Résilience économique et activités génératrices de revenus à Wolayita

Caritas International Résilience économique et activités génératrices de revenus à Wolayita
Caritas International Résilience économique et activités génératrices de revenus à Wolayita
Caritas International Résilience économique et activités génératrices de revenus à Wolayita

© Isabel Corthier

01/09/2017

Lieu:

Districts de Damot Pulasa, Dugna Fango, Bolose Sorie et Kindo Koyisha, zone de Wolayita, RNNPS (Région des nations, nationalités et peuples du Sud)

Budget:

5.499.160 €

Durée:

4 ans de septembre 2016 à janvier 2020

Partenaires:

ECC-SACDO (Caritas Ethiopie), Union Européenne, iDE, AMREF, Health Africa et SOS Sahel Ethiopie

Fonds propres:

147.481 €

Objectif 

Avec nos partenaires, nous souhaitons combattre les causes de l’exode rural et les migrations. Le but ? Créer une rémunération constante et augmenter leur résilience face aux sécheresses.

Contexte

La population qui vit dans la Région des nations, nationalités et peuples du Sud connaît, comme bon nombre d’autres régions en Ethiopie, une grande insécurité alimentaire.

Les causes sont diverses :

  • trop peu de terres fertiles (10% des familles n’ont pas de terre et ne peuvent donc rien cultiver) ;
  • une grande densité de population, ce qui a comme conséquence des parcelles plus petites ;
  • une culture intensive et un appauvrissement du sol ;
  • la sécheresse et les pluies irrégulières ;
  • un accès difficile aux marchés existants et aux nouvelles techniques agricoles ;
  • des épidémies qui ont saccagé plantes et bétail ;
  • un manque d’organisations agricoles.

Conséquence ? Les habitants de la région, surtout les jeunes, se sentent obligés de quitter leur région d’origine.

Activités

Caritas crée des opportunités pour les personnes les plus vulnérables. Concrètement, cela signifie :

  • Améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement.
  • Augmenter la production agricole grâce à l’irrigation et l’implantation de technologies durables et abordables.
  • Améliorer la production du bétail en garantissant de l’eau pour les animaux, une meilleure alimentation et les soins médicaux nécessaires.
  • Mettre en place des activités génératrices de revenus pour les familles les plus vulnérables et des jeunes qui n’ont pas de terre. Comme par exemple : l’élevage de poules et de petit bétail, le regroupement de femmes en équipes économiques dont les leadeuses reçoivent une formation à la comptabilité et à l’économie.
  • Gérer les ressources naturelles de façon durable et, là où c’est possible, limiter les risques éventuels.
  • Sensibiliser aux risques de la migration.

Public-cible

25.000 familles vulnérables dans la zone de Wolayita à Damot-Pulasa, Dugna-Fango, Boloso-Sorie et Kindo Koyisha.

Nous soutenons

Projets P

Caritas soutient des projets initiés par d'autres organisations en leur permettant de délivrer des attestations fiscales.

Une question ? Contactez-nous

Actualités associées