Aide humanitaire et reconstruction après le tremblement de terre

Caritas International Aide humanitaire et reconstruction après le tremblement de terre
Caritas International Aide humanitaire et reconstruction après le tremblement de terre
Caritas International Aide humanitaire et reconstruction après le tremblement de terre

© Caritas Internationalis

05/10/2016

Lieu:

Port-au-Prince

Durée:

Janvier 2010 - Décembre 2015

Partenaire local:

Caritas Haïti

haiti-NL

Objectifs

Dans un premier temps, l’accent a été mis sur les opérations de recherche et de sauvetage dans la ville et sur l’amélioration de la logistique depuis et en direction de la capitale. Ensuite, Caritas a démarré la distribution à grande échelle d’aide médicale, d’eau potable, de nourriture, de tentes et de couvertures.

Il est essentiel de miser à présent sur les moyens logistiques afin de pouvoir fournir l’aide d’urgence et gérer les camps de façon adéquate. Des chaînes de ravitaillement fiables permettront au réseau Caritas de rapidement étendre ses actions.

Les priorités immédiates sont les suivantes :
•Soins médicaux et médicaments (Caritas est active dans trois hôpitaux et dans une série de cliniques mobiles)
•Approvisionnement en eau potable et installations sanitaires
•Abris provisoires (tentes)
•Vivres
•Nettoyage et évacuation des décombres
•Logistique et télécommunication
•Regroupement familial

Contexte

Le 12 janvier 2010, un violent tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter a secoué Haïti. L’épicentre se trouvait à environ 17 kilomètres au sud-ouest de la capitale haïtienne, Port-au-Prince. Les villes voisines, Carrefour et Jacmel, ainsi que d’autres régions à l’ouest et au sud de Port-au-Prince ont également été touchées.

Les jours suivants, d’autres puissantes répliques ont été enregistrées, secouant durement ce pays extrêmement pauvre. Au total, entre 100.000 et 200.000 personnes ont trouvé la mort sous les décombres, et on dénombre quantité de blessés graves.

Les dégâts causés par le séisme sont impressionnants, surtout à Port-au-Prince (ville de 2 millions d’habitants). Les rues de la ville étaient envahies de personnes trop effrayées pour retourner dans leurs maisons endommagées et elles dorment dehors, au milieu des corps des victimes de la catastrophe.

Nous soutenons

Projets P

Caritas soutient des projets initiés par d'autres organisations en leur permettant de délivrer des attestations fiscales.

Une question ? Contactez-nous