour y parvenir.

Des besoins importants

La communication est difficile en raison du manque d’électricité. Il y a donc un grand besoin de générateurs et de carburants pour ceux-ci. Les habitants et personnes déplacées manquent également d’eau potable, de nourriture, de tentes, de kits de soins et de médicaments.

« L’eau est contaminée, le risque de maladies est donc élevé. Les besoins sont énormes surtout en termes de nourriture, d’eau potable, d’abris et de médicaments. » , explique Yohanes Baskoro, responsable de programmes de Caritas Indonésie.

Le temps presse, parce que la santé des survivants se dégrade. Beaucoup sont affaiblis. Et l’eau potable est contaminée. Si nous n’agissons pas vite, eux aussi peuvent mourir.

Sauvez plus de vies

Pour sauver un maximum de vie, Caritas International et les autres membres du Consortium 12-12 ont lancé l’action Indonésie 12-12. Pour offrir une réponse humanitaire adéquate face à une telle crise, des moyens supplémentaires s’imposent. Faites un don sur notre plateforme en ligne, sur notre numéro de compte  BE88 0000 0000 4141 avec la communication «5986 Indonésie » ou sur www.1212.be.

Actualités associées

Toutes les actualités