Intégration socio-éducative des enfants libanais et réfugiés (Klayaa)

Caritas International  Intégration socio-éducative des enfants libanais et réfugiés (Klayaa)

© Caritas Internationalis

27/08/2016

LIEU:

Localité de Klayaa, région de Marjeyoun (Sud-Liban)

BUDGET:

80.985 €

DUREE:

1 an, du 1er septembre 2016 au 31 août 2017 (renouvellement prévu sur 2 années supplémentaires ensuite)

PARTENAIRE LOCAL:

L’Abbaye de Scroumont (Solidarité Cistercienne)

FONDS PROPRES:

62.660 €

Liban

OBJECTIFS

Améliorer la performance et rétention d’enfants à risque de décrochage scolaire, favoriser leur épanouissement, réduire le taux de travail des enfants et la délinquance dans des collectivités Libanaises vulnérables, et promouvoir l’intégration socio-éducative d’enfants réfugiés.

CONTEXTE

Plus de 4 millions de Syriens trouvent refuge dans les pays voisins, principalement en Turquie, au Liban, en Jordanie, en Irak, et dans une moindre mesure en Egypte, en Afrique du Nord … et en Europe. La situation au Liban est particulièrement difficile, car le 1,5 millions de réfugiés représente aujourd’hui plus du quart de la population du pays.  Aux Syriens se sont ajoutés environ 50,000 Irakiens, souvent chrétiens, fuyant la violence du groupe Etat Islamique.

La détérioration de la situation socio-économique a engendré de nombreux problèmes sociaux surtout parmi les enfants et les adolescents, libanais et réfugiés, notamment; le décrochage scolaire, la délinquance,  le travail des enfants, la toxicomanie et les tensions socio-politiques menant à la violence. Ces enfants constituent une proportion importante au Liban ; 37% de la population libanaise, 38% de la population réfugiée palestinienne  et 53% des réfugiés syriens et irakiens.

Les enfants réfugiés et les enfants vulnérables libanais, dans les communautés hôtes, font face à des problèmes identiques : pauvreté, logements exigus et insalubres, délinquance, travail des enfants, violence, accès limité aux prestations de soins et un taux élevé de décrochage scolaire. Les organismes internationaux et nationaux conjuguent leurs efforts afin d’assurer la protection et l’assistance de base à ces enfants à risque dans diverses régions libanaises défavorisées.

Pour les enfants réfugiés, la situation est encore plus critique malgré qu’un grand nombre parmi eux ait intégré le système scolaire. Leurs faiblesses et lacunes sont encore plus importantes que leurs pairs libanais; ils sont confrontés à de grandes difficultés à suivre le cursus libanais à cause des problèmes linguistiques.

BENEFICIAIRES

Caritas International  œuvre à élargir et renforcer son intervention afin de pouvoir intégrer un plus grand nombre d’enfants réfugiés. Les enfants sont identifiés et sélectionnés par l’assistante sociale de Caritas Liban qui travaille dans le centre social de Caritas à Klayaa (visites à domicile, réseautage, référencement …).

D’autres bénéficiaires indirects seront les familles et membres de la collectivité qui suivront des séances de conscientisation sur divers thèmes reliés à la promotion et protection des droits de l’enfant.

Liban-p4-2

Documents utiles

Nous soutenons

Projets P

Caritas soutient des projets initiés par d'autres organisations en leur permettant de délivrer des attestations fiscales.

Une question ? Contactez-nous

Projets associés

Tous les projets