Réfugiés vulnérables à Bruxelles : transition vers l’autonomie

Caritas International Belgique Réfugiés vulnérables à Bruxelles : transition vers l’autonomie

Avec des logements de transition, les personnes vulnérables ayant le statut de réfugié peuvent compter sur un accompagnement vers une vie autonome après leur séjour dans un centre d'accueil collectif. - Isabel Corthier

Avec des logements de transition, les personnes vulnérables ayant le statut de réfugié peuvent compter sur un accompagnement vers une vie autonome après leur séjour dans un centre d'accueil collectif. - Isabel Corthier

30/09/2022

Titre:

Transition vers l’autonomie de personnes réfugiées avec un profil vulnérable (TVU Bruxelles)

Public:

Réfugiés reconnus avant obtenu un titre de séjour et étant dans une situation vulnérable

Objectif:

Faciliter la transition vers l’autonomie pour les personnes séjournant dans une structure d’accueil collective

Lieu:

Bruxelles

Durée:

Depuis 2016

UNE PÉRIODE DE TRANSITION POUR LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES

Les personnes qui résident dans une structure d’accueil collective et obtiennent une décision positive suite à leur demande de protection internationale (asile), disposent de seulement deux mois pour quitter celle-ci et assurer leur vie en autonomie.

Cette transition représente une étape importante et délicate. C’est d’autant plus vrai pour les personnes vulnérables, que ce soit en raison de problèmes médicaux ou psychologiques ou de leur situation personnelle – une maman isolée analphabète ou enceinte, un homme s’occupant seul d’un enfant handicapé…

>>A LIRE AUSSI : Réfugiés vulnérables : dernière escale avant une vie en autonomie

Le projet « TVU » (pour « Transition vulnérables ») s’adresse à elles et leur permet de bénéficier durant trois mois d’un accompagnement renforcé. Cette période de transition peut être prolongée de trois mois supplémentaires. C’est Fedasil, l’instance responsable de l’accueil des demandeurs/euses de protection internationale en Belgique, qui identifie celles et ceux qui remplissent les conditions pour intégrer le projet.

Accompagnement à chaque étape

TVU Bruxelles met 9 appartements de transition à disposition. Certains sont destinés à des personnes isolées, d’autres à des familles. Le marché locatif privé étant saturé, trouver un logement adapté s’avère parfois très compliqué, par exemple pour les personnes en chaise roulante.

Une équipe de deux accompagnateurs/rices et deux coachs d’intégration soutient les personnes vulnérables non seulement dans leur recherche d’un logement définitif, mais aussi au niveau médical, social et juridique. Les coachs les aident par exemple à trouver un médecin et les accompagnent à leurs premiers rendez-vous. Ils/Elles expliquent comment prendre les transports en commun et utiliser le tri sélectif, comment fonctionne la mutuelle et comment gérer un budget. Ils/Elles donnent un coup de main pour les démarches administratives et mettent en contact avec les services d’aide familiale, de soins à domicile, etc. Le principe est toujours le même : l’équipe de Caritas propose un accompagnement, mais ce sont les personnes elles-mêmes qui prennent les initiatives.

>>A LIRE AUSSI : Aller à l’école, prendre le tram ou encore trier ses déchets : une nouvelle vie après les traumatismes en Afghanistan

Dans certains cas, il s’avère que certain-e-s ne sont pas encore prêt-e-s à vivre de manière autonome. Fedasil évalue alors si l’accompagnement peut être prolongé.

Concrètement, l’équipe TVU propose :

  • Un hébergement dans des logements individuels afin de permettre la gestion autonome de son logement, d’un budget et de la vie quotidienne. Des logements sont proposés dans trois grandes villes du pays : Bruxelles, Anvers et Liège. La période d’hébergement est transitoire et ne peut pas dépasser 6 mois.
  • Un accompagnement social adapté qui vise la prise en charge de besoins spécifiques, le renforcement des capacités, des connaissances et du capital social, et la construction d’un réseau professionnel ou associatif autour de la personne.
  • Un soutien pour la recherche d’un logement définitif sur le marché privé et pour l’ouverture des droits sociaux.

Une étape cruciale vers l’indépendance est la mise en ordre de toutes les formalités administratives. Un document indispensable est la carte d’identité. Sans carte d’identité, il ne peut y avoir d’affiliation à la mutuelle et à la banque.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous