SHARE réseau intégration : protection et accueil de réfugiés réinstallés et relocalisés

Caritas International Belgique SHARE réseau intégration : protection et accueil de réfugiés réinstallés et relocalisés

© Isabel Corthier

© Isabel Corthier

09/04/2018

Titre:

SHARE réseau intégration : protection et accueil de réfugiés réinstallés et relocalisés.

Lieu:

Petites villes et communes en Autriche, Belgique, France, Allemagne, Italie, Portugal, Roumanie et au Pays-Bas et en Grande Bretagne.

Durée:

2018-2019

Public cible:

Des réfugiés arrivés dans l’un des pays partenaires via la réinstallation (hors UE) ou la relocalisation (intra UE).

Partenaires:

ICMC Europa, Caritas Autriche, Institut Français des Relations Internationales (IFRI), MigAfrica (DE), Consorzio Communitas (IT), Vluchtelingenwerk Nederland, Jesuit Refugee Service Romania, Jesuit Refugee Service Portugal et Caritas Diocese Salford (GB).

Objectif : meilleures (ré)installation et mesures d’intégration

L’objectif de ce projet est d’améliorer les conditions de (ré)installation et les mesures d’intégration, tout en tenant compte des différents niveaux politiques : national, régional et local.

Contexte : s’intégrer dans une commune européenne

Via la réinstallation et la relocalisation (depuis l’Italie et la Grèce), des pays comme la Belgique offrent des voies d’accès légales à l’UE et une protection pour les réfugiés et demandeurs d’asile. Ces efforts partagés sont la clé et permettent une solution humanitaire pour ces personnes en détresse.

De plus en plus de pays organisent une répartition par quotas de réfugiés à travers le pays. Conséquence ? Les petites et moyennes communes aussi se voient accueillir des réfugiés et ce, alors qu’elles n’ont pas ou peu d’expertise pour encadrer ces nouveaux venus. En effet, une fois ces personnes reconnues comme réfugié, de nouveaux défis s’annoncent : comment trouver un logement  ? Quelles démarches administratives ? Comment trouver sa place dans la communauté ? S’inscrire à l’école ?…

Le réseau SHARE rassemble les villes, communes, communautés, paroisses, organisations pour migrants et autres acteurs afin d’organiser une réponse coordonnée à ces défis.
Les membres locaux, régionaux et partenaires du réseau s’informent mutuellement et échangent des bonnes pratiques. Une intégration réussie dépend en effet, aussi, de l’engagement et la capacité des acteurs locaux.

 

Activités : guider et renforcer !

a) Aligner les activités avant et après l’arrivée

  • Orientation culturelle avant le départ
  • Toolkit de langue pour les volontaires qui souhaitent aider les réfugiés avec des cours de langue. Le toolkit contient un programme de formation, des outils de communication interculturelle et des méthodologies.
  • Ateliers avec des experts des pays membres qui inclut une vue d’ensemble pays par pays quant aux règles d’accueil des réfugiés, les bonnes pratiques te les acteurs locaux.

b) Préparer les petites villes et communes en promouvant les bonnes pratiques et en professionnalisant l’offre :

  • Organisation d’un groupe de travail et d’une formation afin d’inclure plus souvent la réinstallation et la relocalisation dans l’offre de service locale (et régionale).
  • L’étude comparative « Soft Landing » étudie l’intégration de réfugiés réinstallés et relocalisés dans les petites villes et communes européennes. L’étude sera menée sous la supervision du centre d’études français IFRI1.

c) Renforcement des capacités de nouveaux pays d’accueil

Les pays qui ont des programmes de réinstallation récents ont des besoins spécifiques. C’est pourquoi le réseau collabore avec le projet UE-FRANK afin de renforcer les capacités de ces nouveaux pays d’accueil. Les instruments mis en place sont :

  • « SHARE City Curriculum » : des templates et guidelines pour volontaires concernant l’accueil, l’intégration et le suivi de dossiers. Disponible en 6 langues.
  • « SHARE Settlement and Integration Roster & Trainings » : un jour et demi de formation à propos de l’intégration locale, coordonné par ICMC2 et Caritas International et adapté aux contextes et besoins spécifiques des pays.
  • « Regional Resettlement Conferences » à Bucarest et Vienne. Les thématiques ? Le logement et l’accueil de réfugiés réinstallés (Vienne) et la sensibilisation concernant la protection de réfugiés et Welcoming communities (Bucarest).

d) Renforcer le réseau SHARE et faciliter l’échange de bonnes pratiques européennes.

Un site web spécifique, des échanges réguliers et un magazine améliorent la coordination et renforcent le réseau au sein de l’UE et des pays. Le projet sera clôturé par une journée « Integration Skills Share Day » à Bruxelles.

Note :

1

Institut français des relations internationales : www.ifri.org

2

International Catholic Migration Commission : www.icmc.net

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous