Catastrophes naturelles : mitigation et prévention

Caritas International Catastrophes naturelles : mitigation et prévention
Caritas International Catastrophes naturelles : mitigation et prévention

© Caritas (Typhon Haiyan, Philippines, 2013)

12/10/2017

Au total, quelques 750 événements climatiques ou géologiques extrêmes ont été recensés en 2016, un résultat nettement supérieur aux 590 événements constatés en moyenne sur les dix dernières années. Pourtant, l’an dernier, les catastrophes naturelles ont entraîné la mort de 8.700 personnes, soit bien moins qu’en 2015 (25.400 morts)[1]. Comment expliquez ce contraste ?

Une approche : la réduction des risques de catastrophe

La réduction des risques de catastrophe (RRC) vise à réduire la vulnérabilité de la population en la préparant à bien réagir aux menaces. Ceci est réalisé en prenant des mesures pour réduire l’impact des catastrophes (appelé mitigation dans le domaine d’étude des impacts) et en travaillant sur la prévention. Les actions sont alors mises en œuvre sur le long terme et l’attention est portée sur l’amélioration des conditions des populations.

« Il s’agit donc d’aller au-delà de l’apport de nourriture, d’eau ou des abris temporaires sur les lieux d’une catastrophe. », explique Marisol Martinez, référente RRC de Caritas International. « LA RRC est une approche rassemblant les personnes d’une même communauté pour analyser et trouver ensemble des réponses à une menace spécifique avec une attention particulière aux connaissances pratiques de la communauté face à cette menace. »

Stratégie de Caritas International

Caritas International base sa stratégie RRC sur les priorités 1 et 3 du Cadre de Sendai :

  • Priorité 1 : Comprendre les risques de catastrophes (en utilisant l’évaluation, la vulnérabilité et le renforcement des capacités).
  • Priorité 3 : Investir dans la réduction des risques de catastrophes aux fins de la résilience. En renforçant la protection des moyens de subsistance et des moyens de production, notamment du bétail, des animaux de somme, des outils et des semences.

Actions multi-pays

Grâce au soutien du Ministère de la Coopération belge (DGD). Caritas International met actuellement en place de tels projets au Burundi, en RD Congo et au Niger. Derrière notre action, toujours un même but : améliorer la résilience des communautaires en les rendant moins vulnérables.

Actualités associées

Toutes les actualités