350.000 personnes reçoivent une première aide alimentaire de Caritas

Caritas International  350.000 personnes reçoivent une première aide alimentaire de Caritas
31/08/2016

Depuis le 8 novembre, jour où le typhon Haiyan a ravagé les îles des Philippines, Caritas Philippines a distribué de la nourriture, de l’eau et des couvertures via ses
centres sociaux dans 13 diocèses touchés, avec l’aide de nombreux bénévoles. Eglises, écoles et autres bâtiments ont offert un toit aux victimes. Près de 350.000
personnes ont déjà reçu une aide alimentaire. Entre-temps, Caritas Philippines (NASSA), soutenue par Caritas International Belgique, a élaboré son programme
d’aide d’urgence. Pour venir en aider à 275.000 victimes, 4.933.575 euros sont nécessaires.

Le réseau mondial Caritas met en place un programme d’aide d’urgence pour les 4 mois à venir. 275.000 personnes (55.000 ménages), les victimes de la catastrophe les plus
vulnérables des provinces de Palawan, Leyte, Eastern Samar, Antique, Capiz, Ilo-Ilo et Kalibo reçoivent, en fonction de leurs besoins, de la nourriture, des produits de base, des
produits d’hygiène et du matériel pour se construire un abri. Cette aide d’urgence intègre déjà les bases du programme de réhabilitation que le réseau mondial Caritas est en train
d’élaborer.

Nourriture

238.000 personnes : Dans les villages où il y a beaucoup de débris et où la nourriture est disponible sur le marché, les gens sont rémunérés pour contribuer aux
opérations de déblaiement. Dans les villages où le travail de déblayage est limité, les personnes dans le besoin reçoivent de l’argent pour s’acheter à manger. Cela vaut
également pour les familles dans lesquelles personne n’est en mesure de travailler. Lorsqu’il n’y a aucune nourriture disponible sur le marché, des colis sont distribués (10kg de riz et 1kg
de lentilles). Dans les villages côtiers, des bateaux de pêche à moteur traditionnels sont mis à disposition. Avec 90 bateaux, environ 450 ménages peuvent pêcher. Ainsi, ils trouvent une
réponse à leurs propres besoins alimentaire et à ceux de la communauté en remplissant à nouveau les marchés. A l’intérieur du pays, les gens sont encouragés à reprendre les
cultures au plus vite pour assurer la prochaine récolte prévue pour le printemps. Pour cela, ils reçoivent des semences et des outils. Des poules sont aussi distribuées afin de pouvoir à
nouveau faire de l’élevage et produire des œufs. Pêche, culture, élevage de poulets : ses activités constituent une première étape au programme complet de réhabilitation et
garantissent à la population une dépendance moindre à l’aide.

Kits non-alimentaires

275.000 personnes : couvertures, jerrycans, ustensiles de cuisine, moustiquaires et allumettes sont distribués par le vaste réseau de volontaires de Caritas Phillipines.

Kits d’hygiène

– 275.000 personnes : Ces kits sont constitués dans le strict respect de la charte de Sphère (normes de qualité minimums pour les interventions humanitaires). Ils
contiennent du savon pour l’hygiène personnelle ainsi que pour les lessives, brosses à dents, dentifrice, coupe-ongles, malongs (tissus de coton utilisés à des fins diverses : jupes,
chiffons, tapis…), serviettes hygiéniques, seaux avec couvercles et louches. Le nécessaire pour un ménage de 5 personnes durant 1 mois.

Kits d’abris

100.000 personnes : pour offrir un abri aux gens, des kits ont été distribués avec des bâches en plastique, des clous, des cordes et des outils avec lesquels ils peuvent se construire un abri.

Ce programme d’aide d’urgence est complémentaire au travail fourni par les autorités et d’autres ONG. Ce premier plan de contingence de Caritas, avec un budget prévu de
4.933.575 euros pour les 4 prochains mois, est à la mesure de cette catastrophe d’une ampleur exceptionnelle. Une Equipe d’Urgence constitué de 5 experts désignés par les
membres du réseau Caritas, assiste Caritas Philippines dans la définition et la mise en œuvre de sa réponse.

Plus d’infos, photos et témoignages : Gilles Cnockaert – g.cnockaert@caritasint.be – 0473 78 49 39

Télécharger