Structure d’accueil pour jeunes Mineurs Étrangers Non Accompagnés (MENA) à Liège

Caritas International Belgique Structure d’accueil pour jeunes Mineurs Étrangers Non Accompagnés (MENA) à Liège

© Isabel Corthier - Avec ce centre résidentiel fonctionnant 24h/24h, l’impact sur les jeunes est important pour la construction de leur projet de vie.

© Isabel Corthier - Avec ce centre résidentiel fonctionnant 24h/24h, l’impact sur les jeunes est important pour la construction de leur projet de vie.

01/09/2020

Titre:

Youth in Shelter : Service résidentiel pour jeunes Mineurs Étrangers Non Accompagnés (MENA).

PUBLIC CIBLE:

18 jeunes de 12 à 18 ans au profil particulièrement vulnérable.

OBJECTIFS:

Offrir un foyer permettant aux jeunes de se sécuriser et travailler à un projet de vie.

Lieu:

Liège, Belgique.

DURÉE:

Ouverture de la structure en août 2020.

PARTENAIRES:

Caritas Wallonie (partenaires) et l’Aide à la jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles (organe subsidiant).

Avec déjà un long et difficile parcours migratoire derrière eux, c’est dans ce service résidentiel pour MENA de Caritas que des jeunes arrivés seuls en Belgique peuvent compter sur un accompagnement sur mesure. Elles et ils sont orienté-e-s vers cette structure d’accueil plutôt que vers des centres communautaires plus volumineux, en raison de leur profil particulièrement vulnérable. Notre objectif  ? Leur permettre d’enfin se poser dans un foyer bienveillant et un environnement sécurisant et d’ainsi pouvoir se construire une vie autonome.

« Il s’agit d’une grande maison, qui peut accueillir jusqu’à 18 jeunes de 12 à 18 ans », explique Jonas Gretry, responsable de la structure située à Liège. « C’est plus qu’un logement, on cherche à ce que chacun et chacune puisse y poser ses valises, au sens figuré comme au sens propre. Pour y arriver, les jeunes peuvent compter sur un accompagnement 24h sur 24 et au plus proche de leur réalité individuelle ».

Un soutien à chaque étape de l'accueil des jeunes MENA

Avec cette nouvelle structure – subventionnée par l’Aide à la Jeunesse, Caritas sera désormais au côté des jeunes MENA depuis leur arrivée en Belgique jusqu’à leur majorité.

« C’est donc un véritable foyer que nous voulons offrir à ces jeunes de nationalités différentes. Un chez-soi, essentiel pour se construire et se reconstruire. Et ils pourront compter sur les équipes de Caritas dans la continuité et dans le temps », précise Jonas Gretry.

En effet, l’antenne locale de Caritas à Liège ne se limite pas à cette structure d’accueil et propose déjà un accompagnement à la transition vers l’autonomie de jeunes ayant obtenu un statut et n’étant pas encore capables d’évoluer seuls au sein de notre société. Loin de s’arrêter là, l’équipe organise aussi des permanences sociales et juridiques, un soutien dans la recherche de logement ainsi que des projets interculturels. Tout un soutien auquel les jeunes de la structure pourront faire appel, leur apportant ainsi la sécurité indispensable dans la construction de leur avenir.

>>À LIRE AUSSI : « Au côté des personnes réfugiées et migrantes à Liège »

Un accompagnement adapté à chaque jeune

Au sein de cette maison, les jeunes apprennent des aspects très concrets de la vie en autonomie : faire son lit, nettoyer, être à l’heure, apprendre à cuisine, gérer un budget,… n’en sont que quelques exemples. Elles et ils bénéficient aussi d’un accompagnement à la vie scolaire et à la construction d’un projet de vie.

Tout le travail lié au traumatisme de l’exil sera aussi entouré. « On a donc 18 jeunes qui ne sont pas au même étape de l’acceptation de leur situation ou aux mêmes étapes de reconstruction », explique Jonas Gretry sur les difficultés rencontrées. « D’où aussi l’importance de créer du liens entre les jeunes, pour un soutien mutuel ». Ces activités créatrices de liens peuvent prendre diverses formes comme un atelier de jardinage, un barbecue ou encore d’une soirée télé tous ensemble.

« En fait, on cherche à créer un environnement sécurisant et stable dont tout adolescent a besoin pour devenir adulte. Ici, c’est un peu comme une vie de famille sauf qu’on est 25 », conclut Jonas Gretry.

PLUS D'INFORMATIONS

Note :

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 60 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous