L’histoire de Justin Malis

Caritas International L’histoire de Justin Malis

© Tommy Trenchard

14/04/2017

"J'ai eu si peur"

En août dernier, Justin Malis et tout son village se sont fait attaquer dans le cadre du conflit en cours au Soudan du Sud. Après la tuerie, Justin a su que le temps était venu de sauver sa famille. Le jour même, il a entassé cinquante membres de sa grande famille (y compris le bébé Flora, sur la photo) dans un camion et a mis le cap au sud vers la frontière ougandaise.

Ils avaient eu peu de temps pour rassembler leurs affaires et avaient perdu sur le chemin ce qu’ils avaient pu prendre. Quand ils sont finalement arrivés au camp de réfugiés de Bidi Bidi, à 40 km à l’intérieur des terres de l’Ouganda, ils n’avaient rien. Maintenant ils ont une maison modeste, un lopin de terre pour y faire pousser de quoi manger, et ce qu’il y a de plus important, la sécurité.

« A Gimono toutes les maisons ont été brûlées par des soldats du gouvernement. Même les vivres dans les maisons ont été brûlés. Ils sont simplement arrivés et ont commencé à tirer. Ils ont tué trois personnes. J’ai eu si peur. »

Justin et sa famille ont échappé de l’un des endroits les plus ravagés par la guerre, des plus désespérés de la terre. Le Soudan du Sud ayant gagné son indépendance il y a à peine six ans est la nation la plus jeune au monde, mais c’est un état profondément militarisé déchiré par des luttes intestines politiques meurtrières.

En juillet 2016, une nouvelle flambée de violence a frappé la capitale, Juba, brisant le fragile accord de paix, et s’est rapidement étendue aux environs. Les milices rivales parcourent la campagne en terrorisant la population et en tuant aveuglément. Les survivants témoignent d’atrocités de masse.

Il y a actuellement 1,3 million de réfugiés sud-soudanais qui, comme Justin et sa famille, ont fui pour sauver leur vie. « Je ne sais pas quand nous pourrons revenir au Soudan du Sud », réfléchit Justin en serrant sa petite sœur.

Histoires associées

Caritas International L’histoire de Mihret

L’histoire de Mihret

« Avant, nous utilisions l’eau de la flaque près de la source. Chaque matin, dès 5 heures, je partais remplir mon bidon pour pouvoir préparer le…

Lire plus
Toutes les histoires