Caritas International  L’histoire de Shanti
26/08/2016

L'eau, un véritable défis après le séisme

Shanti Phori est une jeune femme de 24 ans qui vit dans le petit village de Kitar, dans le district de Sindhupalchok, la région la plus affectée par le séisme de 2015 et ses répliques. Sur les 9000 victimes, 5000 se trouvaient dans ce district. Enceinte à l’époque, Shanti était partie chercher du fourrage pour ses animaux lorsque le séisme a frappé. Son petit garçon de trois ans était tout seul à la maison tandis que ses deux autres enfants se trouvaient à l’école. Elle a couru jusque chez elle et a trouvé sa maison effondrée et son fils blessé.

Caritas a offert à Shanti et à sa famille de la nourriture et des vêtements immédiatement après le séisme. Elle a également reçu de la tôle ondulée pour reconstruire un logement temporaire. Aujourd’hui, elle prend part à un programme de travail visant à enlever les décombres. La reconstruction est en marche, mais Shanti reste inquiète car l’approvisionnement en eau diminue. Les sources près de sa maison se tarissent.

L’eau est une vraie préoccupation pour de nombreuses communautés. C’est pourquoi Caritas évalue les besoins dans les villages et prévoit d’intensifier son travail en WASH (Water, Sanitation, Hygiene). Caritas a investi plus de 36 millions d’euros pour aider les communautés à se remettre du séisme ces prochaines années. Ce montant doit servir à la reconstruction des maisons et à l’aide médicale.

Histoires associées

Caritas International  L’histoire de Laxmi

L’histoire de Laxmi

Naddunuri Laxmi fait partie d’une communauté sans caste et est une femme très pauvre, habitant le village de Premnagar. Elle tente de gagner sa vie…

Lire plus
Toutes les histoires