Legs

Legs

Qu’il est bon de penser qu’après votre vie, votre testament contribuera à un monde meilleur. Même après votre départ, votre existence signifiera encore beaucoup pour les générations à venir.

Caritas International sur votre testament ?

Depuis longtemps déjà, des hommes et des femmes, sensibles aux plus démunis ont décidé d’offrir un nouvel avenir aux générations futures en faisant un legs à Caritas International.

Vous aussi, vous pouvez changer radicalement la vie des personnes les plus démunies.

Votre acte, solidaire et durable, permet à Caritas International de continuer à aider les personnes les plus vulnérables à reprendre leur vie en main. Grâce à votre geste, la vie continuera car des nourrissons bénéficieront d’une assistance médicale, les victimes de catastrophes pourront être secourues, les enfants pourront retourner à l’école, les femmes pourront à nouveau cultiver leurs champs, de nouveaux puits d’eau pourront être creusés.

En tant qu’organisation humanitaire, Caritas International ne paie que 7 % de droit de succession en Wallonie,12.5 % à Bruxelles-Capitale et 8.8 % en Flandre sur les legs qui lui sont fait. Ainsi vous avez la certitude que votre argent ira bien là où vous le souhaitez.

Le duo-legs, une manière de favoriser vos héritiers tout en soutenant les plus démunis

  • Exemple de legs ordinaire :

Julien n’a pas d’enfant. Il laisse 250.000 € à son neveu Thomas et ne lègue rien à une bonne cause. En Wallonie, Thomas paie 134.375 € de droits de succession. En région Bruxelloise, Thomas paie 140.000 € de droits de succession.

En Wallonie, Thomas reçoit 115.625 € sur 250.000 €. En région de Bruxelles-Capitale, Thomas reçoit 110.000 € sur 250.000 €. En Flandre, Thomas reçoit 107.500 € sur 250.000 €.

Caritas International ne reçoit rien.

  • Exemples de legs en duo :

En Wallonie 
Julien partage ses 250.000 € entre son neveu Thomas et Caritas International. 125.000 € vont à Thomas et 125.000 € vont à Caritas International. Thomas ne paie pas de droits de succession. En effet, Caritas International les paie à sa place. Caritas International paie les droits de succession de Thomas, soit 54.375 €. Caritas International paie ses propres droits de succession (7 % pour la Wallonie) sur la somme de 125.000 €, soit 8.750 €.

Thomas reçoit : 125.000 € (9.375 € de plus qu’en cas de legs ordinaire) .

Caritas International reçoit : 61.875 € (125.000€ – 63.125 € de droits de succession).

En région de Bruxelles-Capitale
Julien partage ses 250.000 € entre son neveu Thomas et Caritas International. 125.000 € vont à Thomas et 125.000 € vont à Caritas International. Thomas ne paie pas de droits de succession. En effet, Caritas International les paie à sa place. Caritas International paie les droits de succession de Thomas, soit 57.500 €. Caritas International paie ses propres droits de succession (12.5 % pour la région de Bruxelles-Capitale) sur la somme de 125.000 €, soit 15.625 €.

Thomas reçoit : 125.000 € (25.000 € de plus qu’en cas de legs ordinaire).

Caritas International reçoit : 51.875 € (125.000 €– 73.125 € de droits de succession).

En Flandre
Julien partage ses 250.000 € entre son neveu Thomas et Caritas International. 125.000 € vont à Thomas et 125.000 € vont à Caritas International. Thomas ne paie pas de droits de succession. En effet, Caritas International les paie à sa place. Caritas International paie les droits de succession de Thomas, soit 68.125 €. Caritas International paie ses propres droits de succession (8,5 % pour la Flandre) sur la somme de 125.000 €, soit 10.625 €.

Thomas reçoit : 125.000 € (17.500 € de plus qu’en cas de legs ordinaire).

Caritas International reçoit : 46.250 € (125.000 € – 78.750 € de droits de succession).

Pourquoi faire un legs en faveur de Caritas International ?

Vous voulez :

  • Garantir le droit à la sécurité alimentaire pour tous, vous souhaitez qu’un jour, chacun puisse manger à sa faim ;
  • Apporter une aide d’urgence lors de catastrophe ou de guerre, pour que les victimes puissent être secourues ;
  • Soutenir des actions dans un pays qui vous tient particulièrement à cœur
  • Contribuer au développement durable des communautés, même après la crise ;
  • Agir avec le Sud par le partenariat afin que les populations locales puissent elle-même gérer leur propre développement ;
  • Offrir à une vie digne à chaque être humain ;
  • Donner une nouvelle chance aux générations futures, pour qu’elles aient un meilleur départ dans la vie.

En savoir plus ?

Vous avez des questions ? Découvrez les questions les plus posées et leurs réponses.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Monsieur Gonzalo Dopchie pour fixer un rendez-vous. Vous pouvez le joindre par téléphone au numéro 0475 76 10 00 ou par email : g.dopchie@caritasint.be.