La Turquie a accueilli le plus grand nombre de réfugiés

Caritas International  La Turquie a accueilli le plus grand nombre de réfugiés

© Caritas Internationalis

31/08/2015

La Turquie est le pays limitrophe de la Syrie qui accueille le plus de réfugiés : officiellement plus d’1,8 millions de Syriens. Un chiffre à envisager largement à la hausse : certaines sources parlent de 2 millions. Nombre d’entre eux sont entrés illégalement sur le territoire et vivent momentanément à la frontière turco-syrienne. Comme en Jordanie, seule une minorité des réfugiés vivent dans des camps. Pourtant, ces derniers y ont un meilleur accès à l’eau et aux soins médicaux. En dehors des camps, la vie est moins facile, surtout dans les grandes villes. L’intégration y est également moins évidente. Les premiers réfugiés sont arrivés avec la conviction que ce ne serait que temporaire. Près de cinq ans plus tard, il y a fort à croire que la plupart des réfugiés établis en Turquie ne repartira sans doute jamais. Cette prise de conscience pèse lourd sur le moral des réfugiés et l’opinion turque.

En juin 2011, au début du conflit, la Turquie avait pris la décision d’ouvrir ses portes aux réfugiés. Rapidement, 8.535 Syriens ont été accueillis dans les camps d’Hatay, Yayladagi et Alinözö. En 2012, on atteignait déjà les 78.409 personnes et 3 ans plus tard, on parle d’1,8 millions. Face à cette affluence, ont été construits: 16 camps dans 10 provinces différentes, 1 centre d’accueil temporaire et 6 camps de containers. Au total, 222 000 réfugiés y sont accueillis. Les autres, la grande majorité, se sont dispersés dans tout le pays.

Actualités associées

Toutes les actualités