Projet de création de valeur ajoutée grâce à la mise en commun des moyens publics et privés (CREAVA)

Caritas International Belgique Projet de création de valeur ajoutée grâce à la mise en commun des moyens publics et privés (CREAVA)
05/07/2019

Lieu:

Province de Muyinga, Communes de Mwakiro et Buhinyuza

Durée:

1/6/2016 - 31/5/2018 extension jusqu'au 31/12/2019

Budget:

950.000,00 €

Fonds propres:

237.500,00 €

Partenaire local:

Caritas Muyinga

Contexte

Sachant que la zone d’action est une zone rurale dont la très grande majorité des habitants vivent d’activités agricoles, et afin de contribuer au développement non seulement de ce territoire mais aussi de la société civile locale, les demandeurs – c’est-à-dire le demandeur principal (Caritas International) et ses 7 codemandeurs (Caritas Muyinga + 6 coopératives) – se sont convenus, en concertation avec les autres acteurs locaux de développement incontournables, d’une part de maximiser l’efficience de leurs moyens et compétences respectifs par leur mise en commun et d’autre part, d’augmenter les capacités d’investissement des Coopératives Agricoles afin notamment de les aider à mieux s’intégrer aux marchés commerciaux qui leur sont accessibles.

Deux groupes d’actions principaux, très fortement interdépendants, sont au cœur de cette proposition afin de créer les dynamiques de développement nécessaires à la réussite du projet :

  • Le renforcement des Organisations de Producteurs Agricoles (OPA) locales, y compris de leurs capacités d’investissement, et l’appui à l’émergence, à l’essor et au fonctionnement de leur faitière ;
  • La création et le fonctionnement d’une plateforme multi-acteurs, ou inclusive, d’animation du développement local.

Objectif

Contribuer au développement du territoire et de la société locale via l’augmentation, l’adaptation et la valorisation des productions agricoles.

Activités

Activités liées au R1 (Un Partenariat Public-Privé durable est développé):

  • Organisation d’un atelier entre OPA, acteurs du projet, membres du Ministère de l’agriculture et de l’environnement (MINAGRIE) pour la constitution de la faitière et mise en place.
  • Renforcement des OPA au niveau administratif afin d’améliorer leur capacité d’investissement
  • Recherche de nouveaux débouchés pour les productions agricoles.
  • Veille technologique et lancement d’études de recherche sur les techniques innovantes de stockage et de transformation en fonction des productions.
  • Echange d’expérience pour les membres des OPA afin de se familiariser avec de nouvelles techniques.
  • Suivi mensuel des OPA et pérennisation de la faitière

Activités liées au R2 (Les capacités des OPA sont renforcées, notamment grâce au développement de leur faitière):

  • Atelier Constitutif de la plateforme
  • Visites d’apprentissage par l’échange d’expérience
  • Ateliers de renforcement des capacités
  • Animation des séances de réflexion, d’analyse et de prise de décision
  • Commande d’études de marché et ou de faisabilité

 

Activités liées au R3 (De nouveaux services de transformation, simples et adaptés aux besoins des acteurs et aux réalités du marché, sont ouverts) :

  • Investissements ciblés afin d’accompagner les Coopératives et les 6 OPA de producteurs de bananes dans la mise en place de nouveaux services.
  • Accompagnement des OPA dans l’amélioration de la qualité de leurs services existants et l’ouverture de nouveaux
  • Accompagnement des OPA dans un conditionnement adapté et de qualité des productions.
  • Accompagnement des OPA dans la valorisation des résidus agricoles.
  • Appui aux OPA des producteurs de bananes dans la mise en place d’un système de collecte
  • Renforcement de la filière laitière afin de développer la vente de lait frais au niveau local.

 

Activités liées au R4 (L’offre d’accompagnement technique pour les producteurs et OPA est durablement améliorée):

  • Identification et sensibilisation des acteurs du secteur agricole, collecte et analyse de leurs besoins et de leurs moyens
  • Atelier de restitution et d’échanges auprès de la Plateforme d’animation du développement
  • Préparation et validation d’un Mémorandum d’Entente
  • Mise en œuvre et suivi de l’Entente – Ajustements

Public-cible

Les 2.657 membres (et plus de 5.000 clients) des OPA de Mwakiro et Buhinyuza. Indirectement, le projet touche l’ensemble des producteurs agricoles des 2 communes d’intervention, soit plus de 25.000 ménages (ou 119.000 individus) et les consommateurs de la zone d’action ainsi que ceux des centres urbains de proximité (Muyinga, Karusi et Gitega).

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous