Production semi-commerciale dans la Ceinture Verte et aide humanitaire

Caritas International Production semi-commerciale dans la Ceinture Verte et aide humanitaire

© Tommy Trenchard

15/03/2017

Lieu:

Etat de Yei River et Maridi (an 1) + Bidi Bidi camp de réfugiés en Ouganda (an 2)

Budget:

859.959 euros

Financement:

Caritas International (278.515 euros) et L’agence Suisse pour le Développement et la Coopération

Partenaire local:

Caritas Yei et Tombura-Yambio (an 1) + Caritas Arua (Ouganda) (an 2)

Durée:

d’août 2015 à juillet 2017

Objectif

Partant du constat que la plupart des agriculteurs consomment et vivent de ce qu’ils récoltent, notre intention, au lancement du projet, était d’œuvrer avec eux à l’amélioration de la production agricole. Et ce, afin d’augmenter leurs revenus et de réduire leur vulnérabilité. Nous voulons soutenir les organisations paysannes dans le passage d’une agriculture de survie vers une agriculture commerciale à petite échelle.

Malheureusement, les conflits violents qui ont éclaté dans la région de Yei ont empêché la poursuite de cette activité, mais pas à Maradi. En août 2016, une partie du budget a dès lors été affectée à de l’aide alimentaire dans la ville de Yei, ainsi que pour les personnes qui ont fui la région pour se réfugier à Bibi Bibi, en Ouganda.

Contexte

An 1
Les activités suivantes ont été mises en place afin d’augmenter la production:
– L’introduction de bœufs pour le labour et la formation à la technique allègeront et accélèreront le travail
– La fourniture d’outils et la dispense de formations permettront aux agriculteurs de préparer plus de terres à cultiver.
– Les 70 organisations paysannes aménagent un champ de démonstration. Ils reçoivent un accompagnement technique continu.
– Les agriculteurs sont formés en vue de se spécialiser dans la multiplication des semences.

Afin de donner plus d’efficience à la vente, 26 organisations paysannes construisent un entrepôt de stockage commun. Les responsables reçoivent une formation dans la gestion de stock de produits agricoles, la gestion des entrepôts et la mise sur le marché de leurs produits. Les prix agricoles locaux sont portés à la connaissance de la population via la radio afin que les vendeurs puissent tenir compte des prix du marché.

An 2

En juillet – août 2016 se produit l’inattendu : Yei, la région sud-soudanaise jusque-là épargnée par la guerre civile et le grenier à céréales de la capitale Juba, se transforme en quelques semaines d’une région en croissance économique, en zone de guerre. En juillet les combats atteignent la capitale et les rebelles fuient via Yei vers le Congo, bientôt suivis par l’armée gouvernementale, semant la destruction sur leur passage.

Les activités que nous avions démarrées se réduisent, mais là où les agriculteurs sont restés et où règne plus de sécurité, elles peuvent être poursuivies. Dans la ville de Yei, 2.400 personnes déplacées vulnérables reçoivent un colis alimentaire composé de 36 kg de farine de maïs, 6 kg de haricots et 1 litre d’huile, représentant la moitié de leurs besoins mensuels, et cela durant une période de 8 mois. En Ouganda, 15.000 réfugiés et 3.750 Ougandais vulnérables de Bidi Bidi reçoivent des semences et des outils afin de pouvoir cultiver leur alimentation (complétée par les distributions du Programme Alimentaire Mondial). Pour garantir leur autonomie, Caritas organise des formations professionnelles pour les réfugiés, afin que, lorsqu’ils pourront rentrer dans leur pays, ils puissent se remettre au travail sans tarder.

Bénéficiaires

De nombreuses organisations paysannes ont déjà pu bénéficier dans le passé d’accompagnements dans leurs activités agricoles. Dès août 2015, les 70 organisations paysannes les plus dynamiques provenant de 6 comtés ont reçu un appui supplémentaire afin d’être les pionniers lors de la reprise du commerce de leurs produits agricoles. Ces 70 organisations représentent 1.120 agriculteurs ou familles et un total de 6.720 personnes.

En suspendant certaines de nos activités pour les remplacer par de l’aide humanitaire, nous atteignons 24.702 personnes.

Nous soutenons

Projets P

Caritas soutient des projets initiés par d'autres organisations en leur permettant de délivrer des attestations fiscales.

Une question ? Contactez-nous

Projets associés

Tous les projets