Projet de Développement Local pour l’Emploi (PDLE)

Caritas International Belgique Projet de Développement Local pour l’Emploi (PDLE)
17/07/2019

LIEU:

Burundi (partout dans le pays)

DURÉE:

1/1/2018 - 31/12/2020

BUDGET:

256.015,00 €

PARTENAIRE LOCAL:

Caritas Burundi

CONTEXTE

Le PDLE est un projet du Gouvernement du Burundi financé par la Banque Mondiale. Il vise à renforcer la résilience de la population et du secteur privé touchés par la fragilité du contexte national à travers la création des opportunités génératrices de revenus pour les particuliers et les entreprises et à améliorer l’accès aux infrastructures de base dans certaines régions, en ciblant les populations vulnérables et les MPME dans certaines chaînes de valeur, les secteurs de l’agrobusiness et de la construction.

Caritas est chargée d’accompagner les travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) prévue dans le cadre du PDLE. À travers l’approche HIMO+, il est prévue une augmentation de l’emploi et la création des opportunités génératrices de revenus grâce aux travaux publics et aux investissements dans les infrastructures locales.

OBJECTIF

Accompagnement des travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) prévu dans le cadre du PDLE

ACTIVITÉS

La mise en place du projet

  • Contractualisation avec le PDLE et l’élaboration des sous accords avec la Caritas Burundi, ONG locale
  • Elaboration des termes de référence/cahier de charges du personnel clé et des experts affectés à la réalisation de la mission au niveau de Caritas International Belgique et la Caritas Burundi
  • Mise à disposition des équipements et matériels requis dans la mise en œuvre du projet  (ordinateurs, bureaux, véhicules, motos, etc.)
  • Organisation d’un atelier de démarrage avec les organisations et le personnel clé impliqués dans la mise en œuvre du projet (information sur son fonctionnement et les mesures de performances)
  • Organisation des descentes de sensibilisation des autorités au niveau Provincial et Communal sur les objectifs et les modalités de fonctionnement de Caritas et ses partenaires dans le cadre du projet

L’identification des personnes les plus vulnérables dans la zone de couverture du projet

  • Organisation d’une rencontre avec le PDLE, l’administration et les Entreprises pour la délimitation de la zone géographique de couverture des interventions du projet en rapport avec la main d’œuvre autour de chaque sous projet;
  • Organisation avec les Entreprises d’une séance de quantification et de catégorisation des ouvriers requis par chaque sous projet par période ;
  • Organisation de la formation des Caritas Diocésaines en rapport avec le processus d’identification des vulnérables ;
    Elaboration et la validation par le PDLE des critères/outils standards d’identification des vulnérables dans les zones de couverture des sous projets ;
  • Organisation des séances de pré identification des vulnérables en partenariat avec les différents acteurs au projet (administration, autorités religieuses, élus locaux, etc.) ;
  • Organisation des séances de validation communautaire des plus vulnérables dans les zones de couverture des sous projets ;
  • Elaboration et la validation par le PDLE et les Entreprises d’une base de données complète montrant les profils/catégorie (y compris les prérequis) des vulnérables dans les zones de couvertures des sous projets ;

Préparation et accompagnement des bénéficiaires pour la fin des travaux

  • Organisation des rencontres de négociation avec les Entreprises, l’Agence Burundaise pour la réalisation des travaux d’Intérêt Public (ABUTIP) et le PDLE sur les modalités de constitution des épargnes à la source par les bénéficiaires et les modalités de leur formation sur chantiers ;
  • Elaboration et/ou adaptation des modules de formations des ouvriers des travaux HIMO sur le SILC et l’Entrepreneuriat ;
  • Organisation des ateliers de formation de formateurs/animateurs sur le « Savings and Internal Lending Community (SILC) » et l’Entrepreneuriat ;
  • Multiplication et diffusion des modules de formation auprès des animateurs ;
  • Organisation des séances de sensibilisation de la population dans les zones de couverture des sous projets sur le SILC/ Mutuelles de Solidarités (MUSO)
  • Formation et accompagnement sur la mise en place et le fonctionnement des groupes SILC/MUSO à l’endroit des bénéficiaires des travaux HIMO ;
  • Encadrement de proximité des groupes SILC constitués sur chantiers et à la fin des travaux ;
  • Organisation des séances de formations sur les thématiques diversifiées (entrepreneuriat, gestion des biens familiaux, gestion des conflits, rapprochement communautaire, genre, etc.) aux membres des groupes SILC constitués ;
  • Recensement des nouvelles compétences acquises suite aux travaux HIMO et les possibilités de perfectionnement en vue de faciliter leur orientation pour l’acquisition d’un nouvel emploi ;

Suivi et Pilotage du projet

  • Organisation d’une réunion mensuelle de suivi et une réunion annuelle du comité de pilotage ;
  • Organisation des activités de collecte des données sur la vulnérabilité des ménages dans les zones de couverture des sous projet selon les outils qui seront fourni par le PDLE ;
  • Produire les rapports trimestriels compilés de mise en œuvre des sous projets

PUBLIC-CIBLE

11.400 personnes qui trouvent un emploi à court ou à long terme grâce à des programmes de travaux publics. La population locale qui a accès à des services de base améliorés tels que les routes, la santé et l’éducation et des infrastructures économiques, comme les marchés, les entreprises qui reçoivent un soutien pour investir dans l’équipement et l’assistance technique pour leur relèvement et leur croissance.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous