Assistance aux victimes de l’insécurité alimentaire au Niger

Caritas International Belgique Assistance aux victimes de l’insécurité alimentaire au Niger

© Isabel Corthier

© Isabel Corthier

30/08/2018

LIEU:

Régions de Niamey et de Maradi, dans les communes de Makalondi, Téra, Torodi, Dolbel, Dongondoutchi, Konni, Maradi, Zinder, Tahoua et Agadez

BUDGET:

250.000€

DUREE:

2 mois; du 15 aout 2018 au 15 octobre 2018

PARTENAIRE LOCAL:

CADEV Maradi

FONDS PROPRES:

30.000€

Contexte

Les crises sociopolitiques en cours dans certains pays limitrophes continuent d’occasionner des déplacements de populations en direction et à l’intérieur du Niger. Cette situation à pour conséquence une pression supplémentaire sur les stocks alimentaires des ménages et une perte énorme sur le plan socio-économique.

Beaucoup de ménages se retrouvent sans alimentation durant la période de soudure. Les risques sont l’exode, le bradage des biens et des animaux.

En effet, les mécanismes d’adaptation aux crises alimentaires reposent généralement en priorité sur la vente de bétail, qui a la fonction principale d’accumulation de capital pour faire face aux risques agricoles. On assiste également à une déstabilisation du système de production avec la perte de semences, de cheptel ou même de moyens de production (équipements vendus pour faire face aux besoins alimentaires) à cause des inondations. Enfin, dans certaines localités particulièrement déficitaires, l’exode des jeunes et des hommes vers les villes est important.

Dans de telles situations, la sécurisation alimentaire et nutritionnelle des ménages passe par l’amélioration de la disponibilité et de l’accessibilité aux vivres, le renforcement des mécanismes d’adaptation à des situations de crise et le renforcement des capacités en prévention et gestion des crises.

 

Objectif

L’objectif de ce programme d’urgence est d’assurer la disponibilité et l’accès à des vivres aux ménages affectés par l’insécurité alimentaire.

Activités

  • Distribution ciblée gratuite de vivres, pour soulager les populations victimes du déficit céréalier en leur assurant une sécurité alimentaire d’urgence.
  • Vente de céréales à prix modéré. Cette activité sera surtout réalisée dans les villages où il n’existe pas de greniers communautaires. Elle permet également de réguler les prix des céréales sur les différents marchés.
  • Cash transfert inconditionnel. Il s’agit de poursuivre le soutien aux ménages les plus vulnérables qui n’ont jamais bénéficié de l’aide. Cette opération vise à sécuriser les moyens d’existence des ménages les plus pauvres pour qu’ils arrivent à couvrir leurs besoins alimentaires et maintenir l’accès aux services sociaux de base.

Public-cible

Les bénéficiaires directs de ce projet sont constitués de 1080 ménages soit 7.560 personnes. Il s’agit de ménages ayant subi un déficit alimentaire dont principalement:

  • les veuves
  • les personnes vivant avec un handicap
  • les personnes âgées
  • les ménages totalement démunis

 

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous