Kasaï, RDC : une aide alimentaire pour 3.600 personnes

Caritas International Belgique Kasaï, RDC : une aide alimentaire pour 3.600 personnes
Caritas International Belgique Kasaï, RDC : une aide alimentaire pour 3.600 personnes

© Guy Marin/Caritas Congo

© Guy Marin/Caritas Congo

07/02/2018

600 familles ont reçu une aide d’urgence la semaine dernière dans la région de Tshikapa (RD Congo). Frappées par les effets des violences survenues au Kasaï, ces familles ont reçu de la farine de maïs, des haricots, du sel et de l’huile pour répondre à leurs besoins les plus pressants. La situation reste préoccupante.

« Les miliciens sont arrivés quand j’étais dans le champ avec mon enfant. Ca nous a sauvé la vie », explique Mme Kanji, jeune femme de moins de 30 ans. Dans l’attaque, elle a perdu deux enfants et son mari qui a été décapité. Elle se retrouve aujourd’hui seule à s’occuper de son enfant rescapé et enceinte de ce qui aurait dû être le sixième membre de la famille. Elle reçoit de l’aide de son entourage mais cela ne suffit pas. « Je loue Dieu de ce que Caritas vient de nous donner cette aide humanitaire », explique-t-elle.

AUX CÔTÉS DES VICTIMES

Depuis l’explosion de la crise au Kasaï, Caritas est présente aux côtés des victimes. Cette aide alimentaire apportée à 600 familles sera bientôt complétée par des articles ménagers essentiels tels que des couvertures, pagnes pour enfants et adultes, savons, gobelets, assiettes, seaux, bidons, casseroles, cuillères, louches et kits d’hygiène féminine.

Notre partenaire local, Caritas Luebo, a déjà assisté 500 ménages déplacés. 500 autres ménages déplacés/retournés ont reçu leur kit avec, entre autres, des protections hygiéniques, du savon et du dentifrice.

« Maintenant, nous sommes en train d’assister 1.994 autres ménages avec un kit WASH (Eau, Hygiène et Assainissement) dans les 8 aires de santé de la zone de Luebo. Nous restons engagés pour aider notre peuple qui souffre. », ajoute Père Pierre Mulumba, coordinnateur de Caritas Luebo.

DES BESOINS ÉNORMES

Dans les 5 provinces du Kasaï, les besoins dépassent l’entendement. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (UNOCHA), qui s’appuie sur le réseau de veille humanitaire mis en place par Caritas pour l’estimation des besoins dans la région, près de 1,9 million[1] de personnes auront besoin d’une aide humanitaire au premier semestre de 2018. Caritas fait ce qu’elle peut pour aider les populations touchées par ce drame humanitaire mais les moyens manquent… Avec nous, vous pouvez faire la différence. Faites un don.

Actualités associées

Toutes les actualités