Quand le chemin des jeunes de l’Ecole européenne croise celui des enfants en procédure d’asile

Caritas International Belgique Quand le chemin des jeunes de l’Ecole européenne croise celui des enfants en procédure d’asile
12/04/2018

Les jeunes de l’Ecole européenne d’Ixelles avaient émis le souhait de s’engager après leur séjour au Rwanda. Ils voulaient « aller sur le terrain » dans un des projets de Caritas, cette fois en Belgique. Retours sur leur visite à Louvranges dans notre structure d’accueil pour les femmes et mères isolées.

Situé à Wavre dans l’ancien couvent des Filles de la Charité, l’infrastructure propose un accueil spécifique pour les femmes et mères demandeuses d’asile.

Visite aux Logis de Louvranges

Les Logis de Louvranges, ce sont 21 appartement qui hébergent femmes et enfants. Plus qu’un toit sur la tête, l’accompagnement y est complet : il propose aussi un suivi psycho-social et juridique. Après leur voyage au Rwanda dans le cadre du projet Move with Africa, les jeunes de l’Ecole européenne d’Ixelles sont cette fois partis à la rencontre de personnes en exil. Ils ont ainsi pu mettre un visage sur des réalités qui leur semblent parfois fort éloignées.

1-2-3 soleil, plus qu'un jeu

Durant leur séjour au Rwanda, les élèves de l’Ecole européennes d’Ixelles ont eu plusieurs fois l’occasion de participer à des activités avec des enfants. Ils ont été dans des petits villages ainsi que dans un centre pour les enfants des rues de Kigali. A chaque fois, le contact est passé très facilement. Un sourire, une chanson et c’était parti pour jouer tous ensemble à 1-2-3 soleil.  Cette journée à Louvranges n’a pas fait exception.

Des jeunes informés pour des citoyens solidaires

Et c’est avec un nouveau regard que les jeunes de l’Ecole européenne d’Ixelles sont venus à Louvranges. Ils étaient mieux informés sur les réalités sociales, économiques et politiques difficiles des pays d’Afrique subsaharienne ainsi que sur les phénomènes migratoires et l’accueil en Belgique.

L’après-midi a débuté par une explication de Nathalie, la coordinatrice du lieu. Elle a présenté l’équipe, le fonctionnement du centre d’accueil et les raisons qui poussent les femmes à fuir leur pays, avec une attention particulière aux problématiques de genre.
Hélène et Andréa deux jeunes venus de France et d’Italie dans le cadre d’un service volontaire européeen (SVE) ont également présenté avec enthousiasme leur projet de volontariat à Louvranges. Une expérience qui a beaucoup intéressé les jeunes et dont Nathalie n’a pas hésité à souligner plusieurs fois les bénéfices. « C’est un projet qu’il faut soutenir », dit-elle.

Rencontres pleine de partage

Différents ateliers étaient organisés par les volontaires des Logis pour faciliter la rencontre entre les jeunes et les enfants de Louvranges : un atelier réparation de vélos, un atelier cuisine, un atelier peinture avec les plus grands et un atelier bricolage avec les plus petits.

Pour l’atelier peinture, la consigne était de représenter la savane. Après une heure à s’être échangés pinceaux, outils et instruments de cuisine, il est grand temps de gouter aux mêts concoctés par les jeunes cuisiniers : petits pains au sucre et aux raisins et salade de fruits. Un moment de partage où les rires fusent et où tout le monde savoure ce petit festin.

Vous aussi, aux côtés des demandeuses d'asile ?

Et voilà déjà que la journée se termine et qu’il faut rentrer à Bruxelles. On se dit au revoir, et peut-être à une prochaine fois ! Des nouveaux volontaires sont en effet toujours bienvenus. Les besoins sont divers, pour plus d’informations, c’est par ici. Vous souhaitez contacter les responsables des Logis ? Nathalie Braun & Anne Scheuren sont disponibles par e-mail ou par téléphone.

Actualités associées

Toutes les actualités