Tutelle de MENA

Caritas International Belgique Tutelle de MENA

© Isabel Corthier

© Isabel Corthier

21/06/2018

Titre:

Tutelle de Mineurs Etrangers Non-Accompagnés (MENA)

Groupe cible:

Mineurs étrangers non-accompagnés ou mineurs européens non accompagnés en situation de vulnérabilité

DURÉE:

En cours depuis 2005

Partenaire:

Service social Brabantia

Contexte : une équipe de tuteurs et tutrices aux côtés des MENA

Les mineurs arrivés seuls en Belgique, c’est-à-dire sans leurs parents ou représentants légaux, peuvent être reconnus par le service des Tutelles en tant que Mineur Etranger Non-Accompagné (MENA)[1]. Ils se voient alors attribuer un tuteur ou une tutrice qui les assistera dans toutes les démarches liées à leur séjour en Belgique. Caritas, aux côtés des plus vulnérables, a une équipe de 8 tuteurs et tutrices professionnel-le-s qui suit au total plus de 200 enfants et jeunes par an. En 2016, 212 MENA ont été accompagnés par Caritas et 229 MENA en 2017.

Objectifs : protection et accompagnement

Les tuteurs et tutrices veillent à ce que les MENA aient un-e représentant-e légal-e. Son rôle est multiple : être le garant des intérêts du jeune, le soutenir et l’accompagner dans la recherche de solutions durables pour leur avenir.

Activités en tant que représentant-e légal-e

Différentes tâches sont attribuées au tuteur ou à la tutrice :

  • Représenter et accompagner le jeune dans les procédures administratives ou judiciaires ;
  • Demander un-e avocat-e ;
  • S’assurer que le MENA puisse aller à l’école et recevoir un soutien médical et psychologique approprié;
  • Essayer de retrouver la famille du MENA;
  • Gérer les biens éventuels du MENA;
  • Etablir une relation de confiance et parler régulièrement avec le MENA pour connaître sa position à l’égard de toute décision qu’il veut prendre.

Implication de l'équipe de Caritas

De plus, l’équipe de tuteurs et tutrices de Caritas est impliquée dans d’autres projets:

  • Des formations sur le regroupement familial.
  • Le projet appelé « Donner au monde un chez-soi : De Pleegzorg Vlaanderene, il vise à accompagner le MENA à la recherche d’une famille d’accueil. Une fois en famille d’accueil, le jeune y sera suivi. Les jeunes et les parents d’accueil ont beaucoup de questions pratiques. Pleegzorg Vlaanderen rencontre régulièrement l’équipe de Caritas pour trouver une approche commune et un soutien approprié pour les personnes impliquées.
  • Formation et encadrement des tuteurs et tutrices francophones via ;
    • Un helpdesk pour des questions pratiques.
    • Un soutien individuel (avec à chaque fois des sessions de 2 heures).
    • Des séances de coaching en groupe sur différents sujets comme de l’information administrative, l’éducation, la procédure d’asile, le suivi psychologique, médical et social ainsi que la préparation à l’entretien avec le CGRA, le regroupement familial, les procédures auprès de la commune,… Un autre point d’attention est l’autonomie via des informations sur les conditions de travail, le passeport, l’ouverture d’un compte bancaire,…

Note :

1

S’ils ont demandé l’asile ou n’ont pas de documents d’entrée ou de résidence valides.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées