Aide humanitaire pour des personnes vulnérables au Kasaï

Caritas International Belgique Aide humanitaire pour des personnes vulnérables au Kasaï
16/09/2020

Lieu:

Province du Kasaï Central

Public-cible :

10.800 personnes particulièrement vulnérables

Budget:

1.140.000 euro

Durée:

Du 01/08/2020 au 31/12/2021

Partenaires:

Caritas Allemagne et Caritas-Luiza (Kasaï)

Financements :

1.102.000 € par le gouvernement allemand et 38.000 € grâce aux fonds propres de Caritas International

Conditions de vie difficiles et malnutrition

Le conflit violent qui s’est déclaré en 2016 dans la province du Kasaï est aujourd’hui en grande partie éteint, mais des troubles éclatent encore régulièrement et les destructions restent bien visibles. Les conditions de vie des habitants sont particulièrement difficiles en ce moment : de nombreux Congolais qui étaient réfugiés en Angola retournent dans leur région d’origine et doivent y construire une nouvelle vie ; des tensions ethniques apparaissent, ainsi que des tensions entre les autorités traditionnelles et le gouvernement. Le nombre d’enfants souffrant de malnutrition aiguë et chronique continue d’augmenter. L’accès aux produits de première nécessité, à l’eau et aux soins de santé, constitue un problème majeur. Les Nations Unies estiment que près de 4 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire.

Une alimentation meilleure et plus abondante, davantage de moyens financiers

Caritas International soutient 1.300 familles très vulnérables (10.800 personnes) afin qu’elles puissent manger à leur faim et de manière plus saine et satisfaire leurs autres besoins fondamentaux (ustensiles de cuisine, eau, soins médicaux, éducation, etc.). Il s’agit de déplacés internes, de personnes rapatriées d’Angola et de communautés d’accueil locales dans le besoin. Leur sélection se fait sur base d’une évaluation de leur degré de malnutrition, réalisée par des équipes spécialement formées à cet effet en collaboration avec les chefs de village.

Activités :

  • Distribution d’aide alimentaire.
  • Organisation d’ateliers nutritionnels dans différentes zones pour sensibiliser à la malnutrition et aux enjeux de santé.
  • Sensibilisation sur le genre et les pratiques familiales essentielles.
  • Organisation d’ateliers de cuisine à l’attention de groupes de soutien, pour valoriser des façons plus saines et plus nutritives de préparer les aliments.
  • Suivi de l’état de santé des enfants malnutris.
  • Mise en place de groupes d’épargne et de prêt pour accroître les moyens financiers des familles et leur permettre de payer des services de base.
  • Elaboration d’une procédure de traitement des plaintes des communautés.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 60 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous