30/08/2016

Au sommet  d’une des collines de Mwakiro, Jean, son fils Gérard et leurs familles habitent dans deux maisons voisines. Jean : « Avant d’arriver dans le projet, le rendement de notre sol était très maigre. A cause de l’érosion, tout le sol fertile de la colline était emporté par la pente. J’étais obligé de louer de la terre à d’autres agriculteurs, mais maintenant, je ne dois plus le faire.

 
Lorsque j’ai entendu parler du projet Caritas, je n’ai pas hésité une seconde. J’ai participé à des cours, j’ai rendu visite à des agriculteurs modèles et j’ai reçu une assistance technique des employés de Caritas. J’ai appris comment améliorer la qualité de mon sol et comment le structurer en terrasses, 23 niveaux au total ! Pour maintenir les niveaux, nous avons planté des trypsacums, une sorte de plante ayant de racines profondes qui renforcent les talus. Une super plante, car elle sert également de nourriture pour les chèvres et les vaches car elle est riche en protéines.

 
Nous avons pu participer à un concours organisé dans le cadre de ce projet. Le jury a évalué dans quelle mesure les candidats avaient appliqué et maitrisé les techniques apprises. Notre famille a gagné une vache et nous avons bien fêté notre victoire ! Longe vie au projet Caritas, nous avons désormais un avenir plein d’espérance ! »

Histoires associées

Caritas International L’histoire de Sillas Bitariho

L’histoire de Sillas Bitariho

En plus des activités que je mène dans mon exploitation, j’accompagne les autres paysans agriculteurs afin qu’ils mettent en pratique les bonnes techniques agricoles. Parfois,…

Lire plus
Caritas International L’histoire de Fideste Ucuru

L’histoire de Fideste Ucuru

Je suis trésorière de l’association Twitezimbere, une association d’entraide entre femmes, d’épargne solidaire et de crédits internes. Nous sommes plus de 70 femmes dans l’association…

Lire plus
Toutes les histoires