L’histoire d’Evgeni

Caritas International Belgique L’histoire d’Evgeni

Evgéni est arrivé en Belgique en septembre 2014. Suite au conflit militaire en Ukraine, il a introduit une demande d’asile en Belgique, avec comme projet d’organiser rapidement un regroupement familial pour sa femme et son fils restés en Ukraine. Peu de temps après sa demande d’asile, Evgéni a été accueilli dans un logement à Bruges où il a attendu pendant quelques mois les suites de sa demande d’asile. Il commence alors, avec quelques amis, à jouer de la musique dans la rue pour gagner un peu d’argent. Ayant joué de la guitare dans son enfance, c’est avec ses connaissances de base qu’il apprend, ici, à jouer aussi d’autres instruments.

Bien que n’ayant pas encore reçu de réponse sur l’issue de sa demande d’asile, Evgéni décide quand même de rentrer en Ukraine fin décembre 2014. « Il s’est rendu compte en s’informant auprès de diverses sources qu’un regroupement familial n’était pas possible pour les Ukrainiens de l’Ouest à cause du conflit alors en cours en Ukraine de l’Est », raconte Thomas, collaborateur de Caritas qui suit son dossier. « C’est ce qui lui a fait prendre la décision de rentrer dans son pays  ». Il s’est alors dirigé vers le CAW de Bruges pour engager une procédure de retour volontaire.

Avec notre soutien, Evgéni obtient aussi un soutien à la réintégration. Un petit budget qu’Evgeni utilisera pour acheter plusieurs instruments de musique et ainsi se produire dans les clubs de jazz locaux contre rémunération. Evgeni achète entre autres un Conga (un tambour à mains souvent utilisé dans le jazz), différents harmonicas et une guitare folk.

« Pendant une visite de contrôle en début décembre 2015, Evgéni nous a expliqué comment lui et une connaissance sont régulièrement engagés pour jouer dans des jazz-café. Là où il vit à Uzhgorod mais aussi à Lviv, ce duo donne régulièrement des concerts. Pendant les mois d’été, ce sont les places animées du centre-ville qui vibrent au son de leur musique », ajoute Thomas. « La musique est devenue la source de revenu principale d’Evgéni, laquelle lui permet d’entretenir sa famille et de rénover son logement. Depuis, il a enregistré un CD avec son ami et le vend lors de ses prestations. Ceci lui apporte aussi un revenu supplémentaire.  »

« Bien qu’Evgeni soit de bonne composition et satisfait de sa situation, il n’était pas aussi optimiste sur les perspectives d’avenir de l’Ukraine », remarque encore Thomas. « La crise financière actuelle a triplé les prix et le chômage est monté en flèche. Le fils d’Evgéni suit des cours d’informatique à l’université d’Uzhgorod et espère pouvoir venir en Belgique, y travailler et avoir un meilleur salaire.  »

Histoires associées

Toutes les histoires