Réfugié-e-s vulnérables à Anvers : transition vers l’autonomie

Caritas International Belgique Réfugié-e-s vulnérables à Anvers : transition vers l’autonomie

Une équipe de coachs d’intégration accompagne les personnes vulnérables de TVU dans leur recherche d’un logement définitif et au niveau médical, social et juridique. - ©Isabel Corthier

Une équipe de coachs d’intégration accompagne les personnes vulnérables de TVU dans leur recherche d’un logement définitif et au niveau médical, social et juridique. - ©Isabel Corthier

20/07/2022

Titre :

Transition vers l’autonomie pour des personnes réfugiées avec un profil vulnérable (TVU Anvers)

Public :

Réfugiés reconnus ayant obtenu un titre de séjour et présentant des vulnérabilités spécifiques.

Objectif:

Faciliter la transition vers l’autonomie pour les personnes séjournant dans une structure collective d’accueil.

Lieu :

Anvers (aussi à Bruxelles et Liège).

Durée:

Depuis 2021.

Une période de transition pour les personnes les plus vulnérables

Les personnes qui résident dans une structure collective d’accueil et obtiennent une décision positive suite à leur demande de protection internationale (asile), doivent quitter celle-ci et assurer leur vie en autonomie.

Cette transition représente une étape importante et délicate. C’est d’autant plus vrai pour les personnes vulnérables, que ce soit en raison de problèmes médicaux ou psychologiques ou de leur situation personnelle – une maman isolée analphabète ou enceinte, un homme s’occupant seul d’un enfant avec un handicap…

Le projet « TVU » (pour « Transition vulnérables ») s’adresse à elles et leur permet de bénéficier durant trois mois d’un accompagnement renforcé. Cette période de transition peut être prolongée de trois mois supplémentaires. C’est Fedasil, l’instance responsable de l’accueil des demandeurs/euses de protection internationale en Belgique, qui identifie celles et ceux qui remplissent les conditions pour intégrer le projet.

Ensemble à chaque étape

TVU Anvers dispose de 30 lits répartis dans 7 logements de transition. Certains sont destinés à des personnes seules, d’autres à des familles.

Une équipe de trois coachs d’intégration soutient les personnes vulnérables non seulement dans leur recherche d’un logement définitif, mais aussi au niveau médical, social et juridique. Les coachs les aident par exemple à trouver un médecin et les accompagnent à leurs premiers rendez-vous. Ils/Elles expliquent comment prendre les transports en commun, utiliser le tri sélectif ou gérer un budget. Ils/Elles donnent un coup de main pour les démarches administratives et mettent en contact avec les services d’aide familiale, de soins à domicile, etc.

« Nous le faisons ensemble », explique Sifa Kulia, une des coachs. « Étape par étape. Les personnes que nous accompagnons tiennent le volant et nous sommes leur copilote. Jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à conduire toutes seules ».

Plus d'infos

N’hésitez pas contacter la coordinatrice de l’équipe de Caritas à Anvers.

Vous voulez faire du volontariat ? Lisez ici les informations.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous