Traite d’êtres humains : protéger et assister les victimes

Caritas International Belgique Traite d’êtres humains : protéger et assister les victimes
19/06/2018

Titre:

Renforcement de la collaboration multidisciplinaire concernant l’encadrement effectif, l’assistance et la protection des droits à assurer pour les victimes de la traite d’êtres humains.

Durée:

Janvier 2017 à décembre 2018

PARTENAIRES:

• Asociatia Pro Refugiu – Bucarest, Roumanie
• Scandinavian Human Rights Lawyers – Uppsala, Suède
• Trabe – Madrid, Espagne
• Center for the Study of Democracy – Sofia, Bulgarie

Objectif : assistance et soutien aux victimes

Notre objectif est l’échange de bonnes pratiques et de connaissances entre les pays d’origines et de destination liés à la traite des êtres humains. Cela concerne par exemple l’accès donné aux victimes au système juridique, à la législation de référence, à l’aide sociale et aux soins de santé. Cela concerne également trois autres axes :

  • L’amélioration des moyens d’aide mis à la disposition des victimes de la traite des êtres humains pendant leur processus de réintégration ;
  • L’amélioration de l’accès à leurs droits ;
  • Développement et promotion d’une stratégie d’assistance légale transnationale dans/entre les pays d’origine et de destination.

Activités : échange et amélioration

  • Workstream 1: échange de bonnes pratiques concernant l’accès au système juridique et à la législation de référence, à l’aide sociale et aux soins de santé des victimes de la traite d’êtres humains.
    • Visite de terrains/ d’étude à Uppsala, Madrid et Brussel
  • Workstream 2: amélioration de l’assistance aux victimes par une approche multidisciplinaire.
    • Manuel pour juristes, professionnel-le-s de l’aide sociale et de la santé impliqué-e-s dans la protection des droits et l’assistance aux victimes de la traite d’êtres humains.
    • Formations locales sur l’approche multidisciplinaire organisée en Belgique (pour avocat-e-s, juges, plaignant-e-s, membres de la police, travailleurs sociaux et de la santé,…)
  • Workstream 3: Développement d’une aide légale et d’une stratégie d’encadrement entre les pays d’origine et de destination.
    •  Réflexion relative à la collaboration au niveau de l’assistance juridique mise en place entre les pays d’origine et de destination. Les résultats ont été compilés dans une publication disponible en anglais : « Referral for legal assistance in the case of victims of human trafficking« 
    • Base de données électronique reprenant les données de contact d’avocat-e-s, d’ONG et d’institutions compétentes en matière de traite d’êtres humains.
  • Workstream 4: renforcer la coopération entre les autorités, les prestataires de soins et de services ainsi que les juristes afin de faciliter l’accès au système juridique pour les victimes de la traite.
    • Faire le lien avec la pratique grâce aux séminaires locaux organisés en Roumanie, Espagne, Bulgarie et une conférence de clôture en Belgique.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées