Aide d’urgence déplacés et aux communautés locales

Caritas International Belgique Aide d’urgence déplacés et aux communautés locales

© Caritas Internationalis

© Caritas Internationalis

25/08/2016

LIEU:

Région du littoral à l’ouest du pays dans les zones de Tartous et de Mashta al Helou.

BUDGET:

501.870 €

DUREE:

De septembre 2016 à avril 2019

PARTENAIRE LOCAL:

Caritas Syrie

FONDS PROPRES:

501.870 € (contributions de Caritas Roumanie (70.000€), de Caritas Luxembourg (12.000€), et de la Fondation Roi Baudoin (20.000€))

Syrie

OBJECTIF

Caritas souhaite améliorer les conditions de vie des syriens déplacés dans la région du Littoral ainsi que dans les communautés locales affectées par le conflit en Syrie.

Pour Caritas, la priorité reste d’améliorer l’accès au logement, à la nourriture, aux produits d’hygiène et aux soins de santé pour ces communautés déplacées, sans oublier les communautés hôtes gravement appauvries par la crise. L’éducation des enfants et jeunes est également une priorité non négligeable.

Syrie-p2-2

CONTEXTE

Depuis le début du soulèvement en mars 2011, le conflit qui déchire la Syrie n’a cessé de s’intensifier et de s’étendre sur tout le territoire. L’ONU estime que 13.5 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire en Syrie. Parmi eux, même si 5 millions de Syriens ont pu trouver refuge à l’étranger, ils sont environ 7 millions à être déplacés dans le pays même, parfois depuis plusieurs années, et ayant souvent dû se déplacer plusieurs fois.

Des dizaines de milliers de personnes ont fui les combats de la région d’Alep et se sont réfugiés dans la région côtière, où la majorité vit dans des abris temporaires. Les ressources locales sont fortement sollicitées et les autorités ont du mal à faire face à l’afflux le plus récent de familles fuyant Alep et d’autres zones directement touchées par la violence. Beaucoup de familles arrivent avec très peu de moyens, et les conditions de vie dans la plupart des abris sont difficiles.

La région du Littoral, relativement épargnée par la violence et les combats, est actuellement le refuge de centaines de milliers de personnes – plus de 200.000 rien que pour la province de Tartous.

Public-cible

Ce projet touche plus de 2.000 familles, soit plus de 12.000 personnes déplacées ou résidentes vulnérables. Caritas les a identifié grâce à un très bon réseau de paroisses, de volontaires, et à une bonne connaissance des communautés locale.

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées