Projet de secours d’urgence aux ménages déplacés préventifs internes et ménages hôtes dans la région de Diffa

Caritas International Projet de secours d’urgence aux ménages déplacés préventifs internes et ménages hôtes dans la région de Diffa
26/09/2016

Lieu:

Région de Diffa

Budget:

833.619€

Durée:

2016 (8 mois)

Partenaires locaux:

CADEV Niger et CADEV Maradi

Fonds propres:

42.500€

Niger

Objectifs

L’objectif du projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des ménages déplacés préventifs internes, et au rétablissement des moyens d’existence des ménages hôtes dans la région de Diffa.

Contexte

Située à plus de 1300 km à l’Est de Niamey, la région de Diffa est frontalière du Nigéria sur plus de 150 km. Elle est voisine des Etats de l’Adamawa, du Borno et de Yobé dans la partie nord-est du Nigéria. Depuis 2012, elle accueille des déplacés du Nigeria qui fuient les multiples attaques de la secte Boko haram (BH), essentiellement dans sa partie Nord.  Jusqu’en fin 2014, les attaques de la secte BH ont été circonscrites sur le territoire du Nigeria. Depuis 2015, elles ont pris une nouvelle dimension et ont eu lieu au Niger-même. Ces attaques ont provoqué des mouvements des populations à l’intérieur de la région de Diffa et au-delà. Les combattants de BH mènent également et des exactions et des opérations de recrutement des jeunes en leur proposant une moto et une somme de 300 000 FCFA (458 €).

Selon des estimations du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), entre janvier 2015 et juillet de la même année, les dégâts et les pertes occasionnés par les actions de la secte Boko Haram à Diffa sont estimés à plus de 19 milliards de F CFA uniquement dans la région de Diffa. Il est impossible aujourd’hui aux hommes et aux marchandises de circuler entre les deux pays dans la zone du conflit. Or, avant la crise, l’essentiel des échanges commerciaux de la région se passent avec le Nigéria. Dans le contexte actuel, pour éviter la zone du conflit, il faut effectuer un grand détour de contournement pour les échanges entre les deux pays.

En 2015, Caritas a mis en œuvre un projet d’urgence dans la zone en faveur de 2000 ménages et de 200 jeunes.

Aujourd’hui avec les différents mouvements de populations, il faut assister les déplacés préventifs internes ainsi que les populations  hôtes qui en fin 2015 ont été contraints de quitter leur village d’origine pour se mettre en sécurité le long de la seule route bitumée qui traverse la région. Les populations vivent dans des conditions déshumanisantes sans abris, sans eau potable et surtout sans nourriture.

Le projet vise à atteindre les résultats suivants :

  • Les déplacés préventifs internes et les ménages hôtes reçoivent de l’aide (en cash, NFI, AGR) et  subviennent à leurs besoins fondamentaux.
  • Les jeunes filles et garçons, âgés de 19 à 35 ans, reçoivent des formations et participent activement aux activités communautaires

Bénéficiaires

  • 1000 ménages  déplacés préventifs internes et 1000 ménages hôtes de Diffa pour l’aide en cash et en vivre
  • 500 jeunes filles et garçons dans les  formations relatives à la consolidation de la Paix.

Nous soutenons

Projets P

Caritas soutient des projets initiés par d'autres organisations en leur permettant de délivrer des attestations fiscales.

Une question ? Contactez-nous

Projets associés

Tous les projets