Haïti : les défis d’hier et de demain

Caritas International Haïti : les défis d’hier et de demain
10/01/2014

Le 12 janvier 2010, Haïti était touchée par le tremblement de terre le plus important en 200 ans. Plus de 230.000 personnes ont perdu la vie et environ 1 million de personnes sont laissées sans toit. Caritas International se concentre sur la reconstruction de logements, l’hygiène, l’éducation et l’agriculture familiale. Elle continuera son travail pendant encore 3 ans minimum afin de renforcer les résultats atteints.

Des changements durables

Avec nos partenaires locaux et la population, nous avons déjà réalisé de grandes choses au niveau du logement, de l’enseignement et de la sécurité alimentaire. Dans la commune de Duval, nous avons construit 100 maisons permanentes avec latrine et citerne d’eau pour les familles touchées. A Léogane, on a construit une école technique, en partenariat avec Caritas Allemagne. Aujourd’hui, 150 élèves y bénéficient d’une formation dans le secteur de la construction. De plus, nous avons construit un nouvel orphelinat à Croix des Bouquets. 150 enfants entre 6 et 15 ans y sont hébergés et peuvent y poursuivre leur scolarité. En soutenant l’agriculture locale et l’élevage, l’accès à la nourriture s’est amélioré à Cornillon / Grand Bois, Saint-Victor, Fonds Baptiste et Ferme le Blanc. (Diaporama ci-dessous).

Voir notre documentaire en 5 épisodes sur nos réalisation de terrain.

haiticaritasfr_copy

Défis pour l'avenir

Mais les défis sont nombreux. Caritas International s’engage à continuer de travailler à un avenir meilleur qu’avant le tremblement de terre. Durant les années à venir, elle se concentrera sur la sécurité alimentaire, la lutte contre la pauvreté et la prévention des catastrophes afin de renforcer les résultats atteints.

La lutte contre la pauvreté avec l’amélioration de l’agriculture familiale et la création d’activités économiques sont d’une importance cruciale. Caritas International veut non seulement que chacun ait de la nourriture variée en quantité suffisante, mais aussi assez d’argent pour envoyer les enfants à l’école. Ici aussi, l’éducation est une clé importante dans la lutte contre la pauvreté.

Plans concrets:

  • Nouveau programme de sécurité alimentaire avec les partenaires Caritas en Haïti (Caritas Haïti nationale, Caritas Port-au-Prince, Caritas Jérémie, Caritas Cayes) sur une période de 3 ans, suivi du programme que le gouvernement belge finance (DGD) via 11.11.11.
  • Micro-projets, sur base d’une économie solidaire, qui assurent un revenu.
  • Disaster Risk Reduction: limiter les risques autant que possible et l’impact d’une éventuelle catastrophe en partenariat avec la communauté locale.

Donner la parole aux Haïtiens

Après le séisme, Haïti a été envahie d’une multitude d’ONG étrangères qui ont largement pris le rôle de la société civile. Les organisations locales de la société civile doivent à nouveau avoir leur mot à dire et le gouvernement doit prendre ses responsabilités. Un rôle important est à prendre par notre partenaire locale Caritas Haïti.« Caritas Haïti veut s’asseoir à table avec le gouvernement, le plaidoyer et le lobbying constitueront une partie importante de notre travail, dans les prochaines années », nous partage Fausta Jean Maurice Baptiste, directrice du programme d’aide de Caritas Haïti.

Actualités associées

Toutes les actualités