Utilisation de brasiers améliorés et de foyers au gaz naturel

Caritas International Belgique Utilisation de brasiers améliorés et de foyers au gaz naturel

© Isabel Corthier

© Isabel Corthier

30/08/2018

LIEU:

Région de Diffa au Niger

BUDGET:

135.200€

DUREE:

6 mois; du 1er septembre 2018 au 28 février 2019

PARTENAIRE LOCAL:

CADEV Maradi

Contexte:

La région de Diffa est maintenant depuis trois ans sous haute tension suite à l’insurrection de la secte Boko Haram, qui a débuté au Nigeria avant de s’étendre sur les quatre pays bordant le lac Tchad. La région de Diffa constitue le lieu d’accueil principal d’un grand nombre de réfugiés du Nigéria et de déplacés internes Nigériens (environ 300.000) dont une partie importante résident dans la zone urbaine de Diffa.

Cette région, déjà très peu pourvue de couvert arbustif, est frappée par une surcoupe importante de ses ressources forestières, due à l’augmentation du nombre de ménages habitant la région et nécessiteux de bois pour la cuisson des aliments. En plus de ce besoin ménager, un grand nombre de personnes utilisent la revente de bois de chauffe comme activité génératrice de revenus. En effet, la plupart des activités économiques traditionnelles (pêche, culture sur les bords du lac, taxi-moto) ont été interdites actuellement par les forces de sécurité, dans le but de prévenir les incursions des membres de Boko Haram et donc les attaques.

La plupart des ménages hôtes ou réfugiés n’utilisent que des installations sommaires pour effectuer la cuisine, ce qui provoque donc une surconsommation de bois, car la technique la plus répandue est celle des « trois pierres », qui ne valorise qu’environ 15% du bois brûlé. L’idée est donc de promouvoir l’utilisation de foyers fermés, qui concentrent la chaleur vers les marmites et optimisent mieux la capacité calorifique du bois.

Objectif: limiter l'impact de la crise du Lac Tchad sur le climat

L’objectif du projet est de limiter l’impact de la crise du Lac Tchad sur les ressources forestières de la Région et donc sur le climat en diminuant la coupe du bois de chauffe via la promotion de pratiques plus efficientes de cuisson des aliments pour les villageois et les réfugiés.

Cet objectif sera atteint par une sensibilisation sur l’environnement, les liens entre coupe de bois et changement climatique, et des actions concrètes au niveau des ménages (foyers améliorés) et communautaires (reboisement).

L’activité principale du projet est un processus systémique visant à améliorer l’efficience de la cuisson des aliments dans les ménages en termes d’utilisation du bois. Il s’agit de vulgariser auprès du public-cible des pratiques permettant de consommer moins de bois de chauffe pour cuisiner, via des foyers améliorés.

Activités

Les activités mises en place seront les suivantes :

  • Sensibilisation des publics-cibles sur les bonnes pratiques de gestion de l’environnement à travers la sauvegarde des ressources forestières
  • Formation d’une partie des bénéficiaires sur la construction de foyers améliorés fixes avec des matériaux locaux (argile, pierres)
  • Formation des artisans locaux sur le dimensionnement et la réalisation de foyers améliorés métalliques et transportables
  • Formation des villageois et réfugiés sur l’utilisation de foyers améliorés et du gaz naturel
  • Plantage d’espèces arbustives endémiques dans les zones de coupe

Public-cible

Les groupes-cibles sont les ménages vulnérables de la zone urbaine de Diffa, qu’ils soient villageois de la Région, déplacés internes ou réfugiés du Nigéria. Il s’agit des personnes dont les moyens d’existence sont les plus compromis par la crise à Diffa. Cela les pousse vers la coupe de bois de chauffe comme seule activité génératrice de revenus. Ces mêmes ménages ont aussi besoin de bois pour la cuisine du ménage et en diminuant la quantité nécessaire, nous pourrons limiter le temps passé à la corvée bois pour les femmes, ce qui va leur permettre d’effectuer d’autres activités.

Le nombre de personnes touchées est estimé à environ 7720. En effet, on prévoit :

  • 1000 foyers améliorés métalliques pour une moyenne de 7 personnes par ménage
  • 100 foyers améliorés en terre cuite/pierre pour la même moyenne et pour le gaz naturel
  • Une vingtaine d’artisans

Aidez-nous

Faites un don

Les dons de 40 € ou plus sur base annuelle sont déductibles fiscalement. Vous récupérez jusqu’à 45 % de votre don.

Une question ? Contactez-nous