Soin de santé à Anvers pour les plus vulnérables

Caritas International Belgique Soin de santé à Anvers pour les plus vulnérables

© Isabel Corthier - L’accueil doit toujours être couplé à un accompagnement humain, digne et de qualité. Caritas y veille au sein de son réseau d’accueil, à Anvers aussi.

© Isabel Corthier - L’accueil doit toujours être couplé à un accompagnement humain, digne et de qualité. Caritas y veille au sein de son réseau d’accueil, à Anvers aussi.

21/06/2018

Titre:

Health Care

Public cible:

Personnes/familles en procédure d'asile et ayant de graves problèmes médicaux

Objectif:

Fournir des soins adéquats aux personnes et/ou aux familles en procédure d'asile avec des problèmes médicaux graves

Lieu:

Anvers et ses environs

Durée:

Depuis juillet 2017

Contexte : un accueil digne

Les demandeurs/euses de protection internationale ont droit à l’accueil tout au long de la procédure d’asile. C’est un fait mais ce droit est parfois difficile à appliquer quand il s’agit de personnes en procédure d’asile gravement malades, avec ou sans leur famille. Pour garantir un accueil digne et adapté, ces personnes peuvent compter sur Caritas à Anvers et dans ses alentours.

>>A LIRE AUSSI : Focus vulnérabilités : « Tout est difficile en chaise roulante »

Activités : un environnement de soins adapté

Dès réception de la demande de transfert d’un centre d’asile, nous mettons tout en oeuvre pour trouver l’adéquation entre le logement et les besoins de la personne afin de les héberger dans l’une de nos maisons individuelles. Par exemple : l’accessibilité en fauteuil roulant, un espace intérieur suffisant, etc.

En fonction du problème médical, nous faisons appel à des services externes pour assurer les soins nécessaires chez eux. Ainsi, nous proposons un environnement de soins adéquat par exemple en faisant appel à un-e infirmier-e à domicile ou à un-e physiothérapeute mais aussi en redirigeant vers notre équipe de soutien de première et de deuxième ligne.

Un-e assistant-e social-e de Caritas guide les demandeurs/euses de protection internationale (d’asile) sur le plan juridique et psychosocial mais également au niveau de l’enseignement, de la formation et de l’insertion professionnelle. Ils et elles assurent aussi le lien avec les institutions qui les soutiennent. « La langue représente une barrière importante», explique Annick Schauwaers, accompagnatrice au sein de notre programme social d’accompagnement de personnes atteintes de problèmes médicaux graves. Elle donne un exemple durant la crise du Covid: « Certains services sont également physiquement inaccessibles, tel ce médecin qui avait indiqué son numéro de téléphone sur la porte de son cabinet. Mon client ne pouvait pas l’appeler car il n’avait pas de crédit . »

Lorsque la procédure d’asile touche à sa fin et que la personne en question est reconnue comme réfugiée, nous recherchons, avec la famille, une nouvelle maison adaptée aux besoins de soins de la personne malade. Caritas aide également à faire les premiers pas vers l’intégration : adhérer à une caisse d’assurance maladie, ouvrir son propre compte bancaire, contacter le CPAS du futur lieu de résidence, etc.

>>JE DEVIENS VOLONTAIRE

Une équipe et des collaborations

L’accompagnement et le suivi des personnes dans ces 19 lieux d’accueil sont assurés par une équipe spécialisée dans l’accompagnement social ainsi qu’une infirmière. Ils et elles effectuent des visites à domicile et sont disponibles pendant la permanence au bureau d’Anvers. Il y a également une coordinatrice qui s’assure le bon fonctionnement du programme.

L’équipe travaillent en étroite collaboration avec d’autres projets de Caritas dans la région comme celui d’assistance en cas de graves problèmes médicaux « High Care » à Mortsel. Elle travaille également avec des volontaires dans le cadre de la garde d’enfants, de l’accompagnement de personnes handicapées, de la recherche d’un logement ou de missions de traduction. Vous aussi, vous pouvez rejoindre l’équipe !

Plus d'informations

La responsable de l’accueil médical se tient à votre disposition pour plus d’informations. N’hésitez pas aussi à consulter nos opportunités de volontariat à travers le Belgique, c’est par ICI.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées